Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)


Par SDC, Starducongo | Mercredi 20 Mai 2009 | Lu 2378 fois | 1 Commentaire



Jorus MABIALA, conteur professionnel

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)
Jorus Mabiala est né à Brazzaville au Congo. Après une formation de danseur et comédien, il décide de se consacrer au conte et crée, avec ses frères, la compagnie "Africa Graffitis" en 1996. En raison de la guerre, il se retrouve à Pointe-Noire où il devient le conteur du Centre culturel français dès 1998.

« Mon éducation s’est faite au rythme des histoires de mon père qui pour chaque chose à une
histoire à conter… »

Jorus Mabiala, à 32 ans, est l’un de ceux qui portent, la culture Bantu ; il sait que les contes du peuple Bantu apportent des réponses aux questions que se pose l’humain. Au travers de proverbes, de devinettes et de petites fables, dans le rythme où le geste et le chant accompagnent les mots, Jorus MABIALA déploie son énergie et « …multiplie les occasions de dire, de faire, de jouer, d’échanger, d’être au coeur de la vie pour semer du rire, du plaisir, des questions, des formes, des chants, des songes, des ouvertures et le désir de lendemains… » (Festival Paroles d’hiver 2005 )

Conteur infatigable, dynamique et énergique, il participe, dans les pays d’Afrique Centrale et l’Ouest, en Algérie et en France, à de nombreux festivals de conte et se produit dans des lieux spécialisés dans les Arts du conte tels que « La baleine qui dit vague » à Marseille. Il est inscrit dans le projet Intervention pédagogique dans les écoles et les collèges de Marseille et sa région (Conseil Général des Bouches du Rhône)

Communicatif, passionné, il partage ses histoires avec tous, les enfants et les grands, quelles
que soient leurs origines sociales, culturelles ou religieuses. « Le conte, avec les enfants ou les adolescents, n’est ni du spectacle, ni de l’animation, mais plutôt une causerie et chaque discussion donne naissance à un conte… », explique Jorus.

Les spectacles disponibles :

«Guinarou» pour les enfants de 2 à 4 ans - Duré : 45 mn

La brousse y est haute comme mur, de grands arbres s'y dressent, réunis entre eux par des
lianes aussi grosses que des corps des Eléphants touffues comme les cheveux.
C'est là qu'habite le Guinarou.

Qui que tu sois, passant, ne t'y arrête pas car ... mais un homme qui s'appelait Sabounyouma
décida d'aller couper toute cette brousse.


«Mousi-Mousi» tout public de 5 à 107 ans - Duré : 1h30 mn

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)
Le Mousi-Mousi, serpent des forêts du Congo, peut mesurer plusieurs kilomètres mais ne peut
être vu que par les initiés C'est sur les traces de ce Mousi-Mousi que Jorus nous entraîne au
croisement du chemin de l'enfance et de celui de la sagesse. A cet endroit même où Mbougou se
voyait obligé de planter un clou sur une planche après chaque bêtise, à cet endroit encore où le
fils du Roi voulu se créer son propre royaume sans se soucier de la parole du vieux, à cet
endroit enfin où Toungou se croyait plus sage que son père.


«Retour au M'Bongui» tout public de 5 à 107 ans - Duré : 1h30 mn

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)
En nous invitant à le rejoindre sous le M’bongui, l'arbre à palabre d'Afrique centrale,
Jorus Mabiala nous fait voyager au coeur du Congo à la recherche de la sagesse bantoue. Dans
un rythme où la danse et le chant accompagnent les mots, Jorus nous entraîne dans le royaume
de Rambourankinda le mangeur de pythons qui oblige son fils à parcourir la jungle à la recherche
du dernier serpent. Le temps de quelques contes Jorus nous guide avec son corps et
son coeur sur les chemins de son pays pourtant si lointain.


«Frères de sang» tout public de 5 à 107 ans - Duré : 1h30 mn

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)
Duel de mots. Un noir et un blanc ne content pas pareil mais disent peut-être la même chose.
« Frères de sang » avec le conteur marseillais Clément Goguillot
Le spectacle s'est construit sur toutes les différences entre nous, les différences visibles et
invisibles(...) » « Frères de sang » est aussi une belle façon de vivre le conte autrement que par
le biais d'un écran ou d'un livre d'images, une manière de faire vivre les personnages et de ne
pas les figer sur le papier. »(La Marseillaise 22/11/2005)
«Si la fontaine parlait africain» (les fables de la brousse et de la forêt) - durée 1h15
La danse, le chant et le conte sont intimement liés pour cet artiste congolais qui dit des fables
de la brousse et de la forêt qui se déroulent près des villages habités par les hommes,
comparables aux animaux, qui se prennent pour des lions indomptables !
Poésie ou politique ? Au spectateur de choisir, le conteur, lui, raconte ce qu’il a entendu de
source sûre !


«Les voisins» durée : 1h15

Les Fables fantastiques et magiques de Jorus Mabiala (saison 2009-2010)
C’était en avril dernier (2007).
Un curieux enquêteur vous a peut-être posé des questions sur votre ville. Autrement dit, sur
votre vie...
On en sait aujourd’hui un peu plus. C’était Jorus ! Jorus Mabiala, conteur congolais, et qui a fait
de Gardanne ( Bouche de Rhône) l’un de ses terrains d’aventure préférés.
Le flamboyant “ethnologue” de la vie gardannaise nous restitue vos témoignages à sa façon dans
Les voisins….


Contacts :
39, rue Charles Floquet
33400 TALENCE
06-17-82-36-89
04 88 02 02 52
jorusgraffitis@yahoo.fr
www.makwal.skyblog.com - www.lomnibus.net

lomnibuspdf_jorus.pdf LomnibusPdf jorus.pdf  (640.34 Ko)
plaquette_jorus.pdf plaquette jorus.pdf  (847.51 Ko)

Lu 2378 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Nestor Doko le 27/05/2009 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si La Fontaine parlait africain
Par Jorus MABIALA
La danse, le chant et le conte sont intimement liés pour cet artiste congolais qui dit des fables de la brousse et de la forêt qui se déroulent près des villages habités par les hommes, comparables aux animaux, qui se prennent pour des lions indomptables ! Poésie ou politique ? Au spectateur de choisir, le conteur, lui, raconte ce qu’il a entendu de source sûre !

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes