Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chanteur congolais Toussaint Lyondholi lance l'album « Crois-moi »


Par Lepotentielonline.com | Mardi 30 Décembre 2014 | Lu 398 fois | 0 Commentaire

Le chanteur congolais Toussaint Lyondholi vient de lancer sur le marché du disque un album intitulé « Crois-moi ». Une œuvre d'une musicalité sans faille qui donne l'irrépressible envie de se trémousser.



Toussaint Lyondholi
Toussaint Lyondholi
Rythmé à la vraie rumba congolaise, l'album « Crois-moi » de Toussaint Lyondholi fait déjà danser à l'envie les mélomanes de partout. Dans les « nganda » (bistrots congolais) à Paris, à Bruxelles, à Genève... , c'est l'euphorie!
Les critiques ne tarissent pas d'éloges à son égard, et les commentaires enregistrés dans le milieu congolais témoignent de la reconnaissance du public à la qualité tant thématique qu'artistique de son œuvre.
Force est de noter que l'apport de l'artiste musicien Michelino Mavatiku Visi est indéniable. C'est l'un des meilleurs auteurs compositeurs congolais. Sa virtuosité en la matière n'est plus à démontrer.
Et sa participation à la réalisation de cette œuvre est la preuve que Toussaint Lyondholi, dont le talent est patent, veut maintenant jouer dans la cour des grands et marquer de son empreinte la musique congolaise.

UN ALBUM AUX HARMONIES DE RÊVE
« Crois-moi » contient 4 titres: « Toujours l'amour », « Crois-moi », « Longwa na nzela » et « S'il te plaît ». Un registre de belles mélodies. Des chansons soigneusement arrangées. De belles voix, des paroles envoutantes, des guitares merveilleusement jouées sans oublier la splendide résonnance de la batterie, de la percussion et des instruments à vent. Un album aux harmonies de rêve qui porte la trace de son vécu congolais. De la pure rumba dansante. Toussaint Lyondholi est sur une bonne voie.
Enregistrée aux studios Castle Life à Fribourg et TrilogyMusic à Neuchâtel-Serrières en Suisse, cette œuvre est le fruit d'une participation de nombreux artistes confirmés: Michelino Mavatiku Visi (guitares), Shaka Râ (guitare basse), Moufasa (batterie), Iko Ikonola (percussion), Freddy Nzeza (saxophone), Kabert Kabasele (trompette, bugle), Wuta Mayi (chant), Patricia Aubou, Marylin Precope (chœurs).
La prise de son a été assurée par Gonzague Ruffieux ( Castle Life Studio, Fribourg-CH) et Jérôme Indermülhe (Studio TrilogyMusic, Neuchâtel-Serrières-CH).
Fier du travail abattu par ce groupe, Toussaint Lyondholi n'entend pourtant pas dormir sur ses lauriers. Il promet de continuer d'émerveiller les mélomanes par la chanson. Sa passion.
Pour l'histoire, Toussaint Lyondholi , chanteur à l'allure soignée, est le frère des « Yondo Sisters », chanteuses dans l'Afrisa international de Tabu Ley Rochereau, célébrités des années 70.
Chanteur, auteur, interprète, il débute sa carrière en 1971 avec le groupe « Zaïkas Molende » ( Bukavu); en 1976, il intègre le groupe "Rififi" (Yolo-Kinshasa); en 1979, il joue dans l'orchestre « Seke-Seke » (Kinshasa); en 1982, il évolue au sein l'orchestre « Makfé » de Michelino Mavatiku Visi et dans le groupe d'interprétation musicale « Mossaka » (Funa-Kinshasa); en 1988, il rejoint l'orchestre « Los-Nickelos » de Zizi (Kinshasa), puis l'orchestre « Suspect-Naya Bouger » de Samunga (Kinshasa).
En 1991, il crée le groupe « Kilimat » (Italie); en 2000, il fait une tournée avec ses sœurs, les « Yondo Sisters », en Afrique, en Italie, en Suède, en Belgique, en Angleterre et aux Etats-Unis; en 2003, il joue au sein du groupe « Ingwhala » de Roberto Kumbero (Italie).
« Crois-moi », une œuvre réussie d'un chanteur à l'avenir prometteur qui n'a d'égal que son amour de la musique. Un prodige.

HOMME DE COEUR
A l'instar de son activité musicale, Toussaint Lyondholi mène des actions sur le plan humanitaire en RD Congo, son pays natal.
Cet habitant de Bienne en Suisse soutient la Fondation « Maître Taureau » (FMT), dont l'objectif est d'apporter de l'aide aux enfants déshérités. Les laissés-pour-compte. Son siège se trouve au quartier Yolo sud, dans la commune de Kalamu à Kinshasa.
En effet, cet homme de cœur et apprécié de tous vient d'identifier le domaine dans lequel se trouve l'une des plus grandes inégalités en matière sociale, et veut s'y consacrer.
Réunir les moyens nécessaires pour aider les enfants « sans dents » à sortir de la misère et s'insérer au mieux dans la société est la volonté qui l'anime, et qu'il partage avec Maître Taureau. On ne le répétera jamais assez: l'enfant d'aujourd'hui, c'est l'adulte de demain.
Comme l'a su bien le dire Bill Gates, le milliardaire bienfaiteur, qui consacre désormais la majeure partie de son temps à améliorer la santé et l'éducation des plus pauvres à l'échelle de la planète, « La vie et le potentiel d'un enfant doivent être les mêmes, quelque soit l'endroit où il est né ».
Lu 398 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes