Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc est disposé à apporter une assistance technique au Congo en matière des TP (ministre congolais)


Par MAP | Jeudi 3 Avril 2014 | Lu 438 fois | 0 Commentaire

Le ministre congolais de l'Equipement et des Travaux publics, Emile Ouosso, a affirmé que le Maroc est disposé à apporter une assistance technique, un transfert d'expertises et d'expériences à son pays dans le domaine des travaux publics (TP).



Emile Ouosso, ministre de l’Equipement et des travaux publics et Aziz Rebbah, ministre marocain de l’Equipement, du transport et de la logistique lors d’un entretien en mars dernier à Rabat.
Emile Ouosso, ministre de l’Equipement et des travaux publics et Aziz Rebbah, ministre marocain de l’Equipement, du transport et de la logistique lors d’un entretien en mars dernier à Rabat.
M. Ouosso, qui vient d'effectuer une visite de travail dans le Royaume, a annoncé que des techniciens marocains devraient arriver en mai prochain à Brazzaville pour définir la méthodologie et la feuille de route, ainsi que les termes de référence en vue de la réalisation de plusieurs projets inscrits dans le cadre de la coopération entre les deux pays, a indiqué mercredi une source officielle congolaise.

Dans le cadre de cette coopération, la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) accompagnera le Fonds routier congolais dans la modernisation et l'informatisation du système de péage, a-t-il souligné, relevant que l'expérience marocaine sera donc bénéfique pour le Congo en matière de développement du système de pesage des poids-lourds, du montage institutionnel et du fonctionnement de la Caisse de financement routier et du fonds spécial routier.

A noter que la République du Congo, par le biais du ministère des Travaux publics, a sollicité une assistance technique marocaine pour la réalisation des projets tels la route nationale (RN 6) reliant Mila-Mila-Makabana-Mossendjo-Mayoko-Mbinda -frontière avec le Gabon (225 Km)-, la RN 15 reliant Liranga-Impfondo-Dongou-Enyelle -frontière avec la République centrafricaine (573 Km)-, la RN 4 reliant Tandou-Youmbi-Nzambi -frontière avec le Gabon (110 Km), y compris la construction des ponts sur la Noumbi (100 m) et la Lagune Conckouati (980 m), note la même source.

Concernant le transfert des compétences, le ministre congolais a signalé que les Marocains étudient la possibilité d'accueillir chaque année quatre à cinq techniciens congolais chargés de l'entretien routier et à l'Institut de formation aux engins. "Ceci permettra le suivi et l'évaluation des différentes actions conclues entre les deux pays", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les deux parties ont convenu de la nécessité de mettre en place une Commission mixte sectorielle qui se réunira tous les deux ans.

La visite de travail au Maroc du ministre congolais fait suite aux conventions signées entre Brazzaville et Rabat en marge du Forum "Build Africa", tenu en février dernier dans la capitale congolaise.

La première convention-cadre d'assistance technique est destinée à faire bénéficier le ministère congolais de l'Equipement et des Travaux publics de l'assistance technique appropriée en matière d'infrastructures routières. Cette assistance technique entre dans le cadre de projets de construction, de réhabilitation, d'aménagement et de maintenance d'infrastructures routières à travers la mise en place de moyens et de compétences techniques spécifiques nécessaires.

La seconde convention générale de partenariat et de coopération entre le Laboratoire public d'essais et d'études (LPEE) du Maroc et le Bureau de contrôle du bâtiment et des travaux publics (BCBTP) de la République du Congo, a pour objet, entre autres, de définir le cadre général des relations de coopération et de partenariat entre les deux parties.

Cet accord ambitionne également de faciliter et d'intensifier les échanges techniques et professionnels entre les deux parties et mettre sur pied un cadre de base devant servir à l'établissement d'accords de coopération opérationnelle plus spécifiques entre les différents centres du LPEE et du BCBTP.
Lu 438 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes