Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Linyekula et Ray Lema au théâtre de l’Hexagone


Par Direct.cd | Lundi 6 Février 2012 | Lu 501 fois | 0 Commentaire



Linyekula et Ray Lema au théâtre de l’Hexagone
Les deux artistes se produiront en France ce mois-ci et en mars afin de faire découvrir la richesse artistique de la RDC. Le premier, chorégraphe et metteur en scène, présentera au courant de ce mois le spectacle Le Cargo, un solo dansé et conté. Il s’agit du même spectacle qui a été présenté ce 1er février à l’Institut français de Kinshasa.

« Ce solo dansé révèle une période charnière dans son parcours d’artiste congolais. De sa voix posée, il livre ses doutes et interrogations : comment laisser les mots de côté pour faire parler la mémoire du corps, la mémoire des interdits ? Ici, la danse contemporaine se construit avec une tradition renouvelée. Une pièce d’une étonnante sincérité », indique le site du théâtre de l’hexagone au sujet de ce spectacle.
L’artiste, « qui fait parler la mémoire du corps en s’interrogeant sur ses racines afin de mieux comprendre le présent et préparer l’avenir », présentera par la suite le spectacle More more more future en compagnie de plusieurs danseurs et musiciens, dont le guitariste Flamme Kapaya.

La soirée de présentation de ce spectacle sera en partenariat avec le festival Les Détours de Babel, qui organisera également le 23 mars un concert de Ray Lema accompagné de rappeurs et de musiciens de jazz de la jeune scène congolaise. Ce concert sera ainsi le troisième spectacle consacré à la RDC au théâtre de l’Hexagone de Meylan.

« Station Congo rassemblant musiciens africains et invités européens est un voyage musical inédit entre Europe et Afrique. Ray Lema y retrouve ses racines pour aller plus loin dans sa recherche musicale transculturelle. Par le biais de ses compositions, il invite le public à découvrir l’extraordinaire diversité des musiques congolaises ainsi que la multitude de vibrations et de rythmes d’une jeunesse engagée par la force des mots dans une lutte contre la violence et l’exclusion dans la ville électrique de Kinshasa. Aujourd’hui, Ray Lema réfléchit, doute, se révolte, s’inquiète, rêve. Sa quête éternelle des structures de la musique africaine n’a d’égale que ses interrogations, ses doutes, ses tiraillements et son engagement dans la lutte pour la tolérance et le respect des peuples », soulignent les organisateurs de ce spectacle du maestro congolais.

Rappelons que ce dernier a initié un projet de création d’une école supérieure de musique à Kinshasa afin notamment de compléter les cycles existants à l’Institut national des arts. Cette école, selon l’artiste, sera fondée sur un principe similaire à celui de la Barklee School of Music aux État-Unis d’Amérique avec des master Class où les meilleurs musiciens du monde viendront partager leur savoir avec les musiciens congolais.
Lu 501 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes