Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Congo diablement ambitieux


Par SDC, Starducongo.com | Mercredi 25 Mai 2011 | Lu 622 fois | 0 Commentaire



Le Congo diablement ambitieux
C’est un groupe de très haut niveau qui attend les jeunes Congolais à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Mexique 2011. Pourtant, de l'avis même de leur sélectionneur, les principaux intéressés sont prêts à relever le gant et se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Diables Rouges, qui viendront se préparer en France, vont redoubler d’efforts pour être prêts lorsque viendra le moment de se mesurer à leurs adversaires du Groupe A.

Les matches auront lieu tous les trois jours : le premier les opposera, lors de l'ouverture de la compétition le 18 juin, aux champions d’Europe néerlandais. Ils affronteront ensuite l’organisateur mexicain, puis la RDP Corée, championne d’Asie en titre. On aurait pu croire les Congolais abattus à l’idée d’escalader une telle montagne, mais il en faut plus pour ébranler Eddie Hudanski, qui se contente d’évoquer un défi "très intéressant" :

Préparation mentale

"Affronter le pays organisateur, c’est vraiment quelque chose de costaud. Le Mexique à domicile, c’est un gros morceau. Mais le football africain doit laisser ses complexes de côté dans ces grandes compétitions et jouer pour gagner, pas simplement pour participer."

Pour évaluer le jeu des Pays-Bas, Hudanski a étudié sur cassette des matches du dernier Championnat d’Europe U-17 de l’UEFA. "Les Néerlandais ont une équipe très solide. L’inconnue reste la Corée du Nord, mais ça risque d’être intéressant contre eux aussi. Jouer notre premier match face aux champions d’Europe en titre n'est peut-être pas le meilleur scénario possible, mais nous serons prêts pour chaque match."

« Le Mexique à domicile, c’est un gros morceau. Mais le football africain doit laisser ses complexes de côté dans ces grandes compétitions et jouer pour gagner, pas simplement pour participer. » Eddie Hudanski, sélectionneur du Congo

Fort de sa longue experience en matière de formation des jeunes footballeurs en Afrique, Hudanski place la préparation mentale tout en haut de sa liste de priorités. "Notre but est de nous qualifier pour les huitièmes de finale en finissant à la première ou à la deuxième place. Pour être sûrs de nous qualifier, il faudra remporter deux matches", ajoute l’entraîneur français, qui était déjà à la tête de la sélection congolaise lors de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Canada 2007.

Pour une nation dont le seul succès international remonte à une CAN remportée il y a 40 ans, qualifier deux fois en cinq ans ses sélections de jeunes pour des tournois majeurs est une réussite remarquable. Le Centre national de formation de football créé par Hudanski permet aujourd’hui au Congo de faire éclore un chaque année de jeunes joueurs talentueux capables d’aller chercher des résultats, comme cette 3e place obtenue lors de la CAN U-17 disputée au Rwanda au début de l’année.

Cœur lourd

D’après Hudanski, ce n'est pas seulement au Congo mais partout en Afrique qu'apparaissent de plus en plus de joueurs très talentueux. "On peut facilement constater les progrès réalisés et voir que le niveau général du football pratiqué a augmenté." Pour préparer la generation actuelle de jeunes congolais, Hudanski a effectué un retour aux sources à l’AJ Auxerre, qui était à l’origine de l’idée de créer un centre de formation national au Congo et avait proposé le nom d'Eddie Hudanski aux autorités congolaises. Les Diables rouges affronteront ainsi les U-19 auxerrois le 29 mai dans le cadre de leur préparation.

Pour Hudanski, annoncer la liste définitive des joueurs avant une compétition n’est jamais facile, mais le travail qu’il a effectué en amont avec la formation au Congo lui permet de voir plus loin. "Le règlement nous oblige à n’emmener que 21 joueurs au Mexique alors que je travaille depuis le début avec un groupe de 25 joueurs. J'aurai le cœur lourd au moment d’écarter quatre joueurs, mais ce ne sera la fin du parcours pour personne, puisqu’après la Coupe du Monde tout le monde se retrouvera dans le groupe des moins de 20 ans pour défendre les couleurs du pays et peut-être avoir une chance de bien figurer lors de la prochaine CAN, ou même la prochaine Coupe du Monde (U-20)."

Les progrès réalisés par les jeunes Congolais sous les ordres d’Eddie Hudanski sont flagrants et une bonne performance lors de Mexique 2011 permettrait sans doute à l'équipe de continuer à avancer dans la bonne direction.

FIFA
Lu 622 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes