Connectez-vous S'inscrire



 

 

 





Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lettre ouverte à Valérie Trierweiler : Intégralité du texte de Bernard Debré, ancien ministre et député


Par Culturefemme.com | Dimanche 17 Juin 2012 | Lu 19058 fois



Lettre ouverte à Valérie Trierweiler : Intégralité du texte de Bernard Debré, ancien ministre et député
Madame,

Lorsque vous êtes apparue aux côtés de François Hollande, après qu’il eut quitté Ségolène Royal, les citoyens français ont accepté votre présence, certains avec interrogation, d’autres avec un petit sourire, mais la plupart avec gentillesse. En France, l’amour est roi et les nouveaux couples qui se forment, surtout en politique, attirent plutôt la bienveillance.

Nicolas Sarkozy avait bénéficié de cette même « grâce » lorsque Cécilia était partie. Il s’en était expliqué, peut-être un peu trop, en conférence de presse et s’était marié avec Carla Bruni. Autre temps, autre mœurs, diriez-vous. Effectivement, qu’il s’agisse du général de Gaulle avec « tante Yvonne », de Giscard d’Estaing et d’Anne-Aymone, de François Mitterrand et de Danielle ou même de Jacques Chirac et de Bernadette, ces femmes versaient plutôt dans le caritatif discret que vers l’émergence people tapageuse.

Il est vrai cependant que la presse, pour François Mitterrand, a laissé tomber un manteau de discrétion sur sa double vie qu’il n’a révélée qu’à ses dernières heures. Déjà, il paraissait (mais qui a osé en parler ?) tout à fait anormal que sa deuxième « épouse » et sa fille soient prises en charge par l’État : appartement officiel sur le Quai Branly, voitures, chauffeurs, gardes du corps, cuisines et cuisiniers.

Bref ! Les frasques de François Mitterrand, gardées secrètes par des journalistes complices, ont coûté quelques 8 à 10 millions d’euros au budget de l’État

Carla Bruni n’a pas agi dans ce sens ni Bernadette Chirac. Mais vous voilà arrivée et avec vous, comme le dit la gauche, la modernité, ringardisant tout ce qui s’est passé avant.

Après tout, François Hollande a le droit d’avoir comme amie qui il veut et le temps qu’il le désire. Quant au titre de « première dame », il est usurpé. Ce statut n’existe pas et a été monté de toutes pièces par des journalistes avides de sensationnel. Vous n’avez, Madame, aucune existence légale d’autant plus que vous n’êtes ni mariée, ni pacsée. Que dirait-on d’un président de la République qui accumulerait les « premières dames » comme on accumule des amies ou des flirts ?

Vous avez néanmoins exigé d’avoir autour de vous une équipe composée d’hommes et de femmes qui vous suivent, qui vous aident, qui travaillent avec vous et qui sont payés par l’État. Au nom de quoi l’État doit-il s’occuper de votre secrétariat pléthorique ? Ce n’est pas, je pense, pour vous aider à écrire des articles dans votre journal « Paris Match ».

Voici un autre problème. Vous vous réclamez, à juste titre, du statut de journaliste et vous désirez continuer à écrire. Au début de la campagne présidentielle et même, si je ne me trompe, dès l’élection de François Hollande, vous avez clamé haut et fort que vous ne renonceriez pas à écrire dans l’hebdomadaire « Paris Match » et vous avez même annoncé que vous alliez interroger les grands de ce monde pour faire des papiers de politique étrangère ! Journaliste oui, mais journaliste politique non !

Il me semble que ce métier est incompatible avec la fonction que vous aimeriez avoir, même si elle n’est pas officielle. Vous avez donc décidé de faire du journalisme de bavardages pour bien montrer votre autonomie par rapport à votre ami François Hollande. Vous avez néanmoins accepté, demandé, peut-être même exigé de l’accompagner dans ses voyages officiels. A quel titre ? Simplement d’amie !

Il y avait et il y a toujours un obstacle : Ségolène Royal ! Vous ne la supportez pas, elle qui est pourtant mère des 4 enfants de François Hollande. Il semblerait qu’à la Bastille, lorsque François Hollande a « claqué une bise » sur les deux joues de Ségolène Royal, vous ayez exigé qu’il vous embrasse sur la bouche pour montrer la différence de statut ! Cet acte était sinon puéril du moins cruel.

Voici maintenant qu’en femme moderne, vous tweetez. Vous avez réussi, par vos bavardages, à ébranler la campagne électorale et à ridiculiser la France.

Ségolène Royal est candidate, certes parachutée, en Poitou-Charentes. Elle affronte Monsieur Falorni, implanté localement depuis de nombreuses années et ami de François Hollande. Il était naturel que les caciques du Parti socialiste viennent à son secours, elle qui avait été la femme candidate à l’élection présidentielle de 2007.

Il était peut-être moins évident que le président de la République se mêle de ces élections. En Président « normal », il avait annoncé qu’il n’y participerait pas. Les Français avaient d’ailleurs compris que le petit mot de soutien à Ségolène Royal était plus affectif que politique. Elle avait été sa compagne pendant si longtemps.

Mais vous ne la supportez pas, taraudée par la jalousie. Après le ridicule de « embrasse moi sur la bouche » que, semblait-il, vous aviez prononcé, voici maintenant la trahison ! En effet, de quoi vous mêlez-vous en soutenant Monsieur Falorni qui, au demeurant, reste très sympathique ? Est-ce en tant que journaliste politique que vous prenez position pour un candidat ?

Il s’agirait là d’une déviation intolérable de la neutralité politique d’un journaliste. Voyez-vous Monsieur Jean-Michel Apathie, Madame Ruth Elkrief, Monsieur Alain Duhamel prendre position pour qui que ce soit ? Ils devraient rendre immédiatement leur carte de presse, s’inscrire à un parti politique et ne plus parler. Certes, beaucoup de journalistes, beaucoup de journaux, sont à gauche et l’ont montré lors de ces dernières élections. Mais vous, Madame, journaliste à « Paris Match », vous n’auriez jamais dû prendre position. Ce n’est donc pas comme journaliste que vous avez envoyé ce tweet, vous êtes trop intelligente pour tomber dans un tel piège.

Est-ce pour affirmer votre indépendance vis-à-vis de votre compagnon ? Peut-être aussi pensiez-vous affirmer l’importance de la liberté de la femme ? Je ne le crois pas non plus car je ne suis pas sûr que la liberté consiste à faire des gaffes. Peut-être ce mot est-il trop faible ? Il s’agit d’une faute grave. En réalité, vous ne pouviez pas imaginer une seconde que Ségolène Royal, élue, puisse un jour arriver au fauteuil de présidente de l’Assemblée nationale. « Comment cette femme, qui était avec mon ami auparavant, qui a vécu si longtemps avec lui, peut-elle revenir en pleine lumière ? ».

Mais, pire encore, vous imaginiez, dans vos rêves les plus épouvantables, dans les cauchemars les plus terribles, les cérémonies officielles présidées par François Hollande obligatoirement accompagné par Ségolène Royal, en tant que quatrième personnage de l’État. Vous cauchemardiez à l’idée de voir ces grands dîners à l’Elysée, ces dîners officiels où votre place était équivoque, alors que Ségolène, rayonnante, aurait été proche de votre ami par la grâce du protocole. D’ailleurs, c’est pour cette raison déjà qu’à La Rochelle, vous aviez exigé, semble-t-il, que François Hollande parle de vous comme de « son unique amour ». Petite flèche empoisonnée dans le dos de Ségolène Royal.

La France, par ce tweet, a été ridiculisée dans le monde entier. Une si petite phrase ayant de telles conséquences ! Vous avez non seulement desservi la France où vous n’avez aucun rôle à jouer même si vous avez accompagné François Hollande dans ses voyages officiels à l’étranger (ce qui, déontologiquement, diplomatiquement, était déjà une extravagance), mais vous avez desservi le président de la République élu par une attitude grotesque de femme jalouse qui se mêle de politique pour entraver la carrière de son ami ou compagnon.

Vous avez ridiculisé et humilié les femmes des autres présidents français qui, elles, faisaient de l’humanitaire. Vous avez, semble-t-il, balayé d’un revers de la main ces actions remarquables qu’elles avaient menées et, par conséquent, vous avez méprisé tous ceux qui, en France ou ailleurs, ont consacré leur vie aux enfants, aux handicapés, à ceux qui étaient atteints du SIDA, etc.

Bref, ce petit tweet de rien du tout a été le révélateur, Madame, d’un malaise que les Français n’osaient pas admettre, qui mélange la faiblesse du président de la République et la méchanceté de sa compagne.

Acceptez, Madame, mes sentiments mêlés de tristesse, de rage et de surprise.

- Pr. Bernard DEBRÉ
- Ancien Ministre
- Député de Paris

Lu 19058 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Delaunay le 16/06/2012 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour,
IL N Y A RIEN A JETER RIEN A AJOUTER AUX PROPOS DE M.DEBRE .
Sinon que non socialiste j'ai voté M.Hollande car n'en pouvais plus du cirque Sarko, avoir enfin un Président serein, posé s'exprimant en français qui ne nous fasse pas honte. Un mois et quelques jours voilà ce qu'a duré ce repos, je n'aurais jamais imaginé qu'une femme puisse à ce point humilier son compagnon, avoir du caractère c'est aussi savoir se taire et à l'évidence ce n'est pas de se laisser mener par ses pulsions. Le malheur c'est que cette honte éclabousse la France et les français, libre à Hollande d'être un faible devant sa "femme" il n'a pas le droit de la laissé humilier la France et nous Cette femme est méchante inconsciente et irresponsable. Faut il aussi pour la satisfaire que Hollande renie ses enfants? Mme Royal est la mère des 4 enfants de son compagnon rien que pour cela elle devrait la respecter. IL FAUT QU ELLE PARTE elle est incapable de jouer son rôle0. Elle est dangereuse car sans capacité de connaître ses devoirs car MME personne n'a que des droits nous avons tous aussi des devoirs ... Quand à MHollande maintenant son devoir 1ER EST LA FRANCE

2.Posté par Naraa le 16/06/2012 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Monsieur,
Très belle lettre pourtant amère !
C'est beau la langue française !

Naraa

3.Posté par hamidi rebecca le 16/06/2012 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aucune dignité ni maitrise de soi , pathologie ou folie . L'Etat ne doit pas payer les séances de psy pour Valérie la twitteuse . Dur de calmer ses pulsions pathologiques pendant 5 ans .
Digne de Ségoléne , toujours humble et de bonne éducation ;
Courage à Ségoléne qui a toujours su remonter les épreuves avec dignité.

R. Hamidi

4.Posté par PA le 16/06/2012 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finalement cette femme est... de l'Elysée ...

5.Posté par Anniec le 16/06/2012 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis de gauche, mais complètement d'accord avec Mr. Debré.
Le constat est très juste, les remarques pertinentes sans exagération ni provocation
Monsieur Debré est talentueux : il exprime de façon complète, claire et stylée ce que beaucoup d'entre nous pensons en y ajoutant des vérités politiques qui nous échappent parfois.
Courage, Ségolène, car si elle reste, vous n'êtes pas au bout de vos peines
Courage, Monsieur le Président. Vous risquez d' avoir plus de soucis que de soutien, de tendresse et de sérénité avec une personne tellement prétentieuse et égocentrique.
Parfois, on espère que l'herbe est plus verte dans le jardin du voisin. C 'est rarement vrai. La preuve!

6.Posté par Athénaïs le 16/06/2012 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Monsieur DEBRE, je ne suis pas toujours d'accord avec vos propos que je trouve parfois dénués d'empathie. Mais aujourd'hui j'adhère complétement à ce que vous avez écrit sur Madame TRIERWEILER. Je suis une femme de gauche et j'ai voté pour François HOLLANDE. Je suis outrée par ce tweet. Je ne suis ni pour, ni contre Monsieur FALORNI, je ne le connais pas. Si Madame TRIERWEILER veut garder son indépendance et son métier de journaliste, alors qu'elle reste éloignée du Palais de l'Elysée. Pas de visites officielles non plus. Il faut qu'elle choisisse ! De toutes façons, sont-ce là des propos d'une vraie journaliste, que de prendre partie ainsi ? Je plains très sincèrement Monsieur HOLLANDE qui ne mérite pas cette déloyauté de la part de la femme qu'il aime. Quant à Madame ROYAL, je lui adresse toute mon estime et je souhaite qu'elle garde courage. Tous les coups bas lui auront été servis pour l'empêcher d'arriver au sommet. Quel courage pour rester toujours debout et digne.

7.Posté par Danielle Boyer le 16/06/2012 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Twitter
Bravo Monsieur Debré, tellement bien dit il n'y a rien à ajouter.

8.Posté par alina le 16/06/2012 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vipère au poing avait Folcoche, l'Elysée a Valoche.

9.Posté par alina le 16/06/2012 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à Valerie Trierweiler qui n'a pas démérité, qui s'est battue pendant des années aux côtés d'un présidentiable, dans un engagement "désintéressé".

10.Posté par DELICE le 16/06/2012 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre femme jalouse, mesquine, frustrée et surtout méchante et VIVE SEGO

11.Posté par olol51 le 17/06/2012 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
décidement , les femmes de gauche sont des vipéres , avant elle , c'était la compagne de montebourg !! dans " on est pas encore couché !! " et je parle pas des aubry , royale !!! mais bon , avec les males du ps , elles sont à bonne école !! pauvre France , espérons qu'on ne devienne pas " la grêçe 2 !! "

12.Posté par olol51 le 17/06/2012 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un détail , la gauche critiqué sarko pour son hyper présidence , mais que fait hollande , l'allemagne et les usa , il bouge tout le temps et cause beaucoup pour rien dire !! par contre , il devrait recadré sa compagne !! au lieu d'annuler la réforme des retraites en la critiquant , et refaire la même chose !! mais quel c.. !!!

13.Posté par Jamel le 17/06/2012 03:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Debre' j'adhère a tous ce que vous avez écrit la , et je ne souhaite qu'un seule chose demain , que Ségolène royale passe et deviendra présidente de l assemblée nationale ca sera une bonne gifle pour cette dame .

14.Posté par N'importe quoi le 17/06/2012 05:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'importe quoi,
De quoi vous melez Vous? Et le libre arbitre de s'exprimer. Et la démocratie! Arrêter de museler les gens. Bravo à cette femme que je ne connais pas. Elle a tous les droits de donner son avis et de soutenir qui elle veut. Monsieur DEBRE vous aggravez la situation du Président. Occupez vous de vos oignons. Fermez la.

15.Posté par laurent le 17/06/2012 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Justement "n'importe quoi" c'est la liberté de s'exprimer....Ne vous faites pas champion de la liberté d'expression tant vos propos se révèlent sectaires et intolérants !!!

16.Posté par Daniel Bertin le 17/06/2012 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non ce n'est pas est à la fois dérisoire, vaudevillesque et navrant.

C'est l'attitude d'une femme de tête « normale » . Valérie Trierweiler est une personne équilibrée qui a ses raisons.

Lesquelles ? Préméditées ou non ?....... Essayons de comprendre son choix.

Ségolène est une femme envahissante et elle avait annoncé la couleur :

Le Perchoir de l’Assemblée Nationale.

Cette fonction aurait imposé à la compagne d’Hollande la présence fréquente et non désirée de Royale, notamment lors de certaines cérémonies officielles ; on peut comprendre.

Elle ne le souhaitait pas ; beaucoup de politiques rapportent que Ségolène est une chipie, avec la rancune tenace.

Personne ne peut lui donner tort : c’est le choix d’une femme lucide qui craint que la faiblesse de son compagnon n’empêche Ségolène de prendre le Perchoir de l’Assemblée Nationale avec les conséquences énoncées

De plus, par ce geste elle coupe définitivement les ponts avec Ségolène qui ne s’invitera pas à l’improviste à l’Elysée…ou à La lanterne; rappelez-vous ses tentatives impromptues de RDV avec Bayrou, Peillon et d'autres.

17.Posté par André le 17/06/2012 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ci-après, un texte qui circule sur le web (informations non vérifiées):
< Valérie Trierweler n'est pas encore divorcée de Denis Trierweler, avec qui elle a eu 3 enfants, bien qu'elle soit en couple avec Hollande depuis 2005 (date à laquelle elle l'a piqué à Ségolène Royal),

Hollande a eu 4 enfants avec Ségolène Royal,

Hollande a eu une fille avec Anne Hidalgo en 1988 (alors qu'il était en couple avec Ségolène).

Celle -ci aspire à devenir Maire de Paris, donc,... elle pousse François Hollande à nommer Bertrand Delanoé Ministre, ( c’est celui qui a introduit les vélos à Paris ! ), afin de... " Bouge toi, que je m' y mette " ...!

Hollande nomme Jean Marc AYRAULT Premier Ministre, lequel était... amant de Ségolène Royal...!
Ségolène était auparavant l’amante d’un ancien trésorier du PS ensuite Ministre de Sarkozy. "Vous connaissez Mr Besson ?"

Il a répondu par un livre "Vous connaissez Madame Royal ?"

En somme la France est bien gouvernée, puisque ses Gouvernants se connaissent, et s'entendent bien..!>

18.Posté par bof le 19/06/2012 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis navrée de constater la mauvaise qualité du français, utilisé par mes compatriotes, ainsi que la mesquinerie de leurs idées

19.Posté par pipinou972 le 19/06/2012 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le role de la"premiere dame" est d'etre 1 soutien sans faille de son compagnon,cela ne signifie en rien que que cette personne n' a pas de qualités qui lui sont propres et reconnues,elle a accepté ce role,elle doit le respecter, personne ne l'a obligé,tous les problèmes affectifs, de coeur etc n'ont pas leur place à ce niveau,l'interet supérieur de la nation prévaut,que lui dire de mesurer ses propos n'est pas 1 denie de democratie mais 1 acte obligatoire s'assimilant au droit de reserve,qui nous fonctionnaires devont impérativement respecter;etre première dame ne signifie en rien que tout lui est permis

20.Posté par N''''importe quoi le 19/06/2012 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ça... Ils n'ont qu'à bien se tenir, et les gens n'auront rien à dire, à part des éloges.
Le droit de choisir son candidat, n'est = à sortir de sa réserve.
Etre la 1ère dame ne signifie pas accepter et se taire pour couvrir les projets d'une femme prétentieuse, arrogante et rancunière, accepter les caprices d'une personne sous prétexte qu'elle a été candidate à la présidentielle ou autre prétexe. Non mais il est révolu ce temps là.
Soutenir un candidat qui a tjrs travaillé dur dans l'ombre, qui n' est pas un manipulateur, est un acte courageux surtout qd on est la 1ère dame. La preuve, Ségolène a été rejetée, le peuple a chois le candidat de Valérie. Alors taisez vous, c'est cela la démocratie, bande de chapelins.
Faut arrêter, c'est fini le temps de la bouche cousue sous prétexte.... Princesse Diana a osé, Bravo à ces femmes qui osent, qui a de l'audace... je dis bravo...Dame Valérie T. Viens chez nous, je t'acceuillerai avec nos grosses couronnes de tiare parfumées, tu en es digne...Je vous salue...

21.Posté par LA BELLE le 20/06/2012 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme ROYAL vous avez beaucoup donnez pendant la compagne,le retour a été tres cruel,la méchanceté,la jalousie,la haine.
Vous etes digne mme ROYAL une vrai lionne,combative,sincere,intelligente,belle,la femme qui incarne la modernitée,femme de carectere
Vous etes la lumiere du ps mme ROYAL et merci a MARTINE qui vous a soutenue
on aura encore besoin de vous un jour

22.Posté par Le Briscard le 20/06/2012 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si, le cher compagnon des "grandes gueules" et d'autres commentateurs expriment quelques vérités, c'est que la douce France devient de plus en plus amère sous le règne de Normal 1er ! Alors, c'est quoi d'être normal dans ce pays ? "Oh ! le doute ! le doute ! J'aimerais mieux le néant. ". (Flaubert)

23.Posté par biloute le 21/06/2012 06:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La lettre de Mr. Debre est pleine de bon sens mais il ne faudrait peut etre pas tomber dans la complaisance trop facilement pour Segolene. Elle n'est pas vraiment a la hauteur et ne sait pas s'exprimer et me fait rire, c'est tout. Aucune compassion pour cette femme qui ne merite meme pas toute l'attention qu'on lui porte.

24.Posté par jojo le 21/06/2012 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On vous aime mme ROYAL,on a besoin de vous
On ne jette les cailloux que sur un fruit mur

25.Posté par Le Briscard le 21/06/2012 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, c'est vrai, bernard Debré ne devrait pa se mêler à ces histoires de caniveaux. S'il a fait, c'est qu'il avait gros sur la patate !
J'aime bien la dame S, elle est b...au c...mettable et ça s'arrête là. Il semblerait que A et B en ont profité. Je ne cherche pas à comprendre des histoires de cul et des histoires de France. Ca existait toujours. En revanche, j'ai lu une lettre ouverte de son oncle, un Royal, général de brigade, publié dans la "La Saint-Cyrienne". Le cri et la révolte de son oncle est un témoignage irréfutable et accablante ! Elle ne respecte rien, même pas sa propre famille. On sacrifie tout par ambition. On ne jette pas des cailloux sur des fruits murs, ils tombent tout seul. Je dirais plutôt qu'on ne tire pas sur une amulance....

26.Posté par Le Briscard le 21/06/2012 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même, si j'ai vécu queq'kes mois chez les chti'nord, il ne faut pas me prendre pour un biloute !

27.Posté par simkarl le 22/06/2012 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les problèmes de la France sont beaucoup trop graves pour que l'on perde notre temps sur un malheureux tweet. Débattons plutot sur le systeme scandaleux des parachutages, sur l'idée d'accorder les calendriers électoraux, sur le passage d'un régime présidentiel à un régime parlementaire. Donnons une chance à la compagne du président, plutôt que de la condamner à la première erreur... C'est notre responsabilité de faire preuve d'intelligence et de hauteur d'âme.

28.Posté par Le Briscard le 23/06/2012 01:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La concubine du Rougeaud de Tulle et le parachutage ce ne sont pas des problèmes. Tout le monde le pratique de Ségolène à Marine, en passant par Mélanchon. Le vrai problème à discuter c'est précisément l'intelligeance et la hauteur d'âme de nos élus et la grandeur qui nous fuit. Le régime présidentiel ou parlementaire n'y sont pour rien. Il faudrait refaire 1789 à l'envers.

29.Posté par Ngômbouly le 08/01/2013 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(un coller déposer) Cette femme est méchante inconsciente et irresponsable. Faut il aussi pour la satisfaire que Hollande renie ses enfants? Mme Royal est la mère des 4 enfants de son compagnon rien que pour cela elle devrait la respecter. IL FAUT QU ELLE PARTE elle est incapable de jouer son rôle0. Elle est dangereuse car sans capacité de connaître ses devoirs car MME personne n'a que des droits nous avons tous aussi des devoirs ... Quand à MHollande maintenant son devoir 1ER EST LA FRANCE
oui j'adhère totalement à la réaction de Delaunay, et bien que de gauche j'approuve et félicite Mr le professeur Bernard Debré. valérie la trieweiler est une Méchante dame et je m'intérroge si elle aime ou du loins veut du bien et de la réussite d'Hollande?

30.Posté par Ngômbouly le 08/01/2013 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ségolène a une fois de plus montré sa stature de femme d'état, sa grandeur d'âme et ses rares qualités de femme politique. Bravo Ségo la france te récompensera un jour.

Nouveau commentaire :
Twitter

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Beauté et Mode | RD Congo | Football | Actualités | Les arts | Handball | Gouvernement | Monde | Arts martiaux | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Autres Sports | Portraits | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Nouveaute | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Organisations Int. | Sante | A l'Affiche | Dans la presse | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes



RADIO STARDUCONGO