Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'École nationale des beaux-arts Paul-Kamba célèbre ses trente ans d'existence


Par SDC, Starducongo.com | Jeudi 5 Mai 2011 | Lu 929 fois | 1 Commentaire



L'École nationale des beaux-arts Paul-Kamba célèbre ses trente ans d'existence
Elle a fêté, le 22 avril, son trentième anniversaire avec une exposition-vente d'œuvres d'arts et des concerts

André Okombi Salissa, ministre de l'Enseignement technique, professionnel, de la Formation qualifiante et de l'Emploi, et Rosalie Kama Niamayoua, ministre de l'Enseignement primaire et secondaire, chargée de l'Alphabétisation, ont assisté à l'événement.

Issue de l'ancien Centre d'études des beaux-arts, l'École nationale des beaux-arts (Enba) Paul-Kamba est un établissement public de formation professionnelle moyenne, placé actuellement sous la tutelle pédagogique et administrative du ministre André Okombi Salissa.

Elle assure une formation artistique, culturelle et scientifique. Elle forme une élite d'artistes et d'intellectuels pour hisser l'art et la culture congolais au niveau international. L'entrée est subordonnée à un concours du niveau du brevet 1er cycle ou un diplôme équivalent. La durée de la formation est de quatre ans répartie en une année préparatoire (initiation) et trois années de spécialisation. L'enseignant offre deux options : musique (piano, guitare et flûte) et arts plastiques (sculpture, céramique ou publicité). Les études sont sanctionnées par le diplôme d'études moyennes artistiques. L'école a un effectif de 365 élèves pour 10 classes ; elle compte 48 enseignants et 31 agents administratifs.

L'Enba a été créé le 16 avril 1981 et rebaptisée École nationale des beaux-arts Paul-Kamba le 14 avril 1984, en mémoire de l'un des pionniers de la musique congolaise. À sa création elle était installée au n°2 de la rue Zoungou, à Bacongo. À l'époque, elle ne disposait que de deux bâtiments vétustes, l'ancienne chapelle Notre-Dame-de-Bacongo et l'ancienne école Saint-Joseph. Elle a tour à tour occupé l'enceinte du lycée du 1er-mai entre 1993 et 1995 et des bâtiments de l'Institut supérieur d'éducation physique et sportive de 1995 à 1998.

Désirée Hermione Ngoma (Brazzaville-Adiac)
Lu 929 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Nkouka Chancy Jodlain le 18/08/2013 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salut j'aime bien ce que l'ecole produit et je jette des fleurs aux organisateurs

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes