Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La sécurité en Afrique centrale au coeur des entretiens entre le pape et le président congolais


Par | Dimanche 15 Décembre 2013 | Lu 1117 fois | 2 Commentaires



Le Pape François et le président Denis Sassou Nguesso
Le Pape François et le président Denis Sassou Nguesso
La sécurité en Afrique centrale, le drame des réfugiés et les tensions causées par les fondamentalismes ont été au coeur d'une rencontre lundi au Vatican entre le président congolais Denis Sassou N'Guesso et le pape François, a annoncé le Vatican.

M. Sassou N'Guesso, à la tête d'une délégation de quinze personnes, a aussi rencontré le nouveau secrétaire d'Etat Pietro Parolin.

La crise en Centrafrique n'est pas directement mentionnée par le communiqué du Saint-Siège qui évoque "différentes questions intéressant l'Afrique centrale, parmi lesquelles des situations de caractère humanitaire", en particulier "l'assistance aux réfugiés et déplacés", ainsi que "la sécurité dans la région" liée aux "tensions causées par les fondamentalismes".

La "contribution positive" de l'Eglise dans l'assistance caritative et l'éducation est aussi mise en relief.

M. Sassou N'Guesso était accompagné des ministres des Affaires étrangères, Basile Ikouebe, et de l'Aménagement du territoire, Jean-Jacques Bouya, de sa seconde épouse Antoinette, de sa fille Claudia Lemboumba Sassou N'Guesso, conseillère à la communication, et de son fils, Edgard N'Guesso, directeur du domaine présidentiel.

L'entretien a duré près de vingt minutes. Le président a offert au pape une copie de la revue "African geopolitics" dans laquelle il signe un article sur la sécurité régionale.

"J'ai le plaisir de vous donner une médaille de mon pontificat", a répondu le pape en français.

Il a ensuite salué chaque membre de la délégation, en particulier la fille du président qui portait autour du poignet de nombreux chapelets qu'il a bénis, et une parente de la femme du président, une vieille dame revêtue d'un boubou qu'il a saluée plus longuement et plus chaleureusement, lui faisant le signe de croix sur le front.

Le président congolais venait de Paris où il a participé au sommet franco-africain pour la paix et la sécurité en Afrique. Il a rencontré aussi à Rome les dirigeants de la compagnie énergétique italienne ENI et doit se rendre ensuite en Afrique du Sud pour les obsèques de Nelson Mandela.

Il s'agit de la quatrième visite d'un président africain depuis l'élection du pape argentin le 13 mars, après celles des dirigeants du Cap Vert, de Guinée Equatoriale et du Cameroun.

Lu 1117 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Prince Soza le 16/12/2013 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a quelque chose que je ne comprend pas, pouvez-vous m'expliquer: comment peut-on discuter avec le pape de paix, vanter Mandela et ordonner d'arrêter mort ou vif le colonel marcel Nstourou. Je ne me retrouve pas là

2.Posté par Nikito le 13/10/2015 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nstourou a quoi à faire la ou il y a Sassou et le Pape!?

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes