Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Dynamique pour la Nouvelle République : Dolisie emboite le pas à Pointe-Noire


Par | Jeudi 2 Juillet 2015 | Lu 322 fois | 0 Commentaire

Niari, (Starducongo.com) - La Dynamique pour la Nouvelle République tiendra un meeting populaire, le 4 juillet courant à Dolisie. Cette plateforme associative a inspiré les populations de Dolisie qui l’ont invitée à rééditer son exploit du 29 avril dernier à Pointe-Noire, où elle a largement partagé sa vision sur la nécessité de promouvoir le dialogue et la nécessité de vivre ensemble.



Ph: Adiac
Ph: Adiac
Les associations de la ville de Dolisie, à l’instar de celles de Pointe-Noire tiennent à marquer son adhésion au dialogue, au partage, au désir de vivre ensemble comme des valeurs intrinsèques de notre culture. C’est ainsi que, soucieuses de s’arrimer à la nouvelle dynamique qui prend corps dans le pays, ces associations ont jugé nécessaire d’inviter la Dynamique pour la Nouvelle République (DENR), une mouvance rattachée à l’honorable Denis Christel Sassou N’Guesso, pour lui remettre, sans doute, un mémorandum qu’il se ferait, à son tour, le devoir de le transmettre à son destinateur, le président Denis Sassou N’Guesso.

En effet, selon les dirigeants de La dynamique, cette plateforme est l’expression de la société civile, du peuple congolais, de la couche populaire et regroupe plus de 900 associations et mutuelles à Pointe-Noire. Elle veut, simplement, créer les conditions conduisant le Congo vers une nouvelle République qui laissera assez de place aux jeunes et aux femmes des couches plus dynamiques et dévouées pour le développement du pays.

A Pointe-Noire où cette mouvance a fait sa sortie officielle, le 29 avril dernier, des associations ont affiché leur engagement sans réserve ; engagement largement partagé par Denis Christel Sassou Nguesso. Il a, d’ailleurs, formulé le vœu que cette dynamique de Pointe-Noire soit pérennisée, dans le département du Kouilou ainsi que dans tous les autres départements du Congo.

Alors que les jeunes de Pointe-Noire, notamment appelaient les Congolais encore hésitent ou refusant de comprendre le bien fondé du dialogue à se ressaisir. Dans une déclaration rendue publiques à cette occasion, ils avaient promis de porter haut le flambeau de la dynamique en se constituant en « Apôtres et Evangélistes » de la Nouvelle République dans chaque arrondissement et chaque quartier de Pointe-Noire, en vue de faire entendre la voix de la raison. Pour leur part, les femmes avaient émis le vœu que le garant de la souveraineté nationale du peuple congolais les oriente vers un processus référendaire qui conduirait à une République nouvelle, débarrassée des relents misogynes; une République qui remettra la femme congolaise au cœur de l’action politique et économique.

Le relais pris par les associations de Dolisie en invitant la Dynamique pour un meeting populaire dans la capitale de l’or vert est un écho à cet appel lancé à Pointe-Noire par l’honorable Denis Christel Sassou N’Guesso.
A noter que la DENR a vu le jour à la suite du débat sur le changement de la constitution du 20 janvier 2002. Devant la divergence des vues sur la question, la nécessité de canaliser le camp du « oui » sur le plan purement associatif s’est fait sentir. D’où la mise en place de cette dynamique parrainée par Denis Christel Sassou NGuesso qui prône le soutien au processus de dialogue politique inclusif proposé par le président Denis Sassou N’Guesso, afin de perpétuer la paix et de la concorde nationale.

Huguette.Mb
Lu 322 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique