Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'examen réussi du comité intérimaire de la Fécofoot augure des lendemains prometteurs


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 30 Juillet 2010 | Lu 730 fois | 0 Commentaire



L'examen réussi du comité intérimaire de la Fécofoot augure des lendemains prometteurs
Avec la victoire des Diables rouges juniors sur les Amavubi du Rwanda 2à 0, le comité intérimaire de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) vient de réussir dans la douleur sa première sortie.

Jusqu'au dernier moment, l'incertitude a plané sur l'organisation de cette rencontre de football. Des factures impayées à la CAF, des frais d'hôtel non réglés, des joueurs prêts à débrayer, bref le scénario catastrophe a rôdé avant, pendant, et après le déroulement de ce match international qualificatif à la Coupe d'Afrique junior Lybie 2011.

Le dénouement est intervenu grâce au sens de l'honneur des dirigeants du football et du comité intérimaire qui ont dû retrousser leurs manches pour sauver la rencontre, et, partant, le pays, d'une grande honte nationale.

Aujourd'hui, tout le monde savoure cette victoire acquise certes dans la douleur, mais qui réconforte quand même le peuple congolais habitué ces derniers temps à des déboires sportifs.
Le chemin à parcourir est encore long, mais ne faisons pas la fine bouche pour cette victoire remportée de haute lutte. C'est le premier examen test réussi par le comité intérimaire de la Fécofoot dirigé par Thomas Bakala Mayindah.

Avant le match retour prévu dans deux semaines à Kigali, le comité intérimaire s'attelle déjà à l'organisation du championnat national de football MTN-Ligue 1. Celui-ci va se jouer selon le système de poules. Une poule sera basée à Brazzaville, une autre à Pointe-Noire, et une troisième à Dolisie. Les poules de Brazzaville et de Pointe-Noire comptent chacune dix équipes, alors que la poule de Dolisie est composée de sept équipes issues des ligues départementales du Niari et de la Bouenza.

Sevré de compétitions nationales depuis près de neuf mois à la suite des élections avortées à la Fecofoot, le public espère ainsi renouer avec les joutes footballistiques nationales. L'organisation de ce championnat national va ainsi sauver l'année du football au Congo que beaucoup voyaient déjà blanche à cause de la non-organisation des compétitions.

Entre-temps, les différentes coupes des ligues départementales se jouent et sont même en phase terminale dans plusieurs départements du pays.

Les querelles intestines, les luttes de camps, les divisions internes ont considérablement nui au football, le grand perdant pendant près de neuf mois. C'est toute l'image du football congolais qui en a pris un coup après ces moments sombres, où le football avait élu domicile dans la rue et dans les officines occultes en lieu et place des stades, son terrain de prédilection.

Après cette période trouble, l'on espère que désormais on ne parlera plus que football dans les stades et non de ses à-côtés anecdotiques et choquants.

Hervé Brice Mampouya (Brazzaville-Adiac)


Lu 730 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes