Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Handball : la construction d'un gymnase s’impose à Pointe-Noire


Par Adiac-congo.com | Mardi 22 Avril 2014 | Lu 342 fois | 1 Commentaire

Le besoin se fait de plus en plus sentir pendant l’organisation des activités sportives en salle à Pointe-Noire. Hier encore, faute du manque d'installations appropriées, les finales de la Coupe de la ligue de handball n’ont pu finir.



La première finale qui opposait Patronage à Munisport en version masculine, s'est jouée en une seule période. La deuxième période, en effet, n'a pas eu lieu en raison de la pluie qui s’est abattue hier, le 21 avril, sur Pointe-Noire. Pourtant les deux équipes étaient en pause après une première mi-temps dominée totalement par Patronage qui menait au score, 21-9.

Malheureusement les deux équipes ne sont pas revenues sur l’aire de jeu à cause de la pluie, qui a également chassé les dirigeants des athlètes et les spectateurs du terrain non couvert de l’AS Cheminots. Rappelons que Patronage est en chantier depuis quelques mois. Et l’équipe affûte ses armes pour représenter le Congo en Coupe d’Afrique des clubs vainqueurs de coupes de handball, que le Congo organise à Oyo à partir du 15 mai.

La deuxième finale dames entre Patronage et Banco-sport n’a pas été jouée non plus, c'est pourquoi la ligue a reprogrammé les deux rencontres le 23 avril. Espérons que la pluie ne gâchera pas la fête. Ces équipes se sont qualifiées le 20 avril à l’issue des demi-finales de la Coupe de la Ligue. En version masculine, Patronage a éliminé Cheminots alors que Munisport a barré la voie à Asoc. Chez les dames, Patronage a écarté TiéTié et Banco a éliminé Cheminots.

En attendant l'arrivée du gymnase tant rêvé par les handballeurs de Pointe-Noire, ces derniers souhaitent avoir un terrain en tartan (polyurethane) qui permettra au moins aux amoureux de la discipline d’exprimer leur talent. Pointe-Noire est le creuset du handball congolais et les meilleurs clubs de Brazzaville sont d'ailleurs alimentés par ceux de Pointe-Noire dans les deux versions ainsi que les sélections nationales. Mais les athlètes se sentent abandonnés par les pouvoirs publics qui ne pensent pas à leur avenir.

Les compétitions organisées au stade Cheminots subissent régulièrement des intempéries. L'espace aménagé en béton se dégrade peu à peu et les joueurs s’expriment avec beaucoup de réserve pour éviter de se faire mal. Il est urgent que le gouvernement pense aux Ponténégrins, à l’orée des Jeux africains de 2015, pour permettre aux athlètes handballeurs de s’exprimer sans danger, sur un terrain en tartan.

Charlem Léa Legnoki
Lu 342 fois


Vos commentaires:

1.Posté par bitoum le 20/05/2014 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
non seulement pnr mais dans tout le congo.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes