Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mode : des stylistes africains explosent leurs collections à Kinkala


Par Brazzaville-adiac.com | Samedi 18 Août 2012 | Lu 3329 fois | 1 Commentaire



Mode : des stylistes africains explosent leurs collections à Kinkala
Le Salon africain de la mode et de l'artisanat (Sama) organisé le 14 août à Kinkala amis sous les projecteurs des collections de stylistes congolais et africains

Un défilé de mode à Kinkala, et pas le moindre, c'était la première fois. Surtout lorsque l'événement est rehaussé de la présence de la première dame du Congo, Antoinette Sassou N'Guesso et d'éminents spectateurs. Ce n'était plus un rêve pour les nombreuses populations de Kinkala, et même de Brazzaville, venues célébrer l'indépendance, dont le maigre souvenir d'un défilé ne représente qu'un fragment d'images des les Fashion Week guettés à la télévision.

Sur ce podium bien arboré, les collections se sont succédé avec exaltation. Les vêtements portés par des mannequins professionnels ont dépassé le cap cloisonné de ce que l'on considère toujours comme la base de la mode africaine, le pagne et autres tissus africains. Ici, le mélange subtil des matières a inspiré les créateurs, même les plus jeunes, à l'instar du Ponténegrin Alexis Ngoma de l'agence Top Élégance, dont la collection essentiellement de robes de soirée a illustré cette maturité.

Les stylistes congolais Guelaurd Couture, Corine Bill ou encore Polydor, dans sa collection dénommée Kinkala, ont retravaillé le pagne à travers des tenues citadines aux modèles révoltés, parfois mélangés de soie et satin. Si le pagne a reconquis la base des collections, le raphia a fait son entrée dans l'ensemble des accessoires des tenues, tandis que le jean servait de décor à certains.

L'illustration la plus parfaite de cette audace de mêler les matières a été vu chez Djibril Kachididans une collection dénommée Tentation, où le méli-mélo des matières s'associe finalement pour donner lieu à des tenues tous âges. Le Sama 2012, ce n'était pas que de la mode féminine. Éric Kanga Morandessa, qui a pignon sur rue à Ouenzé, à Brazzaville, n'a pas manqué de talent pour sa collection de tenues de ville faites essentiellement en tissu pied-de-poule.

Outre les Congolais, le Sama a mis sur les planches des créateurs étrangers comme Chery Essam de la RDC, Aurélie Lamini de France, Sonia Bafounga de la Centrafrique ou encore Valeria Bokk du Togo, qui a d'ailleurs ouvert un magasin à Brazzaville où l'on trouve des tenues à base de pagne, du bazin, de l'organza et du Vlisco, dont elle représente la marque.

Les collections présentées à Kinkala sont en effet disponibles à l'hôtel Phoenix, à Brazzaville,pour ceux qui désirent acheter quelques pièces.

Le Sama 2012 sans les couturiers du Pool

Alors qu'en 2011, le Sama avait permis de sortir les couturiers de la Cuvette-Ouest de leur sectarisme par un défilé de mode consacré à ses « tailleurs » et par la remise des matériaux de couture afin renforcer leur art, à Kinkala les couturiers du Pool n'ont pas eu l'occasion de vendre leur talent.

Malgré le thème du défilé « honneur au couturier du Pool », le podium a été consacré à un défilé de maîtres. Les responsables du Sama ont, à travers cette édition, voulu simplement soutenir la créativité des couturiers du département en les invitant à venir apprécier le travail des autres.Avec les événements douloureux que le département a connus, il est vrai que le talent de nombreux tailleurs s'est éteint. Il n'était donc pas aisé pour les organisateurs du Sama d'associer ses couturiers à un défilé de mode de cette envergure, expliquent-ils.

Au-delà de cette question posée par plusieurs observateurs, le Sama a célébré la mode congolaise et africaine. Reste cependant que les autorités continuent à encourager autoentrepreneuriat dans ce sens pour que la mode africaine, qui traverse déjà les frontières, sorte de son cloisonnement.

Quentin Loubou
Lu 3329 fois


Vos commentaires:

1.Posté par E.K.B le 22/08/2012 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La retransmission télévisuelle n"a pas été à la hauteur. de l’évènement. Médiocrité absolue de la qualité des images rendus.

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

RD Congo | Actualités | Football | Beauté et Mode | RD Sport | RD Economie | Handball | RD Société | Les arts | Gouvernement | RD Album | Arts martiaux | Monde | High Tech | Basket-ball | Indiscretions | Athlétisme | Sports | Portraits | Autres Sports | Interviews | Tennis | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Vitrine | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | RD Tribune | Ils ont dit | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes