Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Miss Congo 2009 reçue au ministère de la culture et des arts


Par Sylver Ikama | Dimanche 1 Mars 2009 | Lu 2664 fois | 0 Commentaire



La Miss Congo 2009 reçue au ministère de la culture et des arts
La Miss Congo 2009, Grace Obelo (19 ans) et ses dauphines se sont entretenues le 27 février à Brazzaville avec le ministre de la culture et des arts, Jean Claude Gakosso. Les échanges ont porté sur l’exercice de la fonction de Miss et se sont déroulés en présence de la présidente du comité Miss Congo, Pupuce Ngala Ibata.

Après son élection, Mlle Obelo avait pris l’engagement d'œuvrer en faveur de la préservation de l’environnement.

Le ministre de la culture et des arts a invité la reine de la beauté congolaise au respect de sa fonction tout en lui rassurant le soutien de son département.

Etudiante en 1ère année de marketing et actions commerciales, Grace Obelo fut 2ème dauphine de Miss Brazza 2008. Elle s'est vue décerner la couronne de Miss Congo, assortie de celle de Miss Fair play lors de la 12ème édition de ce concours de beauté organisé récemment à Brazzaville.

Le ministre de la culture et des arts, président du comité de direction du Festival panafricain de musique (FESPAM), a invité la reine de la beauté congolaise à prendre part, le 15 mai prochain à New York (USA), à la cérémonie de lancement officiel du FESPAM.

La Miss Congo 2009 reçue au ministère de la culture et des arts
Grace Obelo qui a accueilli cette invitation avec beaucoup d’enthousiasme a indiqué : «pour nous Africains, la musique et la beauté sont les richesses de notre identité culturelle. Il nous faut les vanter en leur donnant la place qu’elles méritent».

Au sortir de l’audience, la présidente du comité Miss Congo a expliqué les raisons ayant permis de sanctionner la Miss Congo 2008 alors que son mandat n'avait pas encore pris fin.

«Lorsque le comité accepte la candidature des filles, il les informe sur le règlement régissant la fonction de Miss. La jeune fille qui accède à cette responsabilité, devenant ainsi une personnalité publique, se doit d'interdire un certain nombre de choses. Et sa famille a également mission de veiller à ce que la Miss respecte ses engagements et le règlement», a dit Mme Ngala Ibata.

CONGO-SITEPORTAIL
Lu 2664 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes