Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Infrastructures : préparatifs des Jeux Africains de Brazzaville


Par | Jeudi 20 Novembre 2014 | Lu 2255 fois | 1 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Ce sentiment de différentes personnalités responsables des confédérations africaines dont les disciplines sont retenues pour les 11èmes Jeux Africains a exprimé le 18 novembre 2015, à Brazzaville, après une visite guidée les installations sportives en construction devant abriter ces jeux.



Stade de kintélé en construction
Stade de kintélé en construction
Si les autorités Congolaises sont confiantes de la tenue de cette compétition, qui doit se tenir du 4 au 19 septembre 2015, les dirigeants des confédérations des pays qui devraient prendre part à ces 11èmes jeux Africains ont vient voulu toucher du doigt le niveau d’avancement des travaux. Cette visite a été un élément majeur pour le gouvernement afin de mettre en confiance toutes les instances de l’Union Africaine et la Confédération Africaine de Football.

Au terme de six heures de visite des infrastructures en construction, ces responsables n’ont pas dissimulé leur satisfaction, en affirmant les infrastructures sont à la hauteur de leurs attentes. Aly Dour, Manager général d’Africa Taekwondo a par exemple déclaré à la presse qu’ils étaient satisfaits de l’évolution des travaux en cours.

Cette visite a commencé à Kintélé, sur un site d’une superficie de 903.767m² et où les dirigeants des confédérations sportives des disciplines retenues pour les jeux ont visité tour à tour, le stade olympique de football de 60.055 places, le palais des sports de 10.140 places et le centre nautique de 2 028 places.

Jean François Louis, chef de mission de contrôle «Socotec» a présenté aux visiteurs, l’ensemble du complexe sportif, avec son stade olympique de football réalisé à 65% et du centre nautique qui comprend trois bassins (bassin de compétition, 50x25m et 3m de profondeur ; bassin plongeon de 25x25m et 7,50m de profondeur et bassin d’échauffement de 50x25m). Tous ces bassins sont réalisés à 72%.

La présentation technique du palais des sports ressort que le travail est à 65%. Il s’agit de l’hôtel, grand standing de 100 chambres, du centre média de 200 places, du village olympique, des terrains de basketball, handball, volleyball, tennis et pétanque, des aires de football de plage et de volleyball de plage, des logements pour les athlètes pouvant héberger 8 000 personnes.
Pour faciliter le déplacement des officiels, un héliport est prévu. De même qu’un centre médico-social. Des espaces de commerce et d’exposition, ainsi qu’un restaurant et un café sont aussi en construction, comme un poste de sécurité.

Toutes ces infrastructures sportives et les autres commodités qui les entourent seront complètement livrées au gouvernement congolais en fin mai 2015, a rassuré le chef de la mission de contrôle.

Selon Jean François Louis le projet prévoit également la réhabilitation des voies d’accès au complexe, la construction d’une nouvelle voie à double sens en bordure du fleuve Congo qui sera dotée de deux échangeurs, l’aménagement des espaces extérieurs avoisinant le complexe, et la construction d’un débarcadère.

Après Kintélé, les dirigeants des confédérations sportives africaines ont visité le chantier du stade Michel d’Ornano, le gymnase et les terrains de tennis en construction à proximité du Stade Alphonse Massamba-Debat. Toutes ces installations sportives y compris le gymnase du centre sportif et de Talangaï, seront disponibles avant juin de l’année prochaine, a-t-rassuré.

Le Congo qui accueille les 11èmes jeux africains du 4 au 19 septembre 2015, avait déjà organisé leur première édition, 50 ans auparavant, en 1965. Brazzaville promet pour les jeux du cinquantenaire, comme on désigne les 11èmes jeux africains de 2015, à la lumière des installations sportives visitées, un rendez-vous de haute facture. La satisfaction des dirigeants des fédérations sportives ayant fait la ronde des ouvrages conforte évidement la conviction des autorités.

Huguette Mb.
Lu 2255 fois


Vos commentaires:

1.Posté par KOUETI le 26/11/2014 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème de SASSOU c'est toujours se faire voir et parler de lui à l'exterieur. Avec l'argent qu'il va engloutir inutilement, il aurait bitumé toutes les rues de BZV, Pointe-noire, Dolisie...Ne voit-il pas les bouchons à tout instant dans nos villes. Pourquoi ne ferait-il pas en sorte que ces villes ne soient plus des poubelles...Que deviendra ce complexe après les festivités. A quoi sert l'aeroport qu'il a construit au nord du pays. Pauvre Congo, être dirigé par des ignorants !!!!

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes