Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Infrastructures : la Sangha désormais prête à revêtir une nouvelle image


Par | Mercredi 13 Mai 2015 | Lu 337 fois | 0 Commentaire

Ouesso, (Starducongo.com) - Le Président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a accompli un acte qui est devenu un rituel de chaque année, celui du lancement du programme de municipalisation accélérée. Onze ans après, le tour revient au département de la Sangha qui a vu le président de la République lancé, ce 12 mai 2015, à Ouesso, la municipalisation accélérée du département.



Un an avant que la boucle soit donc bouclée, le département va bénéficier les mêmes infrastructures relatives à ce programme. Le président de la République qui a décidé depuis quelques années, de la réalisation de grands projets d’intérêts national et sous régional, sans lesquels, sa mise en œuvre serait contraignante. Des routes, voieries urbaines, dessertes agricoles, aéroports, ports fluviaux, édifices administratifs, logements pour fonctionnaires, centrales électriques, ouvrages hydrauliques, marchés, gares routières, écoles, centres de santé, stades… difficile de dénombrer les réalisations sont comptés dans ces projets de désenclavement majeur, porteur de développement.

Au finish, ces réalisations forcent l’admiration. Pour cette année, couplé avec la fête de l’indépendance, ce vaste et ambitieux programme de travaux d’intérêt départemental permettant le désenclavement des départements a retenu, pour la Sangha, de projets tels que :
Les constructions de la route Mambili-Ouesso, longue de 199km dont les travaux sont réalisés à ce jour à 80% ; de la route Ketta-Djoum, lot n°1 avec 85% de réalisation ; de la construction du barrage de Liouesso et des lignes attenantes au barrage exécutés tous à 40%réalisé à 40% ; la construction des chaussées aéronautiques de l’aéroport de Ouesso exécutés à 80% ; de la réhabilitation du port secondaire de Ouesso et du deploiement de la Fibre optique, estimé à 70%.

Quant à la municipalisation accélérée de la Sangha, proprement dite, il y a deux types de projets, notamment les projets grands travaux et les travaux préfectoraux.

En somme, 157 projets sont prévus à Ouesso, dans les district et mairies, dont ceux desquels dépend la réussite de la fête de l’indépendance, le 15 août prochain sont pour la plupart vers la fin. Le boulevard où aura lieu le défilé militaire et civil est totalement réalisé. le palais présidentiel à 70%, complexe sportif de 16 000 places réalisé à 60%, le réseau électrique dont la première phase comporte 12 postes de transformation basse et moyenne tension, 20 kilomètres de réseau, 100 luminaires solaires, 300 luminaires en poteau bois et 25 kilomètres réalisé totalement. La seconde phase prévoit 15 kilomètres de moyenne et basse tension, 40 kilomètres de ligne.

Parmi les projets en cours de réalisation figurent l’hôpital général de Ouesso, d’une capacité de 200 lits est réalisé à 60%.
S’agissant de projets grands travaux et préfectoraux, se résument en la construction en cours ou programmés entre autres des hôtels de préfecture, du conseil départemental, de ville de Ouesso, des mairies d’arrondissement, de Ouesso, du marché moderne de Ouesso, d’une gare routière, des logements sociaux, de la zone militaire de défense et son équipement.

Comme de coutume, il est prévu la construction d’un palais de justice, d’une maison d’arrêt, des résidences de fonctions du préfet, du président du conseil et du maire de Ouesso, etc.
Dans les districts, la fiche technique énumère que des hôtels de sous-préfecture, des tribunaux d’instance, des hôpitaux de base, des réseaux d’électrification et le système d’adduction d’eau potable seront construits dans les chefs-lieux des 5 districts. Il y aura, en outre, « 74 projets ayant des études en cours de validation pour l’établissement des dossiers des appels d’offres, 11 en attente d’attribution, 13 en attente d’appel d’offre ».

Afin de donner une autre dimension pour une émergence de la ville de Ouesso, une 4ème Zone Economique Spéciales sera créé avec une ambition de générer près de 10% de PIB.
Le budget pour atteindre l’ensemble des objectifs pluriannuels est arrêté à hauteur de 400 milliards de FCFA.
Lancé en 2004, avec une ambition d’équiper et de moderniser les départements du pays afin de dynamiser leur économie et d’améliorer les conditions de vie des populations, ce programme a déjà concerné dix départements, choisis alternativement dans le nord et le sud du pays, notamment Pointe-Noire et le Kouilou (2004) ; la Likouala (2005) ; le Niari (2006) ; la Cuvette (2007) ; Brazzaville (2008-2010) ; la Cuvette-Ouest (2011) ; le Pool (2012) ; les Plateaux (2013) ; la Lekoumou (2014) et la Sangha (2015) avant que la Bouenza boucle la boucle en 2015.

Huguette Mboma
Lu 337 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes