Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jay Z et Kanye West à Bercy, une Leçon de Hip-Hop !


Par Booska-p.com | Dimanche 3 Juin 2012 | Lu 1556 fois | 0 Commentaire



Jay Z et Kanye West à Bercy, une Leçon de Hip-Hop !
Le 1er juin 2012 restera-t-il dans les annales du plus grand concert rap de tout les temps ? On ne sait pas. Meilleur concert de rap de l’année ? Sans aucun doutes.

Les deux méga stars ne se sont pas ménagés. Plus de deux heures de show où les deux MC ont vraiment rappé. D’abord Jay Z est impérial. Certes le mari de Beyoncé a quelque fois eu le souffle court (comme sur les double temps de «Nigga What, Nigga Who » ou « Big Pimpin) mais ce qu’il a (un tout petit peu) perdu en technique est compensé par son immense charisme. Jay Z reste un Master Of Ceremony hors pair. Que ce soit lorsque qu’il rappe le goudronneux «Where I’m From», le violent « U Don’t Know » ou le tube « Empire State Of Mind » Jigga est un patron derrière le micro. Kanye West ensuite est dans un autre créneau. Il a le look (un grillz dans la bouche, pantalon en cuir, T-shirt Givenchy) et surtout pour paraphraser Booba « lui et le mic c’est physique » ! Il grimace, il transpire, il est limite « habité » ! Yeezy tourne comme un lion en cage sur « Can’t Tell Me Nothing », « danse » sur « Jesus Walk », saute sur l’incroyable « All Of The Light » et vit intensément chaque mesure ( comme sur « Heartless » ou « Runaway ») de son répertoire.

« Watch The Throne » plus qu’un concert est une expérience. Hier Bercy était une grande messe à la gloire des deux rappeurs. Des immenses cubes lumineux montent et descendent, des panthères qui jaillissent des écrans, des flammes explosent sur scène, des lasers multicolores et des projecteurs traversent la salle… On a rarement vu cela dans un concert de rap ! Malgré cette débauche de moyens Jay Z de Marcy Projects à Brooklyn et Kanye West de Southside Chicago deux Afro-Américains ont eu à cœur de montrer qu’ils n’oubliaient pas leurs racines. Ainsi la séquence de « What A Wonderful World» de Louis Armstrong » avec des images de l’ouragan Katrina, de membres du Ku Klux Klan et d’esclaves noirs vaut plus qu’un long discours.

Enfin il y a eu le final. Niggas in Paris LE tube de Watch The Throne . C’est ce que tout le monde attendait. Spike Lee, l’acteur Jaleel White (Oui Steve Urkel ! ), le patron de BET, Elliott Wilson le patron du blog Rap Radar, le chanteur The Dream, Beyoncé, Kelly Rowland…Tous avaient fait spécialement le déplacement pour vivre l’évènement : « Niggas In Paris » dans la ville de Paris ! Personne n’a été déçu ! Jay a organisé des pogos, Hit-Boy le producteur de cette chanson a eu droit à un bain de foule, Kanye a brandi un drapeau tricolore et surtout ils l’on refait onze fois ! Jay le maître de cérémonie prenait la température puis d’un « Again » autoritaire relançait la charge ! Incroyable. Comme Kanye l’a hurlé un moment : « personne n’a jamais fait cela, c’est du niveau de Michael Jackson !» Presque. Les personnes présentes ce soir là peuvent témoigner : ce 1er juin était diffèrent comme répétait Jay Z. Cette hystérie collective provoqué dés les premières notes de synthétiseurs n’a pas vraiment d’explication. Les deux superstars ont donné à Bercy un concert à la hauteur de leur statut. Le reste c’était de la magie.
Lu 1556 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes