Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les héros de la fabuleuse histoire des Diables Rouges en CAN : 1968-2000


Par Adiac-congo.com | Mercredi 7 Janvier 2015 | Lu 557 fois | 1 Commentaire

Le 17 janvier à Bata, le Congo joue le match d’ouverture de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 avec le pays organisateur, la Guinée équatoriale. Une compétition que la sélection congolaise rejoint après 14 ans d’absence, sans oublier son sacre de 1972. Retour sur l'aventure des Diables rouges dans la CAN.



Les diables rouges au Nigeria: debout de gauche à droite: Nguié-Mien, Diamesso, Opponga, Samba, Moyimbouabéka, Service Accroupis de gauche à droite: Nkéoua, Bokatola, Ewolo, Tchimbakala, Younga
Les diables rouges au Nigeria: debout de gauche à droite: Nguié-Mien, Diamesso, Opponga, Samba, Moyimbouabéka, Service Accroupis de gauche à droite: Nkéoua, Bokatola, Ewolo, Tchimbakala, Younga
En six participations à la CAN, le Congo a souvent présenté un effectif pourvu de talents pour des résultats toujours mitigés: une fois vainqueur de la compétition (1972), une fois demi finaliste (1974), une fois ¼ finaliste (1992). En 1968, 1978 et en 2000, le Congo a été éliminé dès le 1er tour. Voici, en effet, les héros des six participations congolaises en CAN. Un document exclusif!

1968 : L’équipe congolaise qui dispute la CAN en Ethiopie (la première pour le pays) est de l’avis des connaisseurs la meilleure équipe de tout le temps, tout au moins sur le papier. Malheureusement sur le terrain, le Congo qui va évoluer dans le groupe B à Asmara, va décevoir le public. Voici les résultats : 12 janvier, Congo Brazzaville-Congo Kinshasa 0-3 ; 14 janvier, Congo-Sénégal 1-2 (Foutika Jeannot 31e) ; 16 janvier, Congo-Ghana 1-3(Mbono)

La liste des 20 joueurs « Asmara 68 »:

Gardiens : Tandou Paul, Mamboma Christian, Matsima Maxime.

Défenseurs : Akouala Louis, Bibandzoulou Adolphe « Amoyen » , Niangou Alphonse, Moumpala Pierre, Nzaou Jean Claude « Jonquet ».

Milieux de terrain : Ondzola Maurice « Fontaine », Germain Dzabana « Jadot », Germain Gaveau « Moteur », Miéré Michel « Chine », Ngakosso Albert « Yaya », Nzoloma « Sorcier ».

Attaquants : Bikouri Jean Chrysostome, Foundoux Bernard Léopold Mulélé, Foutika Jeannot, Malouema Sorcier, Mbono Jean Michel, Samba Félix « Mbao » ; EntraÎneur : Paul Ebondzibato

1972 : Tous les observateurs avaient sous-estimé la valeur de l’équipe congolaise. Mais, à la fin, tous ont été pris de cours puisque l’équipe que l’on croyait partie en touristes va gagner de haute lutte le graal devant les Maliens médusés.

Les résultats : Congo-Maroc 1-1 (Moukila 45e) ; Zaire - Congo 2-0 ; Congo-Soudan 4-2 (Mbono 8, 55e, Bahamboula Mbemba 46e, Mpelé,) ; Demi-finale : Congo- Cameroun 1-0 (Minga 31e) ; 5 mars 1972 : Finale : Congo-Mali 3-2 (Mbono 57e, 59e, Mpelé 63e)

Les 22 de « Yaoundé 72 »

Gardiens
: Matsima Maxime, Tandou Paul, Mboungou Emmanuel

Défenseurs : Boukaka Serge Samuel, Dengaki Gabriel, Ndolou Jacques Yvon, Ngassaki Joseph, Niangou Alphonse, Samba Gabriel « Njo Léa ».

Milieux de terrain : Balekita Jean Bertrand, Mfoutou Félix, Mayanda Emmanuel, Mbemba Paul « Thorex », Minga-Tchibinda Noel « Pépé », Moukila Paul « Sayal ».

Attaquants : Bahamboula Mbemba Jonas, Matongo Joseph « Soukouss », Mbono Jean Michel, Mpelé François, Ndouli Augustin « Rhino », Ongagna Michel « Excellent », Poaty Gilbert « Hidalgo » ; Entraineur :Adolphe Bibanzoulou ; entraineur adjoint : Mayala « Larbi ».

Directeur technique : Michel Oba.

1974 : Le Congo arrive en Egypte dans l’intention de conserver son titre. Mais le groupe congolais légèrement modifié va s’arrêter en démi-finale, éliminé par la Zambie.

Voici les résultats : Congo –Ile Maurice 2-0 (Moukila, Lakou) ; Congo-Zaïre 2-1 (Minga ; Mbono), Congo-Guinée 1-1 (Ndomba) ; Demi-finale : Congo- Zambie 2-4 (Mpelé ; Ndomba) ; Match de classement : Congo - Égypte 0-4

Diables rouges 1974 :

Gardiens de but
: Matsima, Tandou, Mboungou ; Défenseurs : Dengaky, Marcel Koko, Mbouta Bella, Ondono-Gambou, Ngassaki, Ndolou, Nganga Mwivi.

Milieux de terrain : André Yamba « Taille basse » , Minga, Mananga « L’enfant de l’homme », Ndomba, Poungui-Ayessa, Moukila, Poaty Gilbert « Hidalgo ».

Attaquants : Bahamboula-Mbemba, Lakou, Mbono, Itsa, Mpelé, Ebomoua.

Entraîneur : Robert Ndoudi « Piantoni »

1978 : Une autre génération de joueurs fait partie de l’effectif des Diables rouges lors de la CAN du Ghana. Inexpérimentés, les Diables rouges vont passer à côté de leur sujet. Les résultats : Congo-Ouganda 1-3 (Mamounoubala) ; Congo-Maroc 0-1 ; Congo-Tunisie 0-0

Diables rouges 1978 :

Gardiens : Maboundou-Bitemo, Nkoumbou, Matsima,

Défenseurs : Mounoundzi, Dimonékéné, Bimbéni, Endzanga, Nganga Mwivi, Lassy.

Milieux de terrain : Mbama Nkoukou, Tsélan Tsiéné, Ndomba, Kimbémbé.

Attaquants : Moukila, Lakou, Lingongo, Ebomoua, Mamounoubala, Mpélé, Bahamboula, Poaty Bounaga Mickey.

Entraîneurs : Adolphe Bibanzoulou et Maurice Ondjolet

1992 : Quatorze ans après la campagne ratée du Ghana, le Congo renoue avec la CAN. Mais les Diables rouges seront stoppés en quart de finale par le Ghana. Résultats : Congo - Côte-d’Ivoire 0-0 ; Congo-Algérie 1-1 ( Tchibota-Nzaou) ;1/4 finale : Congo-Ghana 1-2 (Tchibota-Nzaou)

Diables rouges 1992 :

Gardiens
: Samba Brice, Ngoya Ambroise, Brunnel Matingou ; Défenseurs : Pierre Bongo, Mouyabi, Ntsoumou-Mbelé, Bouketo, Nsomi, Okemba.

Milieux de terrain : Baloki-Milandou, Jean Jacques Ndomba, Sylvain Mounkassa, Jean Michel Mbemba, Malonga Babillas, Makoundou.

Attaquants : Makita François, Amouzoud, Ongagna Papy, Nganga Fréderic, Mbotto, Tchibota-Nzaou, Ngapy.

Entraîneurs : Kaya Vautour et Noel Minga.

Directeur Technique : François Mpelé

2000 : Le Congo qui revient après huit ans d’absence déçoit à nouveau en produisant un jeu trop défensif et par moment ennuyeux. Après deux défaites et un nul, les Diables rouges sont renvoyés à la maison sans gloire, avec comme moisson : Congo-Maroc 0-1 ; Congo- Nigeria 0-0 ; Congo-Tunisie 0-1.

Diables rouges 2000 :

Gardiens
: Samba Brice, Etouayo, Loubaky

Défenseurs : Ntounou Maurice, Roch Service, Moyimbouabeka, Tchimbakala, Ibara Fils, Diamesso, Bitoumbou.

Milieux de terrain : Ewolo, Opponga, Nkeoua Sylvestre, Nguié Mien, Modeste Eta, Embingou.

Attaquants : Younga Mouhani, Bokatola, Makaya, Ngoma.

Entraîneurs : David Memy.

Directeur Technique : Charles Otendé

Ils nous ont quittés

Plusieurs footballeurs internationaux, dirigeants, entraîneurs, journalistes, aujourd’hui décédés ont participé chacun à sa manière au rayonnement et à l’émergence du football congolais de 1968 (première CAN) à 2014. Voici la liste non exhaustive de ces Congolais que le monde sportif n’oubliera jamais :

Footballeurs: Louis Akouala, Paul Sayal Moukila, Jean Chrysostome Bikoudi « Bistouri », Pascal Nsah, Joseph Moundane, Pierre Damien Massa, Clément Massengo, Boniface Massengo, Justin Vouayamadé, Maxime Matsima, Joseph Ngassaki, Alphonse Niangou, Jean Claude Nzaou «Jonquet », Michel Ongagna, Paul Mbemba « Thorex », Germain Ndzabana « Jadot » , Florent Baloki-Milandou, Albert Poaty-Bouanga « Mickey », Christian Mamboma, Pierre Dimonékéné, Lamyas Pémot, José Ndey, Francis Samba, Dominique Kiemba « Petit pelé », Marcel Koko « Labeth », Jean Marie Loemba « Mc Cartney », Ndey Léopold, Jean Louis Kokolo « Kopa »…

Entraîneurs : Gilbert Kaya « Vautour », David Memy, Adolphe Bibanzoulou « Amoyen », Paul Augustin Lagany, Paul Ebondzibato, Alain Ngouinda, Germain Gaveau « Moteur »…

Dirigeants : Gilbert-Thomas Manckoudia, Bernard Mambéké « Boucher », Sylvestre Mbongo, Georges Makela « Maklébert », Papa Odin, Jacques Ndinga, Henri Mondjo, Gabriel Dos Santos, Félix Tchicaya Mangaphout, Nimi Tsaty, Jean Bernard Yayo, Claude Mbongo, Franck Djimbi Loembeth…

Journalistes : Germain Bisset, Lucien-Parfait Léonard Ndzoungou, Robert Steph Malonga, Fulbert Kimina-Makumbu, Sylvain Bemba, Claude Bivoua, Serges Gabriel « Mulélé », Jean Gilbert Foutou, Claude Diambou Iloungou, charly Mapataka...

Hervé Brice Mampouya
Adiac-congo.com
Lu 557 fois


Vos commentaires:

1.Posté par guy-saturnin mahoungou le 13/09/2016 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Itsa et Ebomoua n'ont pas participé à la CAN 1974.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes