Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Diables-Noirs à l'orée d'un nouveau sacre

Championnat national de football.


Par SDC, Starducongo.com | Samedi 24 Octobre 2009 | Lu 928 fois | 0 Commentaire



Le Stellien Kouvouama (à g.) aux prises avec le Diablotin Babindamana. (Ph. Rogalvy)
Le Stellien Kouvouama (à g.) aux prises avec le Diablotin Babindamana. (Ph. Rogalvy)
Lorsque le championnat national s’achèvera, à la fin de cette semaine, il donnera son vainqueur. Peut-être confirmera-t-il l’actuel leader, Diables-Noirs. Ceux-ci exhibent avec insolence leurs 74 points, après le match nul concédé, samedi 17 octobre 2009, face à l’Etoile du Congo, à l’occasion de la trente-troisième et avant dernière journée. Ce qui les met, malgré tout, hors de portée de leurs concurrents, excepté l’A.C Léopard de Dolisie. Il leur manque, cependant, trois points pour se hisser définitivement.

Ces points, les Diables-Noirs les saisiront, probablement. Ils semblent capables d’un tel exploit. L’on ne pense pas qu’ils mettront les pouces au moment où plus que jamais apparaît à l’horizon le spectre d’un prochain triomphe. Des indices favorables sont là, d’ailleurs, pour penser que les ‘’Jaune et noir’’ rempliront, jusqu’au bout, leur contrat, contre d’éventuels vents et marrées. En tout cas, ils sont là. Le vent a soufflé, ils sont là. Des alliances se sont nouées pour leur perte –c’est naturel et sportif, après tout-, ils sont là. Toujours en tête. Depuis douze journées. Ils ne s’usent pas, bien au contraire. Ils sont en train de mettre les bouchées doubles, de battre le record de longévité sur le tabouret de leader.

Mais qu’on nous comprenne: nous n’avons pas la prétention de nous ériger en prophètes infaillibles. Nous avons bâti, simplement, notre jugement sur les résultats du moment. Tout dépend, maintenant, de la façon dont le dernier adversaire des Diables-Noirs, l’A.S Police, va réagir. Il est aussi capable de déjouer les pronostics.

Diables-Noirs-Etoile du Congo (2-2)

Ceci étant, le week-end der-
nier était marqué par le derby Diables-Noirs-Etoile du Congo. Un match décisif, dans la course au titre, surtout pour Diables-Noirs. Il a été suivi par près de 30.000 spectateurs. On le voit, le stade était plein à craquer. Presque tout Brazzaville sportif s’était rendu à Massamba-Débat.
L’insolite: la désignation de l’arbitre par tirage au sort, dans les vestiaires, en présence des dirigeants des deux équipes. La main innocente a sorti le nom d’un certain Souza.

Pour une des rares fois, aussi, depuis longtemps, le match aura été très disputé. De part et d’autre, on s’est efforcé de bien jouer au football, de se surpasser. On l’a senti dès le coup d’envoi. Avec, il faut l’avouer, une légère domination d’Etoile du Congo, en début de partie, qui ne laissait pas de répit au gardien de but adverse, Mouyabi. Mais, celui-ci dominait tant son sujet qu’il arracha, souvent, des applaudissements. Ce qui ne fut pas le cas de son alter ego, car à la 20ème minute, la situation changeait du tout au tout. Avec le geste technique spontané et, peut-être, le plus beau but du championnat, sorti du pied de Losseni Koumara ‘’Sap Sap’’. Dos à la cage, il effectuait une bicyclette spectaculaire. Pour un but d’anthologie, le ballon ayant suivi, inexorablement, le chemin des filets d’Etoile du Congo: 1-0, pour Diables-Noirs. Le score en restait là, jusqu’à la mi-temps.

Six minutes après la pause, le Stellien Sidoine Beaullia, à peine rentrer, s’en allait crânement bousculer la défense diablotine. Par le flanc gauche. Et centrait… pour Guelor Bebhey-Ndey, esseulé, qui reprit victorieusement le ballon: 1 but partout.
Etait-ce le dernier but? Il était prématuré de l’avancer, tant les joueurs n’avaient pas dit leur dernier mot. A l’image de ceux d’Etoile du Congo dont les tranchantes et vigoureuses offensives mettaient aux abois les défenseurs de Diables-Noirs.
Bousculés, les Diables-Noirs ne renonçaient pas, pour autant, au combat. Ils n’y songeaient même pas. Leur remuant attaquant, Losseni Koumara, se remettait, une fois de plus, à l’oeuvre. Son centre plongeait les défenseurs stelliens dans l’embarras. Les uns et les autres se mettaient, subitement, à rêver debout. Plus prompt, Eric Niemba, glissait le ballon hors de portée du gardien de but Kambala: 2-1 (70e), pour Diables-Noirs.

Alors, pour la deuxième fois, l’Etoile du Congo cherchait à combler son retard. On jouait la 74ème minute et voici que la défense des Diables-Noirs se mettait, à son tour, à rêver. Rapidement débordée et vaincue par Bebey-Ndey, elle concédait l’égalisation…après le passage de Ghid Baleckita…: 2-2.

A signaler un couac: le report des matchs programmés à Pointe-Noire et à Dolisie. A la demande des clubs de la capitale économique. Ils liaient leur descente sur la pelouse à l’annulation d’une décision fédérale et ils l’ont obtenue.

G.M. (La Semaine africaine)

Autres résultats: Saint-Michel de Ouenzé-Inter Club Brazza (1-1); Patronage Sainter-Anne-A.S Police (0-0); T.P Zala-F.C Bilombé (1-2).

Lu 928 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes