Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le malien Bane Bahine rattrapé par la sécurité publique après le meurtre de l'étudiant Alex GuelorMouya


Par | Vendredi 11 Décembre 2015 | Lu 594 fois | 2 Commentaires

Brazzaville, (Starducongo.com) - Un ressortissant de nationalité malienne exerçant la profession de commerçant à Brazzaville, Bane Bahine, a été présenté le 10 décembre 2015 à Brazzaville, à la presse et au public par la sécurité publique, pour avoir ôté la vie, le 8 décembre 2015, à une étudiant congolais, Alex GuelorMouya, avec qui il entretenait des relations commerciales.



Le malien Bane Bahine rattrapé par la sécurité publique après le meurtre  de l'étudiant Alex GuelorMouya
Les relations d’affaires entre Bane Bahine et Alex GuelorMouya consistaient en la fourniture de cartes de recharges de téléphonie mobile autrement dénommées cartes de crédit au second par le premier. L’étudiant était donc un des employés de Bane Bahine. Alex GuelorMouya étudiait en 2ème année à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH).
Le présumé tueur été rattrapé par la police dans la capitale économique, déjà en possession d’un titre de voyage pour embarquer pour Bamako, son pays natal via Abidjan en Côte-d’Ivoire.

Selon le porte-parole de la police, le colonel Jules MonkalaTsoumou, le présumé coupable avait pris la direction de Pointe-Noire,le 9 décembre, après son forfait. Il a ajouté que les services de police allaient poursuivre les investigations pour déterminer les circonstances des faits et présenter ce délinquant devant le procureur de la République. Pour lui, il y a donc lieu de retenir que la responsabilité pénale est toujours individuelle et l’intéressé doit répondre de ses actes et que cette situation ne devrait pas servir de prétexte à qui que ce soit pour poser des actes attentatoires à l’ordre public. Il n’y a aucune raison qui peut justifier une telle attitude.
Il a poursuivi que des instructions avaient été données aux agents de police pour faire de telle sorte que rien qui ressemble au désordre ne soit engagé dans le milieu universitaire mettant en garde contre une éventuelle amalgame entre la mort de cet étudiant et ce qui s’est passé à l’université dans la mesure où le coupable était juste un bandit qui était recherché et avant d’être rattrapé par les services de la police à Pointe-Noire.
Des étudiants l’Ecole Normale Supérieure (ENS), de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) et d’autres établissements de l’université Marien Ngouabi, avaient en effet perturbé les cours, le 10 décembre, se déclarant en grève suite à l’assassinat de cet étudiant.

Florent SogniZaou
sognizaou@starducongo.com
Lu 594 fois


Vos commentaires:

1.Posté par bitoum le 14/12/2015 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les maliens commencent meme a tuer des gens.quel a ete le probleme ayant conduit a son assassinat?

2.Posté par Ibrahima mahi bane le 17/12/2015 21:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir je suis sûr que il est innocent et une prière que toutes personnes croyant prient que la vérité éclate bientôt et on saura que c''est une fausse accusation

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes