Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Fouine agressé par balles: Que s'est-il passé?


Par 20minutes.fr | Mardi 5 Février 2013 | Lu 628 fois | 0 Commentaire



La Fouine agressé par balles: Que s'est-il passé?
MUSIQUE - L'agression du rappeur La Fouine survient dans un contexte de clash avec Booba, propice aux hypothèses...

La voiture du rappeur La Fouine a été la cible de deux coups de feu lundi à 5h du matin, dans une rue de Saint-Maur des Fossés (Val-de-Marne). La Fouine, qui depuis des mois maintenant se livre à une guerre d’ego avec le rappeur Booba par chansons et tweets interposés. Lundi soir, alors que l’audition de La Fouine et de son chauffeur n’avait pas donné «d’éléments décisifs», et que le rappeur décidait de ne pas porter plainte, une source proche de l'enquête mettait en garde contre toute «interprétation hâtive sur une éventuelle mise en scène ou sur un règlement de comptes». Car même s'il n'y a peut-être aucun lien entre le clash avec Booba et les coups de feu, les deux pistes sont évidemment les plus évoquées.

«Tirons-nous dessus tout de suite», «Les clashs, ça peut mal se terminer»: Un règlement de compte?

L’agression survient dans un contexte indéniablement tendu, depuis des mois, entre la Fouine et Booba, et du même coup entre leurs fans, pris à parti sur les réseaux sociaux à chaque étape du clash. Mais surtout, les deux rappeurs avaient enclenché la vitesse supérieure la veille, dans la journée de dimanche, en s’affrontant via leurs deux nouveaux titres intitulés chacun «TLT».

Le clash «TLT» avait été annoncé. Par Booba d’abord, sur Twitter le 30 janvier, puis par La Fouine le lendemain, à l’antenne de Skyrock. Les fans étaient donc en ébullition dimanche, scrutant les réseaux sociaux pour voir qui serait le premier à dégainer. La Fouine ouvre le bal à 18h00. Le titre démarre par une imitation de «Boulbi» de Booba: «Pétasse suis-moi dans mon hôtel, pour une volontaire agression sexuelle. Faites monter les mineurs, j’suis pire qu’R.Kelly» chantait Booba dans «Boulbi». La Fouine réutilise le refrain et remplace «pétasse», par «Béa», le surnom qu’il donne à Booba.

Booba réplique une heure plus tard avec son propre «TLT», qui signifie pour lui «Tuez-les tous». Il chante: «Au lieu de violer des petites, sucer des bites, suce mon revolver (…). Tirons-nous dessus tout de suite, on va pas se disputer». La confrontation est très suivie, abondamment commentée. C’est, ce dimanche, l’ «apogée du clash» qui dure depuis des mois. «A 18h30 dimanche, YouTube était saturé, tandis que #TLT devenait le hashtag le plus utilisé sur la twittosphère hexagonale» indique Les Inrocks.

Autre élément cité par ceux qui croient au règlement de compte: l’interview de La Fouine parue dans l’édition du Parisien datée du lundi. «Les clashs avec Booba, je prends cela à la légère, mais je sais que si ça continue, ça peut mal se terminer», assure La Fouine. «On est des cons, des bouffons, on donne une mauvaise image de la banlieue, des jeunes des quartiers. Je suis pressé que ça s’arrête», commente-t-il encore.

Un coup monté pour vendre des disques?

Pour d’autres, l’agression de La Fouine n’est qu’un coup monté destiné à faire parler de son album, Drôle de parcours, qui sortait lundi. L’aboutissement d’un clash qui n’est rien d’autre, depuis le début, qu’un combat entre majors (Universal et Sony). «C'est une guerre inoffensive, une simple querelle de millionnaires. (…) Tout cela est orchestré, ou du moins contrôlé par les maisons de disques dans l'unique but de rapporter de l'argent. Ça n'ira jamais trop loin», assure ainsi au Figaro Cardet, auteur de L'Effroyable imposture du rap.

Les coups de feu sur la voiture de La Fouine? «Pour moi, c'est un "fake", un coup monté. Et la plupart dans le milieu du rap le pensent aussi. La Fouine a pris exemple sur les fausses agressions déjà utilisées aux États-Unis, notamment par Rick Ross, pour faire parler de lui. Cinq heures du matin, pas de témoin, pas de plainte, le jour de la sortie de son album, le lendemain de son dernier clash avec Booba... C'est un peu facile, non?» lance au quotidien le spécialiste du rap français.

Depuis le début du clash entre les deux rappeurs, qui implique également Rohff, les plans promos de leurs albums et la bataille de leurs maisons de disques sont en toile de fond. En témoigne, selon Les Inrocks, «le moment clé» choisi par Booba pour réagir, après un long silence, aux attaques de Rohff et La Fouine: quand les ventes de son album commençaient à ralentir, et alors qu’il préparait une tournée au Zénith.

Annabelle Laurent

Retrouvez cet article sur 20Minutes.fr
Lu 628 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes