Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Judo : les talents se révèlent au championnat départemental de Brazzaville


Par Adiac-congo.com | Mardi 25 Mars 2014 | Lu 196 fois | 0 Commentaire

Les judokas, hommes et femmes, ayant pris part à la compétition ont fait preuve d’un niveau technique élevé malgré le manque de compétitions pendant près de cinq ans alors que la discipline manquait de structure dirigeante



Les judokas brazzavillois ont révélé leurs talents au grand jour à l’occasion du championnat départemental disputé du 20 au 23 mars, dans la ville capitale. Techniquement et physiquement, ils étaient au point comme si la discipline n’avait jamais été plongée dans l’inactivisme pendant des années. L’engouement, la détermination, la rage de vaincre animaient les quelque cent compétiteurs qui se sont mesurés sur le tatami devant un public entonnant des chansons pour encourager tel ou tel judoka (selon les clubs) acquis à leur cause. Rappelons que des compétiteurs se sont présentés individuellement tandis que les autres étaient répartis dans des clubs.

Les résultats de la compétition

Avant le coup d’envoi des finales, les chances étaient égales pour tous les compétiteurs. Mais sur le tatami, les qualités techniques de chacun a conduit à l’inégalité des résultats. Ainsi chez les hommes, Lionel Ngoya s’est fait de l’or dans la catégorie des -60kg. Nzoung a fait la loi chez les -66kg en s’imposant devant Pananga grâce à un étranglement (Shime) dont la dangerosité a poussé le corps arbitral à arrêter le combat en sa faveur. Son adversaire, qui avait déjà une blessure, n’a pas démérité pour autant. D’ailleurs, Pananga a fondu en larmes à cause de la décision des arbitres. Il était déterminé à aller jusqu’au bout du temps réglementaire avant de s’avouer vaincu. Dans la catégorie des -73kg, Kousoumba a remporté la médaille d’or devant Rudy Lunana. Chez les -81kg, Ethiéré s’est imposé face à Etamba. Serson Oyi l’a emporté dans la catégorie des -100kg tandis que Ngokaba a renversé Ekouélé chez les +100kg dans un combat où le niveau technique et l’engagement n’étaient pas au rendez-vous.

Par ailleurs, chez les dames, la victoire d’Elsa Oyama en finale des -52kg, n’a surpris personne. Le public plaçait ses qualités physiques et techniques au-dessus de la moyenne. Les pronostics la donnaient pour favorite. Sur le tatami, l’athlète n’a donc fait que confirmer ce que les spectateurs prédisaient en l’emportant par ippon, grâce à une technique de fauchage à l’intérieur des cuisses (Uchi-mata) que son adversaire ne pouvait contrer. D’ailleurs, c’est par ce mouvement de projection qu’Elsa Oyama a remporté la majorité de ses combats. Elle en a fait sa spécialité pour se faire de l’or dans cette compétition. « Je suis satisfaite de cette médaille d’or. Elle est le couronnement des efforts que je ne cesse de fournir aux entrainements. Mais le travail ne s’arrêtera pas là. Je continuerai à travailler d’arrache-pied pour maintenir le cap afin de toujours mieux faire dans les compétitions à venir », a-t-elle déclaré avec beaucoup de fair-play, oubliant le fait d’avoir été mordue, en demi-finale, par son adversaire qui avait du mal à sortir de l’immobilisation.

Par ailleurs, dans la catégorie des -48kg, Nucy Omedza s’est imposée grâce à une succession de Yuko (le plus petit avantage accordé à compétiteur). C’était la finale la plus longue de la catégorie féminine. Pas assez d’expérience ni de poigne pour en finir le plus tôt possible alors que les occasions n’ont pas manqué. Mais l’adversaire de Nucy Omedza a retardé l’échéance en lui donnant du fil à retordre. Mossilo a fait la loi chez les -57kg. Même chose pour Edine Wéné chez les -63kg et Akanapio chez les -70kg. Orsela Yalibo a remporté la médaille d’or dans la catégorie des -78kg. Tandis que Liliane Loko a réussi un grand fauchage extérieur (Osoto-gari) lui permettant de s’imposer par ippon chez les +78kg.

Une compétition qui prépare les Jeux africains

Ce championnat départemental est considéré comme le lancement de la préparation des Jeux africains que Brazzaville abritera l’année prochaine. C’est pour cette raison que les premiers, les deuxièmes et les troisièmes de chaque catégorie ont été internés au lendemain de la compétition. Puisque ces judokas constituent désormais la présélection de Brazzaville. Pour le président de la Fédération congolaise de Judo et disciplines associées (Fécoju-da), Marien Ikama-Ngouabi, le temps n’est plus au discours. Pour ne pas perdre de temps, il faudrait que les athlètes se mettent au travail. Le directeur départemental des Sports, Abraham Angossina, dans son mot de clôture, a abondé dans le même sens. « Les activités de cette nature sont louables d’autant plus qu’elles permettent aux fédérations et aux ligues de mieux préparer les compétiteurs aux Jeux africains de 2015 », a-t-il déclaré.

Les activités à venir

D’ici à quelques jours, Pointe-Noire prendra la relève en organisant le championnat départemental. Puis ce sera le cas pour le reste des départements du pays. Ensuite, chaque ligue départementale constituera sa présélection. Les athlètes présélectionnés seront mis à la disposition de la fédération qui, à son tour, retiendra les judokas qui feront partie de l’équipe nationale selon les catégories.

Entretemps, à Brazzaville, la commission ad’hoc qui dirige actuellement la ligue départementale, organisera la coupe de la ville avant le stage d’arbitrage et la passation de grade des ceintures marrons. Viendra ensuite la tenue de l’assemblée générale élective de la ligue de Brazzaville. Pour l’heure, les judokas poursuivent leur travail de préparation au niveau des clubs. Car la liste des présélections n’est pas définitive. Elle est susceptible de modifications au cas où certains présélectionnés seraient défaillants. Le but étant de permettre à d'autres révélations d’intégrer le groupe puisque ce n’est qu’une présélection. Les non-présélectionnés ne devraient donc ni baisser les bras ni trainer des pieds, mais plutôt garder la tête haute.

Rominique Nerplat Makaya
Lu 196 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes