Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’expositiontion ’’Passion de l’Art’’ tire ses rideaux

Après deux mois d’affiche au Pullman GHK


Par Forumdesas.org | Lundi 8 Février 2016 | Lu 418 fois | 0 Commentaire

Les lampions se sont éteints au Pullman Grand Hôtel Kinshasa où, deux mois durant, l’exposition ’’Passion de l’art’’ a focalisé l’attention de nombreux visiteurs. Tenue du 3 décembre 2015 au 2 février courant, cette exposition a mis à l’affiche une centaine d’œuvres d’arts mobilisées par la galerie Antika du Centre Culturel Boboto.



L’expositiontion ’’Passion de l’Art’’ tire ses rideaux
Les passionnés des arts plastiques se sont régalés en visitant des toiles et sculptures des dizaines d’artistes congolais qui ont exposé le fruit de leur savoir-faire dans le hall et les couloirs du Pullman GHK. Ces visiteurs ont ainsi eu l’occasion d’admirer des toiles des talentueux peintres comme Malco, Mujinga, Mukalay, Gema, Gonokoso…
Visiblement fasciné par Kamba Luesa, le peintre Malco s’est illustré par la finesse de ses traits dans les quelques tableaux où il représente des femmes africaines aux corps filiformes. Portraitiste de talent, la peintre autodidacte Mujinga a captivé davantage l’attention du public avec sa toile intitulée ’’Le Prince et la princesse’’, une image où les personnages sont décrits avec une netteté frappante et où l’idylle princière saute aux yeux.
Dans le même ordre d’idées, l’artiste Gonokoso a plongé les visiteurs dans l’univers des femmes commerçantes qui opèrent au marché. A travers son tableau intitulé ’’Mama moziki’’, l’auteur de cette œuvre exalte ces dames drapées dans de splendides vêtements blancs qui, aujourd’hui, sont devenus les poumons des foyers.

LA BEAUTE DES PERSONNAGES EN POINTILLES
Deux autres artistes, qui ont pris la précaution de ne pas signer leurs toiles, se sont illustrés par leurs personnages constitués à l’aide de nombreux pointillés multicolores. L’un d’eux a marqué les esprits par ces femmes dont les squelettes, ressortis grâce à un assemblage de boutons, sautent aux yeux, sans pour autant altérer la beauté de l’ouvrage.
Outre toutes ces œuvres d’art dominées par des personnages féminins, certains artistes se sont fait remarquer par leur représentation de la faune et de la flore dont regorge la République démocratique du Congo. C’est le cas des perroquets du peintre Mukalay qui tient ainsi à exhorter la population à la défense de la nature, en ce moment où le braconnage bat son plein dans les parcs nationaux du pays.

LA REPENTANCE D’UN ’’KULUNA’’
Partageant le même souci, l’artiste Gema Imobilise les regards sur le phénomène ’’kuluna’’ qui menace la vie humaine dans les rues de Kinshasa. Dans son tableau intitulé ’’Le renoncement’’, il met en vedette un jeune qui recourait aux armes blanches pour terroriser les passants. Torturé par la conscience, ce jeune ’’kuluna’’ laisse choir sa machette, rivant sa face contre terre en signe de regret.
Fier d’avoir réussi à mobiliser autant d’artistes de talent, le promoteur de la galerie Antika, M. Aimé Mbungu, s’est réjoui du déroulement de cette exposition qui a attiré beaucoup d’acheteurs. Il fixe rendez-vous au public dans un mois pour un autre type d’exposition.

Yves KALIKAT
Lu 418 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes