Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mekanisi Modero parle de l’avenir artistique de Tabu Ley


Par Groupelavenir.cd | Jeudi 3 Janvier 2013 | Lu 385 fois | 0 Commentaire



Mekanisi Modero parle de l’avenir artistique de Tabu Ley
Après avoir passé plus de deux décennies hors du pays, le saxophoniste Mekanisi Modero qui réside à Seattle, aux Etats-Unis, est revenu à Kinshasa sur invitation de Tabu Ley afin de prendre une part active à la cérémonie qui était initiée par l’institution « Honneur Ley » pour rendre hommage à l’icône de la chanson congolaise. On se souvient que dans ce cadre, Tabu Ley a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre National du Léopard, pour sa valeureuse contribution au développement de la culture congolaise.

Se trouvant encore à Kinshasa qu’il compte quitter dans la première quinzaine du mois de janvier 2013, Mekanisi Modero, est l’objet de sollicitation de plusieurs organes de presse tant écrite qu’audiovisuelle, qui voudraient, à travers son auguste personne, puiser la bonne information quand à l’avenir artistique du Seigneur Tabu Ley Rochereau. Serein, Modero a toujours répondu favorablement à toutes les questions qui lui sont posées à ce sujet.

S‘agissant particulièrement de l’avenir artistique de Tabu Ley, il fait savoir qu’« on ne peut pour le moment que souhaiter à ce grand homme de la chanson congolaise qui a donné toute sa vie, plus de soixante, au positionnement de l’art d’Orphée sous les Tropiques, une bonne et prompte guérison. Bien entendu, les séquelles de la maladie qui l’avait terrassée sont encore visibles et il lui faut, pour cela, un long temps pour récupérer. Ce n’est donc pas le moment propice pour tabler sur l’avenir artistique de Tabu Ley. Tant qu’il est vivant, il est le seul qui peut, dans l’optique actuelle, tabler sur son avenir artistique et personne d’autre.

Si je me trouve présentement aux USA, c’est grâce à lui. C’est grâce à lui aussi que l’Afrisa International continue à évoluer de l’autre côté de l’Atlantique avec l’apport de certains musiciens américains qui répondent favorablement à notre appel chaque fois qu’une production se présente. C’est pour dire que de loin où nous nous trouvons, nous continuons à respecter les recommandations du leader du style fiesta.

Cependant, poursuit-il, nous regrettons une chose. C’est le fait qu’au lieu d’être là, à nos côtés, Rochereau a préféré se retirer de la vie artistique pour aller toquer à la porte de la politique qui n’était, malheureusement pas son chemin, voilà où nous en sommes aujourd’hui. Tout cela pour dire qu’il faut laisser à chacun la latitude de s’occuper de son job : aux musiciens la musique, aux politiciens la politique, etc »…

Ce sont donc là les propos justes de celui qui, depuis son entrée dans l’Afrisa International, n’avait jamais eu l’idée de faire défection pour aller évoluer ailleurs. Et jusque là, il continue à parler pour pérenniser l’œuvre de son mentor.

Toutefois profitant des festivités de fin d’année, Mekanisi Modero présente en son nom propre, ses vœux de bonheur à tout le peuple congolais et souhaite que l’année 2013 apporte la paix sur l’ensemble de la RDC.

Kingunza Kikim Afri
Lu 385 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes