Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Judo et disciplines associées : Marien Ikama président de la fédération


Par Brazzaville-Adiac.com | Dimanche 19 Mai 2013 | Lu 1037 fois | 0 Commentaire



Marien Ikama, président de la  congolaise de judo et disciplines associées (Fécojuda)
Marien Ikama, président de la congolaise de judo et disciplines associées (Fécojuda)
Rassembler tous les pratiquants, relancer les activités et préparer les Jeux africains de Brazzaville 2015, telles sont les missions assignées au nouveau président de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécojuda)

Cette structure s'est finalement dotée d'instances dirigeantes le 16 mai après quatre années d'inactivité. Un défi attend Marien Ikama. Le nouveau président a promis de respecter le code moral de la discipline et de punir les pratiquants qui ternissent l'image du judo : « Il y a des judokas qui tournent par-ci par-là avec des kimonos pour salir l'image de la discipline. Nous allons combattre cela. » Il entend travailler avec tout le monde pour relancer les compétitions nationales et assurer une participation honorable des athlètes congolais aux Jeux africains de Brazzaville en 2015.

« Nous n'avons qu'un seul médaillé aux Jeux africains, Alexandre Makaya. Cinquante ans plus tard, nous devons tout faire pour égaler son record. La mission sera donnée à la direction technique de préparer les athlètes au mieux », a-t-il indiqué. Cette élection a été présidée par le ministre des Sports et de l'éducation physique.

Après avoir réuni les pratiquants et analysé leurs points de vue, Léon-Alfred Opimbat les a invités au vote, qui a vu Marien Ikama triompher devant quatre concurrents. Il s'est dit satisfait de voir renaître cette discipline pourvoyeuse de médailles. « Nous avons créé toutes les conditions et aujourd'hui nous sommes heureux que l'essentiel ait été mis au-devant », a déclaré le ministre. Le nouveau président de la Fécojuda travaillera en collaboration avec quatre vice-présidents, notamment Mvoubi Drame, Diane Maruis, Séverin Okouaka et Pierre Bazolo. Le poste de secrétaire général est occupé par Emmanuel Itoua, et Cyrille Mouala est le trésorier général. Brel Matsouma, Yvon Ngoma et Mboumi Abélé sont les membres. Alexandre Makaya, Pascal Ngasaski et Pascal Ndinga sont les commissaires aux comptes.

Kyokushin

Paul Mahounga a été élu à la tête de la Fédération congolaise de kyokushin (Fécokyoka). Déclinant les principaux axes de l'agenda de l'olympiade 2013-2016, le président réélu de la Fécokyoka a annoncé l'organisation des compétitions interligues et de l'Open du Congo afin de former une équipe nationale solide qui devrait régulièrement participer aux compétitions internationales. Il est également prévu le lancement du kyokushin dans l'armée, à l'université et dans les autres cycles scolaires. Paul Mahounga Formation de l'élite dans les catégories juniors et seniors dans les versions masculine et féminine, d'où la construction d'un local devant servir de dojo national.

Pour ce faire, le président de la Fécokyoka devrait compter sur un bureau de treize membres, dont Jean-Marie Mouaya assure la vice-présidence. Marius Loufouma, Firmin Moukegue et Albert Etoto sont respectivement deuxième, troisième et quatrième vice-présidents. Jackson Binganda assume les fonctions de secrétaire général, ayant pour adjoint Victor Bila. Léonard Nkouka et Gaston Kindzonzi sont membres. Le commissariat aux comptes est animé par Jean-Mathieu Ngombet, Clément Malanda et Landry Maloubi.

Sport de travail

Dieudonné Tchiloemba a été réélu. Dans le plan d'action qu'il a décliné, le président de la Fédération congolaise du sport de travail a indiqué pouvoir lier des partenariats avec plusieurs sociétés opérant au Congo afin de promouvoir davantage la pratique du sport dans le milieu du travail. Des campagnes seront menées pour que les membres de cette fédération s'intéressent aux autres sports, d'autant qu'actuellement seuls le football, le nzango et le cyclisme sont pratiqués.

Dans le bureau installé, Robert-Jean Massamba-Débat est le vice-président. Il est secondé par Aloyse Dississa et Alain-Romuald Atipo. Le secrétariat général est animé par Joachim Magema, avec pour adjoint Mathieu Nkoukou. Céline Kipala et Yvon Nkombo auront la charge de la trésorerie. Joseph Nombo-Mavoungou, Firmine Kivouélé et Gaëlle Zaba-Passi sont les membres. Les fonctions de commissaires aux comptes sont assurées par Dieudonné Moukila, Joseph Mouithis et Maureen Ngassaye.

Tennis

Germain Ickonga Akindou prend les commandes de la Fédération congolaise de tennis (Fécoten). Le nouveau bureau mis en place prévoit de gérer la structure suivant une organisation orientée vers la performance.

Ainsi, un accent particulier sera mis sur la vulgarisation de la pratique du tennis, la construction d'infrastructures adéquates à une formation catégorisée des jeunes : minimes, cadets et juniors. Cette formation sera axée notamment sur la pratique de l'entraînement et de l'arbitrage. Les ligues seront installées dans les départements qui jusque-là ne sont pas conquis par la pratique du tennis. Le développement du beach-tennis et du foot-tennis est aussi inscrit dans ce plan d'action.

Josephat Obessé assure la vice-présidence de la Fécoten. Il est suivi de Jean-Pierre Malonga, qui occupe le poste de deuxième vice-président. Germain Ngoma et Mireille Ekama sont respectivement troisième et quatrième vice-présidents. Le secrétariat général sera animé par Marthe Djouob, secondée par Chrislain Mouloungui. Jeanne Loutangou est la trésorière générale. Anatole Ongobo et Christians Mayama sont membres. Yves Ickonga est pour l'heure l'unique membre du commissariat aux comptes. Les autres postes connaîtront leurs titulaires à l'issue de la session inaugurale du conseil fédéral.

Luttes et sports associés

Jean-Joseph Dabira a pu arracher un troisième mandat consécutif à la tête de cette fédération. L'objectif pour l'olympiade qui s'ouvre n'est autre que la recherche de hautes performances aux Jeux africains de 2015. Pour ce faire, des stages seront organisés afin d'élever le niveau technique des athlètes, outre d'autres initiatives allant dans ce sens.

Ofounda Somboko est la vice-présidente du bureau mis en place pour parvenir à cette fin. Elle est secondée par Anatole Ibata. Les fonctions de troisième vice-président sont assumées par Timothée Mahindou. Sébatien Eyé est le secrétaire général, avec pour adjoint Adolphe Mboutoukoulou. Hubert Ngombet assume les fonctions de trésorier général. Marcel-Ève Baleketa est son adjoint. Aux postes de membres et de commissaire aux comptes, aucune candidature n'a été enregistrée. Il faudra attendre la tenue du conseil fédéral pour connaître ceux qui occuperont ces fonctions.

James-Golden Éloué et Rominique Nerplat-Makaya
Lu 1037 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes