Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue 1: premier accroc pour le PSG qui tombe à Monaco


Par Rfi.fr | Lundi 29 Août 2016 | Lu 607 fois | 0 Commentaire

Le premier choc de la saison en Ligue 1 a tenu toutes ses promesses dimanche 28 aout avec la victoire de l’AS Monaco sur le quadruple champion de France en titre, le PSG, battu lourdement (3-1).



Le Monégasque Moutinho célébre son but face au PSG, dimanche 28 aout 2016
Le Monégasque Moutinho célébre son but face au PSG, dimanche 28 aout 2016
On sentait le grand match entre deux représentants français en Ligue des champions, mais bien malin celui qui aurait prédit une défaite du PSG dimanche à Monaco avec un tel score. Tout simplement parce que Paris n’avait plus connu la défaite avec plus d’un but d’écart depuis le 11 janvier 2015 et un revers à Bastia 4-2. Surtout, les Parisiens avaient attendu la 28e journée la saison dernière pour s’incliner pour la première fois en Championnat. Cette année, Paris a juste tenu trois journées avant de se faire emporter par la vague monégasque.

L’AS Monaco a réussi son coup, tactiquement d’abord avec un entraîneur inspiré qui a mis en place un 4-1-4-1 pour bloquer les couloirs parisiens, surtout le gauche de Kursawa, deux fois buteur cette saison. C’est d’ailleurs sur ce côté que le premier but monégasque est venu avec un centre parfait de Djibril Sididé, latéral converti en milieu droit pour l’occasion, pour Moutinho qui ouvre le score d’une frappe sans contrôle (13e). Le PSG n’a pas le temps de s’en remettre que David Luis concède un penalty que transforme sans trembler Fabinho (45e).

Al Khelaïfi: « Ce n’est pas la fin du monde »

Revenu avec plus d’envie après la mi-temps, les Parisiens dominent la rencontre et réduisent logiquement le score grâce à Cavani, bien servi par Aurier (63e). On se dit alors que Paris va redevenir cet ogre qui emportait tout son passage et que Monaco allait avoir du mal à garder son avance, mais c'était avant que Djibril Sidibé ne pousse Serge Aurier à marquer contre son camp après un contre ultra rapide (80e).

Il faut croire que le club de la capitale n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière, avec un nouvel entraîneur, et surtout après la perte de son meilleur buteur ces quatre dernières saisons, Zlatan Ibrahimovic. Tout le contraire de Monaco qui a eu le temps d’affûter ses armes en disputant les préliminaires de la Ligue des Champions.

Pour le président du PSG, cette défaite « ce n’est pas la fin du monde. On a juste perdu un match de championnat. On veut travailler, continuer à rêver, cela arrive en début de championnat, c'est bon aussi car on va pouvoir travailler ».

En attendant, grâce à ce succés, Monac est leader de la Ligue 1, à égalité parfaite avec la surprenante équipe de Guingamp.
Lu 607 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 3 Octobre 2016 - 15:18 Cameroun: Rigobert Song victime d’un AVC

Mercredi 17 Août 2016 - 14:13 Fabrice Ondoa courtisé par le FC Seville?

SportMonde