Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La troupe Zenga Zenga représentera le Congo lors de la 2e édition du Festival culturel panafricain d'Alger (Panaf)


Par SDC, Starducongo | Mercredi 18 Mars 2009 | Lu 1156 fois | 0 Commentaire



La troupe Zenga Zenga représentera le Congo lors de la 2e édition du Festival culturel panafricain d'Alger (Panaf)
La troupe théâtrale Zenga-Zenga représentera le Congo à Alger en Algérie, à l'occasion de la deuxième édition du Festival panafricain d'Alger (Panaf), du 5 au 20 juillet prochain, aux côtés de dix-sept autres troupes de théâtre nationales. La troupe congolaise y présentera la pièce «Sur la braise», tirée du roman éponyme de l'écrivain Henri Djombo, d'après une adaptation de Mue Puati Luemba, avec une mise en scène de Georges M'Boussi.

«Sur la braise» est à la fois un cri d'espoir et une parole de révolte contre les tares et les blessures qui gangrènent la société et la condamnent à la dérive par la violence aveugle et l'arbitraire. Le héros de cette pièce s'appelle Niamo, un jeune cadre sorti fraichement de l'institut des sciences économiques, prônant la justice et le savoir-faire, qui se retrouve chassé de son poste à cause de sa rigueur.

Ce spectacle est une interpellation au changement de mentalité, prélude aux autres formes de changement. «Ma littérature est un témoignage pour attirer l'attention du plus grand nombre sur plusieurs sujets, une manière de donner ma position sur tout ce qui se passe et ma contribution au changement parce que j'ai conscience de ce qui se passe. La littérature doit jouer un rôle pédagogique pour la formation de l'homme», estime l'écrivain Henri Djombo.

En marge de cet événement, le metteur en scène Georges Mboussi participera à un colloque qui réunira des professionnels du théâtre à Alger sur le thème du théâtre en Afrique.

Par ailleurs, le Panaf 2009 rendra un hommage aux figures emblématiques du théâtre africain telles que Jean-Pierre Guingame (Burkina Faso), Habib Denbili et Fanta Diawara (Mali) et Kously Lamako (Tchad).

La deuxième édition du Panaf se tient quarante ans après la première édition en 1969. «Cette deuxième édition offre une nouvelle occasion à l'Afrique de montrer l'extraordinaire diversité de ses peuples et son éclatante créativité dans tous les domaines culturels et artistiques», a estimé Khalida Toumi, la ministre algérienne de la Culture.

Outre les spectacles auxquels seront associés les plus grands noms de la scène africaine et internationale, les participants au festival seront informés de projets emblématiques, tels que l'Institut culturel panafricain ou encore, le grand musée d'Afrique.

BRAZZAVILLE-ADIAC
Lu 1156 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes