Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Antisapes attaquent…


Par SDC, Starducongo.com | Vendredi 8 Avril 2011 | Lu 1325 fois | 3 Commentaires



Les Antisapes attaquent…
Ce texte n’est qu’une fiction : toute ressemblance avec des personnes ou des faits existants n’est que fortuite.

Les antisapes ce sont des rebus, des nus qui tombent de nue. Vus de dos ou vus de loin. Des nus sales des nus de sables. Des nus mouvants. Des nus de sables mouvants. Des nus de caniveau. Des nus picolant. Des nus collants. Des nus sceptiques. Des nuits de fosses sceptiques. Des nus de résidu, des nus d’égouts, des nus de dégoûts, qu’on exècre. Des nus de feux follets, des nus de Tsoukoumès, des Pokémon et Pikatsou. Des nus de la terreur. Des nus de l’horreur. Des nus de la Fiancée de Chucky. Les nus qui rendent impuissant. Ces nus qu’on vous flanque au visage sans le sou : des nus mâtinés sans billet. Pas des nus de charme, mais des nus sans le sou. Des nus de valetailles. Des nus de tête de nœuds, des nus de neuneus péteux de la bande à neuneus ; des nus de têtes grillées, des nus de nunuches bonichons. Des nus de commères, des nus-de-mégères-au-soir-la-migraine : les nus de tracteurs, des nus de détraquées traquées par de tracteurs ratiboisant. Des nus poison, des nus nuisibles. Des nus de Sapehobes, dirait l’autre, qui vous tondent la cervelle sans cervelle.

Décidément, les Sapephiles, qui ont dit « Plus jamais sans nous ! », ne laissent personne indifférent.

Il fallait que la SAPE soit au zénith, pour qu’on vît naître son Lucifer, incarné par le nu dans la SAPE, de l’eau au moulin des détracteurs de la SAPE. Les hostilités sont ouvertes.

Depuis quand le nu a-t-il fait partie de la SAPE ? Les Bana Boule en savent quelque chose : la sape rime avec habit ; se saper veut dire se vêtir élégamment ; donc, pas en tenue d’Adam ou en tenue d’Eve. Se saper (et le montrer en dansant sans transpirer), c’est se vêtir et non se dévêtir.

Nous savions que SAPE et Musique vont ensemble. Or, depuis peu, on assiste à une dégringolade vertigineuse dans l’art musical avec un exhibitionnisme en tenue d’Eve (même un récent phénomène indexé au Sénégal atteste de cette immoralité concupiscente). Maintenant, ce même mouvement est en passe de gagner les rangs de la SAPE par effraction. Alors que, par la force de l’Argent-roi, le phénomène Atalaku a fini par donner naissance à un fils vil nommé libanga, du viol de la SAPE vient de naître une fofolle qui aime le nu. Carrément aux antipodes de la SAPE : et de façon trop flagrante contre les fragrances de la SAPE.

Comme quoi, se vérifierait si bien ici le proverbe congolais « Ba botaka mwana kasi ba botaka monema na ye te ».

C’est ici que les paroles de l’Apocalypse de Jean peuvent interpeller notre intime conviction : « Je voyais la bête [immonde] descendre pour séduire… ». Signes de Telos : signes de la dégénérescence d’un monde ; des signes qu’on nomme en grec ancien Suntelia (mouvement vers la fin du monde).

La réalité est devenue telle, qu’après le Mapouka sexy, le Lembeul en forme de sabar bou Graw (mots sénégalais signifiant « danse obscène ») n’est pas en reste non plus. Pour cause : il fait jaser à Dakar et ailleurs.

Aimé EYENGUE
Ecrivain-Chroniqueur
Dernier livre publié
Le Conseiller du Prince
(L’Harmattan)
http://eyengue.blog.fr
Lu 1325 fois


Vos commentaires:

1.Posté par ILOKI le 09/04/2011 00:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN TEXTE BIDON QUI MANQUE DE SENS, CAR NE VEUT RIEN DIRE, BIEN QU'ECRIT PAR UN "ÉCRIVAIN."..................

2.Posté par Jos le 12/04/2011 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec la mondialisation, tout le monde peut pondre un texte sur Internet et se dire écrivain. Ce chiffon est une insulte au métier d'écrivain; je suis obligé de sortir de ma réserve et m'offusque de ce que cet auteur se complaise à écrire dans un salmigondis déconcertant. L'innovation doit parfois savoir s'arrêter aux limites de la laideur. Ce texte est tout simplement puéril et inconséquent, un boborygme masturbé qu'on ne peut lire sans désinfectant !

3.Posté par LE SPECIAL le 25/04/2011 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la sape c'est la classe pure.un congolais qui est hors la sape,c'est quelqu'un qui a perdu les pedales.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes