Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les trois bonnes raisons d'aller écouter Gypsie Mbani "La Tigresse" au Club 242 à Brazzaville


Par | Dimanche 19 Juin 2016 | Lu 1224 fois | 0 Commentaire



Les trois bonnes raisons d'aller écouter Gypsie Mbani "La Tigresse" au Club 242 à Brazzaville
Brazzaville, (Starducongo.com) - I - Quand la danse interpelle les soirées des mélomanes brazzavillois.

Créer un projet artistique par, pour et avec un lieu : Le Night-club Le 242 de Gypsie "La Tigresse" La Place Des Artistes - 67 rue Abolo (croisement Itoumbi/Bouétabongo à Ouénzé - Brazzaville) c'est le défit que s'est lancé la diva congolaise de la chanson Gypsie Mbani "La Tigresse". Depuis le 21 Juin 2015, de jour comme de nuit, elle investit régulièrement la scène de son Club, pour permettre aux brazzavillois de vivre et ressentir le talent de "La Tigresse". Pour l'accompagner , un excellent groupe musical " LE 242" qui se produit tous les jeudi à partir de 18 heures.

Gypsie « La tigresse » est rapidement devenue un symbole mélodieux dans le monde de la rumba et bien d’autres musiques en vogue. Une belle voix dans un très joli corps. Elle apparait d’abord, comme une femme de culture, chanteuse de vibrations et de l’énergie. Gypsie Mbani « La tigresse » est une fille de tensions et c’est en termes de tensions et de contradictions que s’exprime sa musique.

II - Une enfance en musique et une brillante carrière professionnelle

A six ans, Gypsie fredonne les succès de l’époque, les mélodies des grandes chanteuses de la musique congolaise : Mamy Claudia, Marie Bella, Mpongo love, Abéty Masikini, Mbilia Bel, dont elle était fanatique. A quatorze ans, elle est baptisée à l’église de l’Armée du Salut. Elle se forme dans le chant et la direction de chorale. Pendant plus de dix ans, elle est soliste de la chorale « Les porteurs du flambeau » de l’Armée du Salut.

A vingt quatre ans, elle décide de faire carrière. « Je voulais apporter ma touche à la musique congolaise » dit-elle. Elle intègre le plus populaire des orchestres afro-cubains du Congo et de l’Afrique centrale ; « SOS Salsa » où elle restera douze ans. Elle chante, joue aux percussions et crée des chorégraphies. Sur scène, elle électrise la foule et ses nombreux fans la surnomment alors « la tigresse »

En 2009, elle crée avec Sheryl Gambo, Noura Pache, et Sonia Saigne, « Les divas amazones » un groupe composé de quatre femmes au style musical différent. Elles décident de se réunir afin de mieux faire valoir leurs talents. Elles portent haut l’étendard de la musique congolaise. L’un de leur titre phare en hommage à leur idole feue Edith Lucie Bongo Ondimba, la première dame du Gabon constituera un grand atout pour le groupe et connaîtra un écho favorable sur les antennes de radios de l’Afrique centrale. La même année Gypsie se lance dans la carrière solo et se met à travailler son prochain album « Mon péché sucré » dont la sortie est prévue pour fin 2014. Gypsie est récipiendaire de plusieurs prix obtenus tout au long de sa carrière depuis 1998.

III - Mardi 21 Juin 2016, la fête de la musique s'installe au Club 242 pour fêter en même temps l'AN UN de la Place des Artistes

Gypsie "La Tigresse", la vedette du Night club 242 a détaillé il y a quelques jours le contenu de la célébration du premier anniversaire de son Club et celle de la Fête de la musique qu'elle veut à la fois "populaire et expérimentale". Pour atteindre cet objectif amorcé depuis 2015. En harmonie avec le concert live du groupe 242 de Gypsie "La Tigresse", il sera diffusée par DJ L7 Avatar, DJ G One et DJ Paul Badiata une sélection musicale de haut niveau. Tout comme, il est demandé à tous les groupes qui souhaiteraient prendre part à ces deux évènements de se faire connaître au n° de téléphone 06 958 6693. On s'attend donc à une grande soirée de concerts , une large variété de styles et une belle brochette de têtes d'affiche en futuring avec Gypsie "La Tigresse" qui confirmera son expérience en se concentrant sur son côté "introspectif, mélodique et à l'esprit festif ". "Gypsie, tout feu tout flammes". Les fans vont enfin pouvoir réviser à gorge déployée, les dernières chansons de son repertoire à ce grand concert de la fête de la musique.

Clément Ossinondé
clementossinonde@starducongo.com

Lu 1224 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes