Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jus d’Eté : bientôt un rebondissement sur scène avec un nouvel album


Par Digitalcongo | Mercredi 28 Mars 2012 | Lu 646 fois | 0 Commentaire



L’artiste musicien Jus d’été Mulopwe se trouve depuis un certain temps, au studio à Paris, où il est résident, pour la fin des travaux d’enregistrement de son nouvel album intitulé, Acteur principale.

Troisième opus de sa carrière solo depuis la dislocation du groupe « Les marquis de maison more » en 2005.

Après son départ avec deux de ses complices de Wenge Musica Maison Mère, orchestre de Noël Ngiama Makanda dit « Werrason », Jus d’été avait expérimenté une aventure avec Ferre Gola et Bill Clinton. Contrariés, selon eux, par la non prise en compte de leur apport au groupe par leur ancien patron, les trois talentueux et superbes chanteurs avaient résolu de se frayer leur propre chemin.

Restés en Europe au lendemain du dernier concert livré, avec Wenge MMM en 2004, ils ont formé « Le marquis de maison mère », un groupe qui a fait la pluie et le beau temps dans l’espace de moins d’une année. N’ayant pas fait long feu, leur unique opus, subsiste jusqu’aujourd’hui. Les mélomanes kinois s’accordent sur le fait que cet opus avait ébloui et mis d’accord tous les amoureux de la bonne musique, de la musique chaude de la Rdc pour tout dire.

Un pas de géant

Ce groupe avait défrayé la chronique et remué les anciennes stars qui craignaient d’être dépoussiérées par le nouveau venu. Hélas ! Le trio n’a pas su gérer les ambitions et les passions en même temps.

Le conflit de leadership les a malheureusement arbitrés. Bill Clinton Kalonji crée son propre groupe, « Les Samouraïs », Ferre effectueune promenade de santé chez Koffi où il réinterprète avec ce dernier les chansons d’ «Eputsha » et de « Silivi » ; avant d’y signer son titre « Insecticide » dans l’album Danger de mort. Mais pas pour longtemps. Isolé, Jus d’été tâtonne, patauge et végète.

Mais enfin, il opte pour la carrière solo. Son premier disque, « Eluka Makambo » le confirme sur l’échiquier tant national qu’international. Il va rééditer les mêmes exploits avec son deuxième opus « Moleki Nzela », qui continue de cartonner partout, même à la campagne. De la véritable rumba assaisonnée aux différents styles rythmiques, « Moleki Nzela », est une réserve de belles mélodies qui consomment la mélancolie. Deux sorties visiblement réussies, mais qui ont souffert d’une promotion médiatique adéquate. Présentement, il est au studio pour un troisième album « Acteur principal » en Europe.

Peu après la fin des travaux, Jus d’été descendra au pays pour poursuivre le reste des clips avec le groupe qui est installé à Kinshasa. Dans cet opus, le roi marquis promet des agréables émerveillements à tous les mélomanes. Il certifie de diversifier les pondérations, quitte à garder la barre haute et le même niveau. Il exploitera toutes ses potentialités pour une denrée presqu’inusitée.

Edouard Bamu/News Trends
Lu 646 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes