Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jeux africains à Brazzaville: La mission d’évaluation des préparatifs est satisfaite


Par Journaldebrazza.com | Mardi 11 Septembre 2012 | Lu 362 fois | 0 Commentaire



La capitale congolaise, se prépare à accueillir cette grand-messe sportive en 2015

Un satisfécit a été dégagé au terme de la mission d’évaluation du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) sur les préparatifs des 11èmes Jeux Africains que Brazzaville abritera en 2015, rapporte-t-on dans le communiqué final publié à cet effet. Selon les conclusions issues des différentes séances de travail tenues par le CSSA avec les différentes structures du Congo, il y a la nécessité pour le Congo de poursuivre les actions engagées, afin que les jeux africains de 2015 se déroulent dans des conditions idéales dans la capitale congolaise. Il ressort de la séance de travail du CSSA avec la cellule préparatoire des jeux africains du ministère des sports et de l’éducation physique, mise sur pied pour mener les activités, en attendant la création du Comité d’Organisation des Jeux Africains (COJA) 2015, que les échanges ont porté notamment sur la philosophie et l’esprit des jeux africains, les responsabilités des divers partenaires, les actions à mener à court et moyen termes pour une bonne organisation de ces jeux. Avec la Délégation Générale des Grands Travaux (DGGT), la réunion a donné l’occasion au représentant de cette structure étatique, de dresser un état des lieux en ce qui concerne les infrastructures à mettre en place pour les 11èmes jeux africains. Ainsi, des maquettes ont été présentées et des indications fournies aussi bien sur la procédure de passation des marchés en cours que sur les délais prévus pour la livraison des infrastructures.
Le communiqué final précise que ces explications ont permis au secrétaire général du CSSA et au ministre des sports et de l’éducation physique de dire leur conviction que les dispositions nécessaires sont prises pour la réalisation des infrastructures de qualité dans les délais requis. A propos de la visite effectuée au Centre Sportif et Universitaire de Makélékélé (CSUM), au Complexe Sportif Alphonse Massamba-Débat (CSAMD), au stade Mbongui et au site de Kintélé par les membres de la mission d’évaluation et les officiels congolais concernés par ces prochains jeux africains, ceux-ci ont obtenu des informations sur les travaux en cours, les projections à court et moyen termes, les difficultés et les solutions envisagées pour en venir à bout. Du briefing fait lors de la dernière journée de la mission d’évaluation, aux fins d’un tour d’horizon des observations sur le terrain, concernant les infrastructures d’accueil et les sites de compétitions, il ressort que tous les experts des différentes parties ont longuement échangé les points de vue sur les actions à entreprendre pour que les jeux de 2015, se déroulent dans les conditions idéales, et qu’ils laissent à la République du Congo des infrastructures modernes à la dimension de l’ambition que le pays se donne pour sa jeunesse sportive, voire africaine.

En marge de cette mission d’évaluation, le ministre des sports et de l’éducation physique a, au cours d’une entrevue avec la délégation du CSSA, évoqué les problèmes liés à la situation administrative de cette structure continentale. A cet effet, le ministre Opimbat, en sa qualité de président en exercice du CSSA, réitéré la volonté de son pays d’abriter en novembre prochain à Brazzaville l’assemblée générale du CSSA dont la date exacte sera communiquée en temps opportun par voie officielle. La mission d’évaluation du CSSA au Congo effectuée du 28 au 30 août dernier aux fins de faire dresser l’état des lieux des préparatifs des 11èmes jeux africains, intervient suite à la décision de l’assemblée générale de cette institution africaine en date du 3 septembre 2011, portant attribution des droits d’organisation des 11èmes jeux africains à la République du Congo et conformément aux dispositions des statuts et règlements du CSSA. Les parties prenantes à cette première mission d’évaluation sont les experts du secrétariat général du CSSA, de l’UCSA, du COJA 2011, du COJA 2007, des délégués du ministère d’Etat, coordonnateur du pôle socioculturel, des ministères des sports et de l’éducation physique, des finances, du budget et du portefeuille public, de la DGGT et de la mairie de Brazzaville, du CNOSC et des fédérations sportives nationales, pour le Congo, rappelle-t-on.
Lu 362 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes