Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Judo : vingt-sept clubs affiliés à l'Unascoju-da se mobilisent


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 28 Avril 2010 | Lu 1258 fois | 0 Commentaire



Judo : vingt-sept clubs affiliés à l'Unascoju-da se mobilisent
Après le lancement de la saison sportive de l'association, le 14 mars dernier, au dojo de Pierre Ntsiété à Ounzé, les clubs se sont retrouvés, le 25 avril, aux entraînements d'ensemble, au dojo du club Tosa-Obika, à Poto-Poto.

Ces rencontres d'entraînement s'inscrivent dans le cadre des préparatifs aux futures compétitions de l'association. Elles ont également pour objectif de permettre aux anciens athlètes de se remettre en la forme et aux nouveaux venus d'apprendre les techniques de jeu, en attendant la tenue de l'assemblée générale élective de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécoju-da).

Par ailleurs, le judo-club Tosa-Obika a saisi cette occasion pour remettre aux vingt-six autres clubs affiliés à l'association des « judokis », qui sont des équipements d'entraînement. Ceux-ci leur permettront de participer aux différents tournois. « Après le don que nous avons reçu de l'association Marien Ngouabi, nous avons pensé également faire un geste pour les autres», a indiqué Me Francis Ata, athlète pratiquant de tosa-obika.

Il a, en outre, précisé que ces clubs fonctionnaient sur la base du calendrier d'activité de l'Unascoju-da et ne participaient aux compétitions de la Fédération que sur invitation. « Nous avons participé une seule fois à une compétition de la fédération et j'étais parmi les trois premiers de la quatrième catégorie », a-t-il renchéri.

Malgré cette situation regrettable, Francis Ata a assuré que les athlètes gardaient tout leur sang-froid : « Nous sommes convaincus que d'ici peu nous aurons une solution puisqu'une commission ad hoc a été mise en place et se déploie pour régler tous ses problèmes ».

Pour conclure, il a demandé aux jeunes athlètes de continuer à travailler et de mouiller leurs kimonos sur le tatami dans l'espoir de participer d'ici peu aux différentes compétitions, tant de la Fécoju-da que de l'Unascoju-da.

Charlem Léa Legnoki
(Brazzaville-adiac)
Lu 1258 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes