Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hassen Chalghoumi : « L’on ne peut pas tolérer que des hommes arrachent des vies humaines, au nom de l’islam »


Par | Mardi 16 Septembre 2014 | Lu 306 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Après avoir été reçu en audience par le président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, l’Imam Hassen Chalghoumi, président de la Conférence des imams de France, a conféré ce 15 septembre 2014, avec l’archevêque de Brazzaville, Anatole Milandou.



H. Chalghoumi a rencontré les responsables des confessions religieuses du Congo
H. Chalghoumi a rencontré les responsables des confessions religieuses du Congo
Au cœur de leurs entretiens, la situation d’insécurité qui prévaut en Afrique, au proche et moyen orient. L’hôte de marque de l’Archevêque de Brazzaville est venu au Congo porter un message au président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, celui d’organiser à Brazzaville, sous le patronage du Chef de l’Etat congolais, un forum mondial sur la paix dans le monde entier, en rapport tout ce qui se passe dans le monde entier. Une rencontre qui devrait réunir les Chefs d’Etat, non seulement d’Afrique, mais aussi du monde. Ainsi, après s’être entretenu avec président Sassou N’Guesso, Hassen Chalghoumi a jugé nécessaire et responsable de rencontrer les responsables des confessions religieuses du Congo.au cours de cette entrevue avec l’homme d’église catholique, le président de la Conférence des Imams de France a expliqué sa vision d’un islam positif, loin de ce que l’on vit à travers le monde avec les extractions et tueries : « On ne peut pas tolérer que des hommes, animés par des idées intégristes et de barbarie, arrachent des vies humaines, au nom de l’islam, » a-t-il déclaré à la sortie de l’audience, avant de poursuivre que : « Le monde a besoin d’un dialogue et d’une entente fraternelle entre les musulmans et les chrétiens.»

Selon Hassen Chalghoumi, l’Afrique peut et doit avoir une image mieux que ça. Et Brazzaville, a-t-il poursuivi, peut abriter un congrès mondial sur la paix où tous les Chefs d’Etat qui souhaitent y participer peuvent venir. En organisant ce forum, soutient-il, ce sera une façon de montrer aux yeux du monde entier, une autre image, l’image positive de l’Afrique, que celle nourrit des conflits inter-religieux, du radicalisme. Notons que Hassen Chalghoumi est passé d’abord par la RCA, pays qui vit un conflit inter-religieux.

Hassen Chalghoumi est musulmane franco-tunisienne, né à Tunis, en Tunisie, est une personnalité partisan d'un dialogue inter-religieux, notamment entre islam et judaïsme. Il est président de l'association culturelle des musulmans de Drancy en Seine-Saint-Denis qui gère la mosquée Al-Nour.

Wilfrid LAWILLA
Lu 306 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes