Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La situation du Congo exige une ingérence des peuples d’Afrique et du Monde.


Par Maître Céleste Ngantsui | Mardi 19 Avril 2016 | Lu 917 fois | 0 Commentaire

Brazzaville, (Starducongo.com) - Le peuple congolais a urgemment besoin de l’assistance de la communauté internationale pour se libérer de l’oppression et de la domination de monsieur Denis Sassou Nguesso et de son clan. Ce besoin se fonde sur l’article 20 de la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples qui stipule que : « Tout peuple a droit à l'existence.



Maître Céleste Ngantsui
Maître Céleste Ngantsui
Tout peuple a un droit imprescriptible et inaliénable à l'autodétermination. ll détermine librement son statut politique et assure son développement économique et social selon la voie qu'il a librement choisie

Les peuples colonisés ou opprimés ont le droit de se libérer de leur état de domination en recourant à tous moyens reconnus par la Communauté internationale

Tous les peuples ont droit à l'assistance des Etats parties à la présente Charte, dans leur lutte de libération contre la domination étrangère, qu'elle soit d'ordre politique, économique ou culturel. »

L’ingérence dans le cas d’espèce est motivée par l’alinéa 3 de l’article susmentionné. En effet le peuple congolais, sur base de l’article précité, a droit à l’assistance des Etats parties à la Charte pour se libérer du carcans en fer auquel, il est mortellement attaché.

Il faut sauver le Congo au nom de la solidarité africaine, des droits de l’homme, des principes démocratiques et des exigences de l’état de droit…

L’Union Afrique, l’Union Européenne et les peuples épris de liberté et de démocratie doivent porter assistance au peuple congolais, pris en otage par monsieur Denis Sassou Nguesso et son clan. En effet cette assistance est un droit pour le peuple congolais et un devoir pour les Etats parties à la Charte Africaine des droits de l’homme et des peuples. L’obligation de porter assistance au peuple congolais n’incombe pas seulement aux Etats parties à la Charte mais aussi au monde libre et démocratique.

Un pays démocratique est plus sûr qu’une dictature. En effet une dictature est pour celles ou ceux qui la soutiennent un couteau à double tranchant c’est -à-dire elle peut nuire à celles et ceux qui la soutiennent.

Maître Céleste Ngantsui
Lu 917 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique