Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre le phénomène « Kuluna » : Werrason impliqué dans une campagne de sensibilisation


Par Adiac-congo.com | Samedi 16 Novembre 2013 | Lu 1444 fois | 1 Commentaire

La star congolaise est impliquée dans une campagne de sensibilisation visant à conscientiser les jeunes délinquants aux fins de leur reconversion sociale.



Werrason
Werrason
Le ministère de l’Intérieur a accueilli, jeudi 14 novembre, un visiteur tout particulier qui n’a pas l’habitude d’arpenter les allées menant vers les services publics. Il s’agit de l’artiste musicien NGiama Makanda Werrason venu répondre à l’invitation du ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation, Richard Mujey. L’entretien entre les deux personnalités a duré quelques bonnes heures attestant l’importance du sujet abordé. Renseignement pris, il ressort que le gouvernement, par le biais du ministre Richard Mujey tenait à impliquer la star congolaise dans une campagne de sensibilisation et de conscientisation des délinquants communément appelés « Kuluna » aux fins de leur reconversion sociale.

Pendant dix jours, soit du 14 au 24 de ce mois, tous les leaders sociaux y compris les parents, sont appelés à éduquer ces jeunes délinquants afin de les amener à renoncer aux actes inciviques qu’ils posent. Au terme de cette échéance, un dispositif policier important sera alors déployé sur le terrain pour traquer les éventuels récalcitrants. Cette opération musclée visera à nettoyer les éléments résiduels éventuels pour qu’au finish, la ville de Kinshasa retrouve sa sérénité d’antan. Plus que jamais, le gouvernement est déterminé à en finir avec cette horde des délinquants qui sèment la terreur dans la capitale en s’attaquant à coup de machette et de coûteaux, aux paisibles citoyens.

C’est de bon cœur que Werrason a accepté d’accompagner le gouvernement dans cette lourde mission. Il a promis d’apporter le message de paix à ces jeunes gens dont la plupart sont issus des classes sociales défavorisées et dans les rangs desquels se retrouvent plusieurs de ses fans. « J’irai vers eux pour qu’ils me disent pourquoi ils font ça. Il s’agira de leur faire comprendre qu’on ne badine pas avec l’État. Si la police met la main sur vous, sachez que vous irez loin avec le risque de ne plus revoir vos proches », a-t-il lancé au sortir de l’audience avec le ministre. Concrètement, on ne sait pas trop comment va se réaliser cette sensibilisation. Toutefois, on ose croire que des productions musicales financées par le gouvernement dans les quartiers chauds de la ville comptent au nombre des actions à mener. Wait and see.

Alain Diasso
Lu 1444 fois


Vos commentaires:

1.Posté par valery le 22/11/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une action à féliciter et continuer jusqu'à la fin, faites comme
fut à l'époque de Mzee Laurent Désiré Kabila, quand un voleur était attrapé en flagrance
on l'amenait au Stade et on le tuait directement sur place en public.
A ce moment là tous les bandis et voleurs à mains armés ont disparus dans la nature

Je demande que cela soit aussi fait pour ces bandis Kuluna parce que nous ne respirons
plus avec ce phenomène Kuluna.
Merci

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes