Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Incidents au stade de Mazembe: « C’est déplorable », réagit Moïse Katumbi


Par Radiookapi.net | Mercredi 2 Décembre 2015 | Lu 400 fois | 0 Commentaire

Le président du TP Mazembe déplore les incidents survenus mardi 1er décembre autour du stade de son club. Des échauffourées y ont éclaté, opposant policiers et supporters du club.



Moise Katumbi, président du TP Mazembe le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Moise Katumbi, président du TP Mazembe le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Selon des sources locales, la police a empêché tout accès au stade aux supporters qui allaient suivre un match d’entraînement de Mazembe qui devait être suivi d’une rencontre entre le président du club et ses fanatiques du club.

D’après plusieurs sources, des blessés ont été enregistrés à la suite de ces échauffourées.

Interrogé par Radio Okapi, Moïse Katumbi explique que « le football est apolitique ».

Il affirme que cette rencontre avait été organisée pour faire le bilan de son club pour cette saison sportive qui s’est conclue avec le sacre africain de son club, victorieux de la Ligue de champions de la Caf.

« C’était pour évaluer notre équipe, faire le bilan avec les supporters. On le fait chaque année depuis 1997. Et quand nous faisons cette évaluation, nous ne parlons pas de la politique », souligne Moïse Katumbi.

Il déplore ce qui s’est passé aux abords du stade et appelle les responsables politiques à faire la part de chose entre le football et la politique.

« C’est déplorable ce qui s’est passé. On a envoyé des militaires et des policiers comme si nous étions en guerre », s’indigne le président du TP Mazembe.

Manifestation non autorisée

Le maire de Lubumbashi indique avoir annoncé au comité dirigeant du TP Mazembe, dans une lettre datée du 30 novembre, que la manifestation n’était pas autorisée.

Selon le maire, la lettre de demande d’autorisation de cette manifestation lui a été adressée un jour avant la tenue de la rencontre. Elle aurait dû lui être adressée sept jours avant, selon la mairie.

Interrogé au sujet de ces incidents au cours de sa conférence de presse, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a déclaré que c’était un problème d'ordre public dont il ignore les raisons.
Lu 400 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes