Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fête du jazz se poursuit à Tanger : Roy Hargrove Quintet sur scène ce soir


Par Starducongo.com | Vendredi 23 Septembre 2011 | 13:40 | Lu 391 fois



La fête du jazz se poursuit à Tanger : Roy Hargrove Quintet sur scène ce soir
Le trompettiste Roy Hargrove et son ensemble du même nom sont à l’affiche à Tanger où ils tenteront de dompter les Tangérois lors du concert de jazz qu’ils donnent ce soir à partir de 20h sur la Scène BMCI Palais.

Roy Hargrove se produit dans le cadre du Festival de jazz qui se tient jusqu’au dimanche 25 à Tanger. Il sera accompagné des musiciens Justin Robinson (sax, flûte), Sullivan Fortner (piano), Ameen Saleem (contrebasse) et Montez Coleman (batterie).
L’occasion pour les amateurs de bonne musique d’apprécier cet artiste aux multiples talents découvert dans son université par Wynton Marsalis. C’est d’ailleurs ce dernier qui organisera la première tournée en Europe et au Japon du jeune trompettiste, alors très influencé par D. F. Newman (saxophoniste de Ray Charles), avant de voler de ses propres ailes.
Roy Hargrove étudie au Berklee College of Music de Boston avant de rejoindre la New School de New York et de participer à nombre de jam sessions. «Il enregistre son 1er album avec B. Watson (sax.). Puis un 2ème avec le groupe Superblue (B. Watson, M. Miller et K. Washington)», peut-on lire dans une notre du Festival Archeo Jazz.

Le premier disque en solo de Roy Hargrove, intitulé «Diamond in the rough», sort en 1990. Entre-temps, le trompettiste collabore et accompagne de grands musiciens sur le disque «With the tenors of our time», dont J. Henderson, S. Turrentine, J. Griffi n, J. Redman et B. Marsalis. Il a aussi enregistré avec des musiciens tels que H. Hancock, S. Rollins, D. Krall, Abbey Lincoln, D. Ross, C. McRea, S. Horn.

Quelques années plus tard, en 1998, Roy Hargrove savoure avec honneur un précieux prix : il se voit attribuer un Grammy Award pour l’album « Habana ». Une reconnaissance pour le trompettiste et son groupe Crisol.

Cinq ans après, le maître de la trompette met dans les bacs le premier CD de son nouveau groupe, The RH Factor. Cet opus est un savant mélange de jazz, funk, hip-hop, soul et gospel. Une combinaison de sonorités dont on peut apprécier la richesse à travers le single «Forget Regret». «Qui fait partie de la bande originale du film «It runs in the family» avec Kirk et Michael Douglas».

Le Festival de Jazz de Tanger accueille aussi ce soir les artistes et groupes Sarah Lenka (22h, Renault Palace), The Jive Aces (22h, TanjAzz Club), Jeff Zima (22h) et Ben Prestage (1h) au Tanjazz Café, Zuluwannsago (1h, Renault Palace), Swing Dealers (22h30, Tanjazz Club) et l’ensemble Ens’Batucada fait son K’Barré (21h, Scène BMCI Place de Nations). Ainsi que CQMD (Ceux Qui Marchent Debout) qui propose des animations dans les rues de Tanger dès 19h.

ALAIN BOUITHY
Lu 391 fois


Campagnes CPM Afrique

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Dans la même rubrique :
< >

Beauté et Mode | Football | RD Sport | Actualités | RD Congo | Handball | Les arts | RD Société | Gouvernement | Arts martiaux | Monde | RD Album | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Autres Sports | Portraits | Interviews | Tennis | Interviews Sports | Afrique | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | A l'Affiche | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes