Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue africaine des champions : AC Léopards dans le peloton de tête


Par Adiac-congo.com | Lundi 5 Août 2013 | Lu 680 fois | 0 Commentaire



Les Fauves du Niari ayant terrassé le Zamalek. (photo DR)
Les Fauves du Niari ayant terrassé le Zamalek. (photo DR)
Le club dolisien a la mission de rééditer cette performance le 18 août face à Al Ahly, le tenant du titre de la compétition, pour optimiser ses chances de qualification pour le dernier carré.

Après avoir remporté la saison dernière la Coupe africaine de la Confédération, marquant ainsi le retour du Congo au tout premier plan, l’AC Léopards de Dolisie n’a pas raté le coche à domicile. Les Fauves du Niari se sont imposés sur un score étriqué d’un but à zéro face au Zamalek d’Égypte en match comptant pour la deuxième journée des matchs de poules de la Ligue africaine des champions. Ils sont sur la bonne voie d’une qualification pour les demi-finales après avoir atteint l’un de ses objectifs qui consistaient à gagner tous les matchs à domicile pour mieux respirer. L’unique but de la rencontre a été inscrit à la 35e minute par l’entremise de Kalema Ntela sur penalty consécutif à une faute de main dans la surface après une frappe d’Héritier Ngouelou-Seda.

Les Fauves du Niari co-leaders du groupe avec Orlando Pirates

Le plein de points fait à domicile place l’équipe championne du Congo dans une bonne passe. Les protégés de Rémy Ayayos Ikounga continuent à faire parler d’eux en se hissant parmi les deux leaders du groupe de la mort à égalité de points (quatre) avec Orlando Pirates. La formation sud-africaine a en effet réalisé la bonne opération de ce groupe en allant s’imposer en Égypte devant le national Al Ahly sur un score de 3-0. L’AC Léopards en voie de déjouer les pronostics doit rester concentré en vue de maintenir cette flamme le 18 août dans ses propres installations face à Al Ahly, sextuple champion d’Afrique. Ce sera la deuxième fois que les deux formations se rencontrent. Lors de la supercoupe, l’AC Léopards s’était incliné à Alexandrie 1-2. Il a donc une revanche à prendre face à une équipe déjà mise en difficulté après sa lourde défaite. Elle viendra à Dolisie pour se relancer dans la course.

AC Léopards a manqué de réalisme

Les Fauves doivent revoir leur copie du match contre le Zamalek en vue d’aborder cette rencontre déterminante dans de bonnes conditions tactiques et psychologiques. Le staff technique doit travailler le secteur offensif qui a été le maillon faible de l’équipe. Car les Léopards auraient pu faire mieux si ses attaquants avaient été adroits devant les buts. Junior Makiessé prit de vitesse la défense de la Zamalek puis déposa un caviar sur la tête de Drame Biné. Ce dernier faillit faire exploser le stade à trois minutes de la fin en ratant le cadre alors que le gardien était battu. D’autres situations de buts qui se sont présentées aux Fauves du Niari ont été conclues de manière désordonnée. Éric Nyemba a eu deux balles de match dans la surface. Il oublia de servir ses coéquipiers, préférant des frappes pas du tout été cadrées. Junior Makiesse et Ntela ont quant à eux tenté des frappes lointaines pas assez appuyées. L’AC Léopards doit en partie cette inefficacité à la sortie dès la 15e minute sur blessure son capitaine buteur Rudy Guelord Bhebey Ndey. Il a été remplacé par Heritier Ngouelou-Seda.

Une défense intraitable

L’AC Léopards n’a pas su profiter de sa supériorité numérique pour améliorer son goal average et se place au même pied d’égalité que les Sud-Africains d’Orlando Pirates. Car après le penalty concédé, le Zamalek a vu son joueur Mahmoud Fath Alla Abdo Ibrahim expulsé pour cumul de cartons jaunes. Cela n’a pas empêché les Égyptiens, cinq fois vainqueurs de cette compétition, de développer leur football, faisant ainsi douter l’AC Léopards dans le dernier quart d’heure de la rencontre. La défense de l’AC Léopards de Dolisie qui a gagné en maturité a su compenser cette faiblesse du secteur offensif de l’équipe par la gestion parfaite de la rencontre. Au terme de la deuxième journée, les Sud-Africains d’Orlando Pirates sont en tête du groupe A avec quatre points avec un goal différence de plus de 3-0. L’AC Léopards le talonne avec le même nombre de points mais avec un goal différence de plus un. Le Zamalek arrive en troisième position avec moins un point. Al Ahly est la lanterne rouge du groupe avec un point et moins trois.

James-Golden Éloué
Lu 680 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes