Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Unicef appelle à aider les enfants victimes des crises humanitaires

L’agence onusienne sollicite 2,8 milliards de dollars


Par | Samedi 30 Janvier 2016 | Lu 1008 fois | 0 Commentaire

Monde, (Starducongo.com) - Œuvrer pour un monde dans lequel tous les enfants bénéficient de chances égales, en veillant au développement de ces derniers et en leur prodiguant les soins nécessaires. Tel a toujours été le leitmotiv du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) depuis sa création en décembre 1946. Une noble mission qu’elle n’a cessé de réitérer, comme récemment en lançant un appel humanitaire pour venir en aide aux enfants pris dans des crises humanitaires.



L’Unicef appelle à aider les enfants victimes des crises humanitaires
Dans un rapport publié en novembre dernier, « Pour tous les enfants, l’égalité des chances : la promesse de l’équité », l’agence onusienne estimait qu’il est nécessaire de combler les inégalités persistantes en matière d’équité, parce que le cycle des inégalités n’est ni inévitable ni insurmontable et que le coût de l’inaction est trop élevé.

Deux mois après la présentation de cette publication de 44 pages, et dans le cadre de l’Action humanitaire, l’Unicef fait appel à la solidarité mondiale pour réunir 2,8 milliards de dollars afin d’aider 43 millions d’enfants dans le monde pris dans des crises humanitaires.

Pour justifier cette somme, qui a doublé par rapport à l’appel lancé il y a trois ans à la même époque, l’Unicef explique que «les conflits et les conditions météorologiques extrêmes obligent de plus en plus d’enfants à quitter leur foyer et exposent des millions d’autres à de graves pénuries alimentaires, à la violence, aux maladies, à des exactions ainsi qu’au risque d’une scolarisation compromise».

C’est ainsi que «cette année, l’Unicef prévoit d’augmenter de façon considérable le nombre d’enfants qui obtiendront un accès à l’éducation dans les situations d’urgence, le faisant passer de 4,9 millions, chiffre pour le début 2015, à 8,2 millions pour 2016», a-t-elle indiqué, précisant que plus de la moitié - 5 millions- seront des enfants syriens vivant à l’intérieur du pays ou dans les pays voisins. Et l’Unicef de relever que, pour la première fois, la plus grande partie des sommes concernées par cet appel - 25 % - ira à l’éducation des enfants vivant dans des situations d’urgence. C’est le cas notamment de ceux de Syrie dont la crise provoque une montée en flèche des besoins pour l’éducation.

Il est à souligner que l’appel de l’Unicef pour 2016 vise au total 76 millions de personnes, dans soixante-trois pays.
«L’éducation est une mesure indispensable pour les enfants car elle leur donne la possibilité d’apprendre et de jouer en dépit des tirs, des grenades et du carnage. C’est pour cette raison que «cette année, un quart de notre appel est consacré à l’éducation», a rappelé Afshan Khan, directrice des programmes d’urgence à l’Unicef. Elle explique qu’en formant l’esprit des enfants et des jeunes « nous contribuons à leur apporter davantage d’espoir de façon à ce qu’ils puissent imaginer un avenir meilleur pour eux-mêmes, leur famille et leur société et pour les aider à sortir de l’engrenage des crises chroniques».

Pour rappel, environ un enfant sur neuf vit à présent dans des zones de conflit. Selon l’Unicef, en 2015, les enfants vivant dans des pays et des zones touchés par des conflits connaissaient un risque deux fois plus élevé de mourir de causes principalement évitables avant l’âge de cinq ans que ceux vivant dans les autres pays.
Pour l’Agence, il ne fait aucun doute que le changement climatique constitue une menace croissante. Et pour cause, « plus d’un demi-milliard d’enfants vivent dans des zones sujettes à de fréquentes inondations et près de 160 millions vivent dans des zones de sécheresse élevée ou extrêmement élevée », soutient-elle.

Une des conséquences de toutes ces crises est que le nombre de personnes obligées de quitter leur foyer continue d’augmenter, constate l’Unicef notant qu’en 2015, l’Europe a reçu à elle seule plus d’un million de réfugiés et de migrants.

Soulignons que les fonds collectés par l’Unicef dont l’engagement en faveur de l’équité est salué à travers le monde, seront utilisés pour une intervention humanitaire immédiate ainsi que pour une action à long terme destinée à préparer les pays aux catastrophes susceptibles de se produire dans l’avenir.

Alain Bouithy
Lu 1008 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes