Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Kulunas tabassent sérieusement la bourgmestre de Masina Ernestine Mujinga, la police tire !


Par Banamputu.com | Dimanche 13 Octobre 2013 | Lu 1612 fois | 1 Commentaire



Ernestine Mujinga
Ernestine Mujinga
L’opération de démolition des constructions anarchiques sur le site appartenant à la Régie de Voies Aériennes à Masina Siforco lancée par les autorités rencontre la résistance de la population dans sa mise en exécution. Alors qu’elle supervisait l’affaire, le mardi 8 octobre dernier, madame la Bourgmestre de cette municipalité, Ernestine Mujinga, a été victime d’un lynchage de la part de la population appuyée par les badauds. Elle a été lapidée par ses administrés. Les agents de la RVA et ceux de l’Hôtel de ville ainsi que les éléments de la Police nationale congolaise commis à cette tâche ont également subi les mêmes traitements.

Mise au parfum des altercations survenues entre les éléments de la Police et la population de Masina Siforco, l’autorité municipale s’était rendue sur le lieu pour s’enquérir de la situation. A son arrivée, c’est un jet de pierres qui l’accueille. Les occupants de cette cité construite anarchiquement sur le site de la RVA s’opposent, en effet, à la démarche initiée par l’Hôtel de Ville visant à rétablir cette régie dans ses droits. Ils ont fait bloc, pour faire échouer cette initiative. Appuyés par les ‘’Kuluna’’, ils se sont mis à pourchasser les agents de la RVA et de l’Hôtel de ville ainsi que les éléments de police déployés sur terrain.

Pour dissuader cette population, la police a tiré en l’air.

Ces constructions anarchiques occupent le site de la RVA et forment un quartier dénommé « Matadi ». Plus de deux mille âmes y vivent. Les propriétaires possèdent des documents délivrés par les agents des Affaires foncières et les chefs coutumiers.

Au regard de l’imbroglio qui entoure ce dossier, les esprits avertis s’interrogent si les autorités de la Régie des voies aériennes (RVA) vont-elles réussir à récupérer ce terrain ? Toute la question reste posée. Faudra-t-on attendre des bulldozers de l’Hôtel de Ville pour raser ces constructions anarchiques ?

D’autres proposent aux autorités urbaines de trouver un autre site pouvant recevoir ces concitoyens, avant de les en déloger. Le social n’appelle-t-il pas à la responsabilité ?
Lu 1612 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Eric Church Nawamonawo le 15/10/2013 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas bien ce que les Kulunas ont fait. Nous autres sur l'autre rive du Congo, sommes solidaires de la Mairesse, rudoyée dans l'exercice de ses fonctions et prérogatives. Mais où sont donc passés les agents de l'ordre commis à sa protection?
C'est cela que nous ne voulons pas voir exporté chez nous. Ce qui n'est pas bon chez nos frères en face n'est pas bon chez nous. Mais nos services de sécurité sont énergiques et ne transigent pas sur ces points. U bandit, c'est un bandit, nous savons le traiter, n'en déplaise à certains qui veulent une chose et son contraire. Nous traiterons les Kulunas avec tolérance 0. Nous conseillons nos frères d'en faire autan avec ceux que nous avons entrepris de vous livrer puisque vous nous reniez le droit de sévir les bandits comme nous savons le faire

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes