Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kolélas va saisir la Cour africaine


Par Bbc.com | Jeudi 7 Avril 2016 | Lu 1009 fois | 1 Commentaire

L'opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, arrivé deuxième à la présidentielle congolaise du 20 mars, a déclaré à la BBC qu'il va saisir la Cour africaine de justice concernant le verdict de la cour constitutionnelle validant la victoire du président Denis Sassou N'guesso.



Ph: SDC
Ph: SDC
"J'ai déposé un recours devant le juge en charge du contentieux électorale. Ce dernier a rejeté ma requête sous des prétexte farfelus. Cette même cour constitutionnelle a validé nos candidature. C'est la haute juridiction de notre pays. Je respecte le verdict qu'ils viennent de prononcer quoique contestable et je me réserve le droits avec mes avocats de porter cette affaire devant le cour africaine de justice", a déclaré Guy-Brice Parfait Kolélas.

Selon M. Kolelas, il y a eu une violation manifeste de la constitution congolaise.

"Les résultats auxquels après compilation des fiches jaunes, je suis arrivé premier avec 39% des suffrages et M. Jean MArie Mokoko est arrivé deuxième avec 29%. M. Sassou Nguesso est arrivé troisième. J'ai donc des éléments pour contester ce résultat annoncé par la Cour Constitutionnel", ajoute-t-il dans un entretien avec la BBC.

La Cour constitutionnel a rejeté le recours déposé par M. Kolélas, arguant qu'il n'avait pas été déposé dans le temps, ce que dément formellement l'opposant, affirmant que la Cour a compté comme des jours ouvrés le dimanche et le lundi de Pâques pour ne pas examiner sa requête.

Lundi soir, après une journée de troubles violents dans Brazzaville, la Cour Constitutionnelle, juge du contentieux électoral, avait confirmé la victoire du chef de l'État sortant dès le premier tour et sa réélection pour un mandat de cinq ans avec plus de 60% des voix.

M. Kolélas et quatre autres candidats unis par un pacte électoral anti-Sassou avaient dénoncé comme une "forfaiture" les résultats officiels provisoires annoncés nuitamment le24 mars et appelé le peuple congolais à les contester par des voies légales et pacifiques
Lu 1009 fois


Vos commentaires:

1.Posté par le fils du pays le 11/04/2016 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tel pere tel fils.Parfait Kolelas fils de Bakana Kolelas fait comme son père.A-til vu une légalité dans un Congo transforme en jungle par le valet de l'empire français au Congo,Mr Denis Sassou dit Nguesso.Non Parfait dit Pako,le peuple Congolais a besoin des armes pour déloger la fripouille d'edou Penda.A present nos populations sont décimées par la machine meurtrière de la franceafrique.Pako,il faut armer les jeunes ils se libèreront tous seuls de la servitude imposée par la france et le cartel d'oto.Quand on a pas de fermes convictions,quand on n'est pas courageux et sincere,on prend pas la tete du leadership

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique