Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’artiste et son oeuvre : Reggae man ‘Cize’ veut donner un sens à la musique reggae


Par Groupelavenir.cd | Jeudi 5 Avril 2012 | Lu 417 fois | 0 Commentaire



L’artiste et son oeuvre : Reggae man ‘Cize’ veut donner un sens à la musique reggae
De son vrai nom Nzungu Batetana, l’artiste musicien Cize est un passionné de la musique tout style confondu. Mais celui qui l’intéresse de plus, c’est le reggae dans lequel il évolue. A chaque production, il ne s’empêche pas d’émerveiller le public. Sa carrière, ses productions, l’évolution du style reggae à Kinshasa, perspectives.

Né à Kinshasa le 3 novembre 1980, Nzungu Batetana a grandi dans une famille modeste où il n’y avait aucun musicien de renom. « Sauf, mon oncle maternel qui était un ancien guitariste dans l’un des grands orchestres de la capitale ». Et de rappeler que comme tout bon enfant africain, il a, lui aussi, appris la musique entre les mains de sa mère.

« En ce qui me concerne, j’ai commencé à composer des chansons depuis 1995 au sein du mouvement du Scoutisme. Déjà en 2004, j’avais proposé à mes autorités hiérarchiques ma première chanson au rythme de reggae, l’Hymne de la paix. Et cette dernière a été présentée devant un public large dans une église catholique dans la commune de Ndjili. Au finish, nous étions félicités partout le monde. Un vieux viendra à son tour m’encourager en disant que si tel est ta vie, vas-y jusqu’au bout. Et c’est par là qu’est venu ma motivation », a révélé Cize le reggae man.

Les thématiques qu’il exploite tournent autour de l’amour du prochain. Parce que selon lui, l’amour engendre la tolérance, la paix, le travail. Bref, l’amour, pour lui, amène tout le bien possible dans un pays ou dans une famille. « C’est pour cela, j’ai choisi de proposer à tout le monde des morceaux qui rodent tout autour de l’amour pour les emmener à s’aimer de plus en plus », souligne t-il.

Cet artiste congolais a un album promotionnel de deux titres qui s’intitule « Wo Hi Wo », ce qui se traduit par « les pleurs des esclaves ». « J’ai réalisé cet album pour permettre aux producteurs d’avoir une idée de ce que nous faisons. Les deux titres à l’intérieur sont Wo hi Wo et la Rumba reggae », a-t-il martelé. Parlant de son diplôme d’artiste d’Espoir du cinquantenaire du Centre Wallonie Bruxelles (CWB), il a affirmé que c’est par sa dernière prestation au Festival Cœur d’Afrique que ce centre culturel l’a honoré avec ce diplôme. De l’autre côté de la Halle de la Gombe, « j’ai déjà entrepris toutes les démarches possibles mais une lenteur et lourdeur se sont installés dans la programmation des artistes depuis un certain temps. C’est pourquoi, l’on se contente de se produire sur la scène du Café de la Halle. Ceci est d’autant plus utile dans la mesure où la scène Reggae à Kinshasa est non seulement pas assez connue mais également rarissime, d’où notre combat de prester dans tous les grands podiums de la capitale, et plus tard aller aussi présenter cette musique à nos frères de l’intérieur ». Dans son répertoire on trouve des chansons comme, « il faut travailler », « le temps de la liberté », « Babylone », « Sodome », « enfant de la rue »…

Ses convictions

Je me bats moi et mes gars, pour qu’à chaque prestation qu’on apporte quelque chose de nouveaux et de significatifs. Son souhait le plus ardent est de faire le tour du monde avec sa musique reggae et aller passer ce message de l’amour partout dans le monde. « Ceux qui m’ont écouté, ils ne sont pas déçu. il me reste seulement à franchir l’étape en convaincant le grand public comme des grands tels que Tycken Jah, Bob Marley, … », a-t-il dévoilé

Parlant des perspectives, il veut tout d’abord arracher un contrat avec un bon producteur. Faire la promotion de son album et montrer au monde qu’au Congo il n’y a pas seulement la rumba, le style reggae, dont il représente, marque aussi ses empruntes indélébiles dans le monde musical..

Onassis Mutombo
Lu 417 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes