Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le candidat Mokoko dévoile son projet


Par ACI | Jeudi 17 Mars 2016 | Lu 413 fois | 0 Commentaire

BRAZZAVILLE, 14 MARS (ACI) – Le candidat à la présidentielle du 20 mars 2016 au Congo, le général Jean-Marie Michel Mokoko, a dévoilé, le 7 mars dernier à Brazzaville, son programme politique pour marquer la rupture avec le système actuel.



Au cours d’une conférence de presse, le général Mokoko a dégagé les grands axes de son projet pour la réalisation d’une alternance démocratique et apaisée au Congo, en redonnant confiance au peuple et aux cadres pour l’honneur de la Nation.

Parmi les priorités de son mandat, le candidat a ciblé, entre autres, la moralisation de l’administration publique avec des audits de capacités des fonctionnaires, la revisitation du système de compétence des cadres sur le plan éthique et moral, la scolarisation obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans, la promotion d’une véritable décentralisation dans les collectivités locales.

Ainsi, dans son projet «Gagnons ensemble, le temps est arrivé», le général Mokoko insiste sur la gestion des carrières militaires en toute égalité, la lutte contre le tribalisme politique, les meilleures prestations de la justice, la préparation des conditions de création d’emplois, la facilitation d’accès aux crédits des jeunes diplômés pour la création des entreprises.

«Les Etats généraux de la Nation seront organisés trois mois après l’élection du Président de la République du Congo, en vue d’avoir un consensus national pour diriger le pays sous un mandat d’une transition apaisée», a déclaré le général candidat à la presse.

«Le Congo doit signer de nouveaux contrats avec les partenaires locaux et étrangers sur la base des accords et textes renoués pour construire le développement national, à travers une diversification de l’économie congolaise», a-t-on appris.

Delphin KIBAKIDI

j3m_projet_de_societe_final2.pdf J3M-Projet_de_societe-final2.pdf  (430.35 Ko)

Lu 413 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Politique