Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Congolaises dominées par les Equato-guinéennes


Par Caf | Mardi 26 Mai 2015 | Lu 273 fois | 1 Commentaire

Privées de compétitions depuis plus de sept ans, les Congolaises rechaussaient leurs bottines à l’occasion du deuxième tour des éliminatoires des Jeux Olympiques « Rio 2016 ». Ce manque a fait les affaires de leur adversaire qui en les a mises à genou et hors d’état de nuire sur leurs propres installations.



Les Diables rouges dames (Ph: Adiac)
Les Diables rouges dames (Ph: Adiac)
Les Diables rouges qui abusaient de longs ballons dès le coup d’envoi n’ont résisté à la pression équato-guinéenne que pendant les cinq premières minutes avant que match prenne une allure parfaite pour le Nzalang national. Jumaria Barbosa de Santana a montré le chemin à ses coéquipières en enroulant parfaitement à l’entrée de la surface le ballon pour tromper Ornella Batangouna dès la 6e minute.

La suite de la rencontre sera plus chaotique pour les Diables rouges, lesquels encaissent deux autres buts en moins de dix minutes. Jade Boho Sayo s’est montrée à son avantage pour frapper deux grands coups. Elle imite Barbosa à la 10e minute en marquant le deuxième dans les conditions identique.

Elle s’offre un doublé à la 19e minute en profitant d’une mauvaise lecture du jeu de la gardienne congolaise. Pour arrêter l’hémorragie, Joseph Mpenaya, le sélectionneur de l’équipe dames du Congo va prendre une décision courageuse en sortant sa gardienne pour la remplacer par Ngamakita. Les Congolaises ont alors réussi à rééquilibrer les débats sans marquer le but « de l’honneur ». 57e minute Elga Nellia Makélé Mbombi décroche une frappe lointaine qui échoue sur la barre transversale. Dans les minutes qui suivaient Vanella Loufoua et Paulmiche Mavoungou ne réussissaient pas à faire les bons choix lorsqu’elles se présentèrent seules devant la gardienne. Ce résultat acquis sur le terrain de l’adversaire, permettra à coup sûr au Nzalang national d’aborder la manche retour prévue le 30 mai dans les meilleures conditions.
Lu 273 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Albert le 27/05/2015 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La FECOFOOT doit déposer une plainte auprès de la CAF et la FIFA parce que cette équipe nationale équato-guinéenne a été principalement composée de joueuses brésiliennes et nigérianes qui ne répondent pas aux critères d'éligibilité.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes