Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Handball : amendes et suspension de deux ans avec sursis pour Abosport


Par SDC, Starducongo.com | Jeudi 9 Septembre 2010 | Lu 1264 fois | 0 Commentaire



Handball : amendes et suspension de deux ans avec sursis pour Abosport
La déclaration a été faite le 4 septembre par le bureau exécutif de la Fédération congolaise de handball (Fécohand) dans sa décision 044, prise suite aux incidents intervenus le 29 août dernier lors de la finale senior dames comptant pour la 41e édition du championnat national de handball à Pointe-Noire.

La finale opposant Abosport à Asel, deux clubs de Brazzaville, avait été gâchée par les supporters d'Abo à la douzième minute de la deuxième période alors que leur adversaire menait au score dix-neuf buts à dix. Face à cette domination, des bagarres éclatèrent derrière les buts d'Abosport. Les supporters se dirigèrent ensuite vers le banc de touche d'Asel. Ils molestèrent les joueuses et le staff technique de cette équipe, conduisant les arbitres à arrêter le match.

En conséquence, l'équipe senior féminine d'Abosport de Brazzaville perd son titre de vice-championne du Congo, et doit restituer sous huitaine le trophée qui lui a été remis à cet effet, précise la décision.

Par ailleurs, cette équipe doit payer des amendes de 500 000 FCFA pour envahissement de l'aire de jeu avec arrêt du match ; 300 000 FCFA pour coup à l'endroit des joueuses adverses ; 500 000 FCFA pour destruction de biens publics ; 500 000 FCFA à titre de dédommagement, conformément à l'article 139 des règlements généraux de la Fécohand et dans sa rubrique barème des amendes, soit un total de 1,8 million FCFA.

D'autre part, le club Abosport est suspendu pour deux ans avec sursis de toutes les compétitions officielles de la ligue de Brazzaville et de la fédération.

Des responsables et des supporters suspendus

En outre, les responsables de ce même club, notamment, Bonapan Nkoua et Pacôme Gambomi, respectivement chef de la délégation et premier responsable technique du club sont suspendus pour un an ferme avec interdiction d'assister aux matchs de leur équipe. Certains supporters d'Abo jugés à l'origine de ces incidents sont interdits d'accès aux compétitions de handball sur toute l'étendue du territoire pendant cinq ans.

Les clubs Cara, Munisport et Interclub redevables d'amendes

Dans cette même décision, le Club athlétique renaissance aiglon (Cara) doit payer une amende de 500 000 FCFA pour avoir refusé de jouer le match de classement programmé le dimanche 29 août avant son prochain match officiel.
De son côté, le club Munisport de Pointe-Noire doit s'acquitter d'une amende de 400 000 FCFA pour pratiques fétichistes lors de la finale l'opposant à Interclub de Brazzaville. De même, cette dernière doit payer une amende de 500 000 FCFA pour blessures à un arbitre, jets d'objets contondants et 30 000 FCFA de dommages.

Charlem Legnoki (Brazzaville-Adiac)
Lu 1264 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes