Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les bureaux sont-ils devenus des hôtels de passe ?


Par Abidjandirect.net | Lundi 16 Avril 2012 | Lu 1589 fois | 1 Commentaire



Des femmes et des hommes entretiennent des relations intimes avec leurs collègues, patrons. Relations qui ont des répercutions sur la vie professionnelle et matrimoniale des concernés. Comment naissent ces relations le plus souvent extraconjugales sur le lieu de travail ? Pourquoi avoir des rapports sexuels au bureau? Les lieux de travail sont-ils devenus des lieux de débauche ? Du patron, secrétaire, collègues, en passant par les maîtres de stage et stagiaires, le phénomène des rapports sexuels au bureau n’épargne personnes... Aux heures de descente, à la pause, au séminaire etc. Tous les moyens sont bons pour assouvir au désir sexuel. Plusieurs raisons sont évoquées.

La proximité et la familiarité

La grande partie de la journée se passe au travail, on passe plus de temps avec les collègues, le patron, les supérieurs qu’avec nos conjoints. On monte au boulot tôt le matin, pour ne descendre que tard dans la nuit. Le fait de se fréquenter tout le temps (prendre le déjeuné, passer des heures libre à causer et parfois même descendre ensemble), avoir les même aspirations peut faire naître les relations amoureuses et sexuelles au travail. « J’ai entretenu une relation sexuelle avec un collègue pendant 2 ans, parce qu’on avait plusieurs choses en commun, on partageait les mêmes idées et on était tout le temps ensemble », a indiqué Francine, secrétaire de direction. Les maîtres de stage et les stagiaires ne sont pas épargnés. «Je faisais mon stage dans une structure de la place, mon maître de stage et moi devions travailler tout le temps ensemble. « Et c’est comme ça qu’est né notre relation amoureuse.», raconte Eveline. Le plus souvent, être logés ou avoir des chambres voisines dans un même hôtel lors des missions peut occasionner des rapports sexuels.

Patrons vicieux, droit de cuissage…

Les chefs d’entreprises recrutent sur la base de la compétence. Le physique également en fait partir chez certains chefs. Ce qui les emmène à proposer aux jeunes filles en quête d’emploi de coucher avec eux avant d’être embauchées dans la société. Quand l’acte est commis, la jeune fille est embauchée et les relations sexuelles se poursuivent, dans le bureau du patron. A cela, peuvent s’ajouter les promotions pour lesquelles certains supérieurs exigent à l’employée de les satisfaire sexuellement avant de les promouvoir . « Je travail depuis 8 ans dans cette société, et le patron, au vu et au su de tous les employés, fait gravir les échelons à une nouvelle venue qui, a commencée à travailler il y a à peine deux mois. », explique Olivier, employé dans une entreprise de communication. Aussi, certaines femmes, pour avoir les faveurs de leur patron mettent tout en œuvre pour les séduire. Vice versa .Quelque soit l'appartenance sexuelle du patron.

Les bureaux sont-ils devenus des lieux de débauche ?

Derrière les portes d'une salle de réunion , dans un couloir peu emprunté, ou dans un ascenseur. Ces endroits son les lieux privilégiés pour ce genre de pratique. L’envie ou le désir de transgresser les règles sociales intensifierait les attirances entre les employés. « Une fois au service, un collègue et moi devions finir un travail alors qu’il était 18h. Et tout le monde était descendu. Après que le travail soit fini, nous avions fait l’amour, pour des raisons que je n’arrive pas à expliquer jusqu’à présent.», témoigne Colette. En organisant des sorties détentes, des séminaires …, certains employés et patrons en profitent pour faire des avances à leurs collègues ou employés, avant de passer à l’acte une fois de retour au bureau. Il n’y a pas que les relations entre employés patrons et collègues. Certaines visiteuses arrivent même dans le bureau du chef, non pas pour une visite de courtoisie mais pour avoir des rapports sexuels avec leurs hôtes.

Conséquences

Les filles qui ont les faveurs des patrons ou qui ont des postes grâce au droit de cuissage, se verront perdre leurs emplois lorsque leurs relations d'avec ce dernier prendront fin. Avoir une relation intime ou sexuelle au travail peut donc s’avérer dangereux pour la carrière professionnelle. En sommes une relation au travail est difficile à gérer. En ce sens où l’amoureux ou l’amoureuse confond le plus souvent la vie professionnelle à la vie conjugale dans le service. On assiste régulièrement à des scènes de jalousie sur les lieux de travail, qui indisposent les clients, visiteurs (...). Cependant, il n’y a pas que des aspects négatifs dans les relations sexuelles au travail. Car, dans d'autres cas, ces rencontres ont aboutit aux mariages.
Lu 1589 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Site extraconjugal le 16/04/2012 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent article !
Le lieu de travail reste en effet un cadre particulièrement propice aux rencontres extraconjugales. Mais les [url:http://www.rencontre-extraconjugale.net]sites adultères / extraconjugaux[/url] attirent aussi de plus en plus de personnes tentées par l'infidélité ...

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes