Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kyokushin : les pratiquants à l'école du savoir


Par | Mercredi 24 Août 2011 | Lu 558 fois | 0 Commentaire



Les stagiaires.
Les stagiaires.
Un stage de formation visant à améliorer les performances des encadreurs et athlètes de kyokushin se tient du 23 au 25 août à Brazzaville

Le coup d'envoi a été donné par le président de la Fédération congolaise de kyokushin, Simon Zibé, au dojo de la direction générale de la sécurité civile.

Une soixantaine d'athlètes venus des départements de la Cuvette, de la Cuvette-Ouest, du Niari, de Pointe-Noire, du Kouilou et de Brazzaville y prennent part. Ce stage entre dans le cadre de l'exécution du programme d'activités de la fédération, qui place la formation au centre de son mandat. Il est animé par un expert congolais, Paul Mahoungou, nommé responsable de la zone 4 du Conseil supérieur des sports en Afrique lors de sa participation au stage international de kyokushin qui s'est tenu au mois de mai en Allemagne.

Durant tout le stage, les participants renforceront leurs capacités physiques, techniques et tactiques. Le stage se déroulera en deux étapes : le premier volet concerne la remise à niveau des aptitudes physiques, les techniques de base ou tachikata, tsuki waza et uke waza. Il est également prévu un cours sur l'arbitrage théorique, ou kata ido keiko, les katas et les coups utilisés pendant le kumité ou combat individuel.

Le deuxième volet de la formation s'articulera autour du kumité et quelques notions de ses tactiques, la réglementation d'arbitrage, la pratique du kyokushin et quelques techniques d'ura waza. Enfin, il y aura un dernier cours sur le kumité et l'arbitrage. Une série de démonstrations marquera la cérémonie de clôture, qui sera sanctionnée par la remise de diplômes à tous les participants.

« Chers stagiaires, la Fédération congolaise de kyokushin vous a retenus pour faire partie du personnel professionnel qu'elle veut se constituer, avec la fédération mondiale, afin de faire du Kyokushin congolais une grande discipline. Aussi, je vous invite à beaucoup d'attention pour tirer le meilleur profit de notre expert », a invité Simon Zibé.

Bernard Pépin Bongoula, chef de service des activités sportives à la direction générale des Sports et de l'Éducation physique, a patronné la cérémonie au nom du ministre de tutelle.

Tiras Andang (Brazzaville-Adiac)
Lu 558 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes