Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’éphémère succès de l’orchestre Mokako (1969 - 1971) (suite et fin)


Par SDC, Starducongo.com | Mardi 5 Octobre 2010 | Lu 226 fois | 0 Commentaire



Kinshasa, Après quelques notes instrumentales suivies d’une introduction vocale, une incroyable incompréhension et cacophonie s’installa en opposant les musiciens entre eux. Fâché, chaque musicien prit son chemin. Ainsi pris fin l’aventure musicale de l’orchestre Mokako.

La première sortie eut lieu au bar Mingiedi appartenant à Mingiedi Mbala -un donateur de V.Club-, bar situé sur l’avenue Banalia, dans la commune de Kasa­ Vubu.

Cette production, témoignent Dédé et Dido, avait connu une grande affluence dont près de trois quarts des filles.

L’orchestre Mokako avait bien négocié cette première sortie au point d’avoir épaté le public. Les jeunes de Kasa-Vubu, Foncobel -actuel Kimbangu- Matonge, Ngiri-Ngiri....en sont devenus accros à tel point qui suivaient Mokako partout où il se produisait: Anciens Combattants en face du marché Gambela. Folie Bergère sur l’avenue Busumelo à Matonge, Le Tube devenu le Triangle. Kimpwanza bar...

Sur le marché discographique, Mokako a également marqué ses empruntes avec plus de six disques qui ont fait le plaisir des mélomanes: Zudi de Franklin Mongo Ndjoli. Naforçaki du même auteur, Yoko de Bombolo Gaby,Mobali kitoko et tant d’autres.

En 1972, Mokako est classé premier au hit parade annuel. Cet orchestre était des temps en temps invité à se produire avec les autres formations musicales comme Le Sensationnel de la commune de Kinshasa, Lounta National de Ngiri-Ngiri, Jamel de Kauka.

En 1972, Mokako a effectué une tournée musicale à Kasangulu dans la province du Bas-Congo.

Quelques semaines après son sacre, Mokako devrait livrer un concert jumelé avec l’orchestre Zaïko Langa Langa ds Jossart, Birni, JP Buse et autre Popolipo au bar Roly au croisement des avenues Eyala et Gambela, dans la commune de Kasa-Vubu.

Mal en prit à l’organisateur qui demanda à Mokako de monter le premier sur scène pour deux heures. Lorsque ce groupe termina son tour de chants toutes les filles vidèrent le lieu suivies de la grande partie de l’assistance.

Zaïko digéra mal cette déconfiture. Et depuis, le groupe de DV Moanda - de son vivant mijotait une cinglante revanche.

C’est le bar, Kimpwanza sis croisement des avenues Victoire et Assossa, dans la même commune de Kasa-Vubu qui vers fin 1973 abritera le concert de revanche: Mokako monta le premier sur scène.

Après quelques notes instrumentales suivies d’une introduction vocale, une incroyable incompréhension et cacophonie s’installa en opposant les musiciens entre eux.

Cette atmosphère empoisonnée demeurera jusqu’à la fin de la production qui a été vite interrompue. Fâché, chaque musicien prit son chemin. Ainsi pris fin l’aventure musicale de l’orchestre Mokako.

Zenga Ve/Africa News
Lu 226 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes