Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Judo : les arbitres de Brazzaville formés aux nouvelles techniques du métier


Par | Mercredi 1 Juin 2011 | Lu 765 fois | 0 Commentaire



Judo : les arbitres de Brazzaville formés aux nouvelles techniques du métier
La commission ad hoc de la Ligue de Brazzaville multiplie les échanges pour maintenir la flamme des athlètes et élever le niveau de l'encadrement technique

L'absence de fédération ne permet pas à la commission ad hoc d'organiser des compétitions, mais elle peut entretenir les clubs pour que la discipline ne meure pas. C'est dans cette optique qu'elle a organisé du 27 au 29 mai au dojo du club Momékano, à Talangaï, le stage de recyclage des anciens arbitres et de formation de nouveaux arbitres, juges et commissaires de table. L'objectif était d'harmoniser les connaissances des stagiaires sur les nouvelles règles d'arbitrage apportées par la Fédération internationale de judo (FIJ).

La formation était animée par Pierre Mangili Adikwa, directeur sportif de l'Union africaine de judo de la zone 4 et arbitre international à la FIJ. Il a, pendant trois jours, présenté les modifications apportées par la fédération mondiale au règlement des compétitions, soulignant notamment le ramassement des jambes dorénavant interdit et le système de chronométrage. Cet échange a été salué par les organisateurs dans la mesure où il a regroupé les arbitres des clubs affiliés et non affiliés à la Ligue de Brazzaville.

« L'organisation de ce stage de formation et de recyclage des anciens et nouveaux arbitres est à la fois un pari gagné et une victoire pour le judo. Car sur ce tapis, nous avons réussi à regrouper les stagiaires des clubs affiliés et non affiliés à la ligue, notamment ceux de Judo club de Poto-Poto Matiti Mabé, du club Lengui et d'Interclub, comme pour dire qu'au-delà des clivages et des contradictions, l'amour du sport finit par triompher », s'est félicité Me Aya Caloger au terme du stage, saluant ainsi l'engagement des jeunes à intégrer le corps arbitral. Et d'ajouter : « Quand nous nous donnons de la peine à organiser ce genre de stage, c'est dans le but de purifier notre discipline en formant les cadres de demain qui, après notre passage, prendront la responsabilité de notre judo qui connaît de grandes difficultés. »

James Golden Éloué (Brazzaville-Adiac)
Lu 765 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes