Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ligue africaine des champions de football


Par La Semaine Africaine | Mardi 13 Mars 2012 | Lu 557 fois | 0 Commentaire



Le Diablotin Loryl Nkolo (en blanc) courant après un adversaire et un ballon indocile.
Le Diablotin Loryl Nkolo (en blanc) courant après un adversaire et un ballon indocile.
Pointe-Noire, mardi 6 mars 2012. Dernier acte des préliminaires de la Ligue africaine des champions 2012, entre Diables-Noirs et l’AFAD de Côte d’Ivoire. Une grosse désillusion, pour les locaux, battus, comme à l’aller, par 1-0. Et, du coup, ils sont éliminés, pour la troisième fois de suite, à la même étape de la compétition. C’est un triste enchaînement pour le champion congolais.
Le match n’a pas suscité l’engouement qu’on en attendait. C’est la conséquence logique des événements dramatiques de M’Pila, à Brazzaville. Qui ont enlevé le goût du match aux férus de football. Par ailleurs, les Ponténégrins étaient surpris, le matin, de la délocalisation de ce match dans leur ville. D’autres n’avaient même pas l’information. On comprend pourquoi les gradins, souvent combles quand les Diables-Noirs y débarquent, étaient quasiment vides. La veille, les deux équipes ont quitté Brazzaville, précipitamment, l’après-midi. Au pied levé, dirait l’autre, ils sont montés dans le même avion, direction: la capitale économique. De quoi perturber l’état d’esprit et la motivation des joueurs.
Côté Diables-Noirs, le scepticisme avait, curieusement, pris le dessus sur l’optimisme débordant du dimanche, avant les tristes événements de M’Pila. Le résultat est là. Ils n’ont pu saisir leurs chances de qualification, du reste quelque peu amoindries, depuis Abidjan. Aussi, la défaite du Stade Municipal concluait-elle un début de saison sportive insipide, plat.
Les quarante-cinq premières minutes se sont ainsi écoulées sans actions tranchantes des Diables-Noirs. Les Ivoiriens, confiants de l’avance acquise à l’aller, veillaient bien au grain. Mieux, deux fois, aux 18ème, par Nari, leur capitaine, et 34ème minutes, par Souleymane, ils inscrivent deux buts, mais invalidés, pour hors-jeu, par l’arbitre centrafricain Prince Dongombé.
Loin d’être asticotés par ces coups de semonce, les Diables-Noirs vont, plutôt, dormir sur le terrain, jouant debout. Cela faisait l’affaire des Ivoiriens. Le public ayant hurlé, Manuel Madureira procédait à des remplacements. Ils se sont avérés improductifs.
En seconde période, l’arbitre punit l’Ivoirien Mansou d’un carton rouge. Il aura cherché, selon lui, des pépins. Cette péripétie n’empêchera pas les Ivoiriens, pourtant en infériorité numérique, de clouer au pilori leurs adversaires, par Moukoro Cheikh Ahmed. Lancé plein champ, il marque l’unique but de la partie, pendant le temps additionnel (93e): 1-0, pour AFAD.

Equateur Denis NGUIMBI

Diables-Noirs-AFAD (0-1). Arbitre central : Longombe. Spectateurs: 2000. But : Moukoro (93e).

Diables-Noirs: Massa; Diafouka (puis Locko, 65e), Bakoua, Epako, Andzouana (puis Bouetoutelamio, 45e); Sagesse Babelé, Landry Djimbi «Makaay», Harris Tchilimbou, Tchibota (Babindamana, 66e); Nkolo, Tamboulas. Entr.: Manuel Madureira.
AFAD: Tahourou Clovis - Konan Henri, Angbadji Alex, Bakayoko Adama, Adou Dago - Bobley Anderson, Ouattara Souleymane (puis Moukoro, 46'), Topio Coulibaly - N'Dri Fabrice, Vangah Mathieu (puis Zakri, 57'), Mansou Kouakou (puis Zougouri Jorès, 68'). Entr.: Amani Yao Lambert César

Lu 557 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes