Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Handball : mise au point de la Fédération congolaise de handball


Par SDC, Starducongo.com | Jeudi 9 Décembre 2010 | Lu 1296 fois | 0 Commentaire



Adolphe Lembessy
Adolphe Lembessy
La Fédération congolaise de handball (Fécohand) s'est réunie le 6 décembre en session ordinaire pour faire une mise au point après la démission de l'entraîneur assistant de l'équipe nationale junior dame, Adolphe Lembessy. « On devrait avoir l'honnêteté intellectuelle de ne pas accepter d'abord un poste pour lequel on a été consulté, pour démissionner deux semaines plus tard sans raison valable. Il s'agit là d'une offense à autorité, car, contrairement à ce que Adolphe Lembessy prétend aux Dépêches de Brazzaville, le président de la fédération, Henri Joseph Parra, lui a bien signifié auparavant, son futur rôle », affirme la fédération dans sa mise au point.

Selon la fédération, Simon Badenika, entraîneur principal de cette même équipe junior dame dont on conteste les compétences, est également entraîneur de 2e degré IHF. Ce dernier a obtenu son diplôme en mai 2010 en marge du Challenge Trophy zonal dame à Kinshasa. « Il n'y a donc pas infériorité en entraînement de l'un par rapport à l'autre, le débat sur les diplômes est sans fondement », estime la fédération.

La Fécohand a, par ailleurs, signalé que Adolph Lembessy n'a pas gagné le Challenge Trophy à Bangui, puisque les entraîneurs étaient Michel Kaya et Guy Bertrand Mahoungou. « En revanche, il lui a été donné à Brazzaville tout dernièrement, la possibilité de gagner le Trophy continental homme à domicile, qui devait emmener le Congo à une compétition mondiale ; malheureusement il l'a brillamment perdu », a renchéri l'instance dirigeante du handball.

En plus, la fédération a précisé que le poste d'entraîneur assistant des juniors dames constituait pour lui en principe une promotion. Puisque l'entraîneur principal participera en janvier prochain à un stage international de 3e degré en Suède. « La Fécohand a des objectifs à atteindre et veut s'en donner les moyens. La polémique n'est pas constructive ».

Pourtant, a ajouté la fédération, Franck Itoua Letsosso, ancien entraîneur national senior et plusieurs fois champion du Congo et d'Afrique avec Etoile du Congo, a été nommé au poste d'entraîneur de l'équipe nationale cadette, en fonction de ses compétences de formateur de jeunes. Mais celui-ci ne s'est pas offusqué de voir son ancienne joueuse, Madame Koulinka, être à la tête des seniors dames.

S'agissant du curriculum vitae de Simon Badenika Mboungou, la fédération a indiqué qu'il avait été un ancien joueur émérite de l'équipe nationale jusqu'en 2000. Il a encadré Inter club hommes, Abo-sport dames, Patronage dames, et enfin Etoile du Congo dames. Au plan international, il a participé, avec Solange Koulinka, à la dernière coupe d'Afrique des nations juniors dames et a remporté le Challenge Trophy zonal à Kinshasa en mai 2010. « Sauf à être à l'opposé des principes, on ne change pas l'équipe qui gagne, surtout, à quelques mois du Challenge Trophy Continental et de la Coupe d'Afrique des nations juniors dames », a conclu la Fécohand.

Charlem Léa Legnoki (Brazzaville-Adiac)

Lu 1296 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes